Jeu.
18
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

SOL-FRANCE : Interview d'Irene Dupoux-Couturier :"nous sommes au coeur d'un changement profond de civilisation"

Interview de Mme Irene Dupoux-Couturier :

 Bonjour Madame,

 

SOL-France, la société pour l’organisation apprenante, dont vous êtes la présidente, organise un forum mondial à Paris  sur le thème de la métamorphose de notre civilisation, de notre société, de nos organisations, de nous-mêmes. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’une organisation apprenante ?

 Nous sommes probablement au cœur d’un changement profond de civilisation qui pourrait même être plus qu’un tournant dans nos manières d’être ou de vivre, certains pensent qu’il pourrait s’agir d’un changement d’ère. S’adapter à un monde de plus en plus complexe est une question de survie. Les organisations traditionnelles fondées sur la hiérarchie ou les procédures n’ont plus les moyens de percevoir les changements en cours : les organisations doivent désormais être considérées comme des organismes biologiquement vivants où, pour survivre, toutes les cellules sont interconnectées. C’est ce que nous appelons une organisation apprenante, une organisation où tous les éléments apprennent les uns des autres. Les deux termes  « Organisation vivante » « organisation apprenante » sont synonymes.

Quel est l’objectif du forum ?

Notre objectif est d’observer la métamorphose en cours de notre civilisation et de chercher les points de bifurcation de notre société qui nous permettrait de la faire évoluer dans des directions souhaitées.  Et pour cela nous partirons d’histoires réelles du terrain, des histoires concrètes, que nous appelons des histoires apprenantes, pour mettre en lumière les leviers qui permettent de prendre les directions souhaitées.

 Quels sont pour vous ces leviers d'avenir pour nos sociétés matérialistes ?  

Les « gens ordinaires » sur la planète recherchent le sens de leur vie, de leur travail, ils s’interrogent sur le pourquoi . Le savoir « être » côtoie le « savoir faire ».  Toutes les études sociologiques récentes mettent en lumière ce besoin de sens, les gens veulent protéger leur vie personnelle, se développer, protéger leur famille, créer des réseaux vivants d’amis, de relations…Il s’agit d’une exigence profonde à laquelle les « pouvoirs institutionnels » doivent savoir répondre sinon ils disparaîtront. Les leviers sont nombreux, variés, ils sont liés à la vie,  ils dépendent du domaine d’action. Au forum, nous approfondirons six domaines d’action, les nouvelles économies, l’éducation, la nouvelle gouvernance, le nouveau leadership, les leviers pour un monde durable, la transformation personnelle. Sur chacun de ces domaines, nous laisserons émerger de l’intelligence collective et de l’innovation sociale.

Que peuvent apporter les réseaux apprenants et SOL ?

La reconnaissance de ce qui se fait sur le terrain et la diffusion des manières de le faire. SoL est un réseau de réseaux. 30 pays dans le monde participent à ces réseaux. Pendant le forum, 150 internationaux seront présents venant des quatre coins de la planète avec le même objectif : « apprendre ensemble ». Plusieurs réseaux sociaux très connus sont partenaires du forum.

Et qu’apportera le forum ?

Le premier jour, nous observerons la métamorphose en cours. Au mot transformation, nous préférons celui de « métamorphose »  plus utilisé par les  biologistes et par les sciences du vivant. C’est la métamorphose de la chenille en papillon dont toutes les phases sont intéressantes.

Le deuxième jour, nous approfondirons les domaines indiqués précédemment ainsi que celui de la transformation dans les entreprises, très souvent une question de survie :  travailler sur le terrain, localement, pour faire face à des enjeux globaux.

Le troisième jour est celui de l’action, du lancement des projets multi-acteurs pour aujourd’hui et pour demain.

 Vous êtes engagés au sein de SOLFRANCE depuis l'origine. Pour vous, quelles sont les démarches phares dans ce bouillon d'idées et d'expériences?

-          Apprendre à penser systémique. Chercher les interactions, les effets secondaires, penser en boucles, et non pas linéaire. Nous avons appris par la crise le danger de ne pas penser systémique. Nos dirigeants ont extrapolé un mouvement de croissance qui paraissait linéaire.

-          Apprendre à créer des visions partagées, un enjeu capital dans notre monde et particulièrement dans notre pays en turbulence.

-          Mettre l’accent sur le dialogue, l’écoute. Apprendre à travailler en équipe, travailler sur les modèles mentaux préfabriqués

-          Développer parallèlement les personnes et les organisations. Répondre au besoin de sens décrit ci-dessus.

Ce qui est important, c’est de mener toutes ces démarches en parallèle, ne pas en oublier une, sinon l’on part de travers comme une fusée à qui il manque un moteur.

 Nous utilisons des méthodes connues ou non qui sont chacune complémentaire et  qui ont pour but de laisser émerger l’intelligence collective. C’est l’objectif des 5 forums que SoL a organisés en 15 ans.   

Je vous laisse le mot de conclusion, votre mot à ceux qui ne connaissent pas SOL-France et les enjeux des sociétés apprenantes…

Soyez un des trois cent participants à ce forum, venez vivre des moments intensément créatifs, depuis les camps de base, les forums ouverts, le World Café, sur le terrain à la recherche de l’innovation dans les entreprises, avec comme objectif de réaliser individuellement ou collectivement un projet de transformation.

 http://www.solfrance.org

Newsletter