Jeu.
24
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Thématiques du blog

 

On l'a compris

La gauche gouvernementale s'occupe de l'avenir de la france pour les vingt ans à venir, tentant de limiter les dégâts pour revenir dans les clous européens, tout en adaptant le pays au libéralisme dans l'espoir d'une reprise donnant sens à son action.

On l'a compris la droite taillerait dans les dépenses publiques et les prestations sociales qui représentent la moitié du déficit de l'état pour libérer les entreprises françaises du surplus de charges qu'elles se trainent dans un monde de rentabilité compétitive du fait du modèle social français.

On l'a compris le peuple excédé par 30 ans d'austérité et de rigueur en a marre que tous ses efforts ne portent pas leurs fruits, n'enrichissant que des multinationales sans retombée aucune pour le pays dans son ensemble, les travailleurs devant à la fois supporter les efforts au travail et les ponctions répétées dans leurs portefeuilles nécessaires à la solidarité sans jamais aucun effet sur l'intégration éducative à la vie sociale, sans aucun effet sur le niveau de formation, sans aucun effet sur l'emploi, sans aucun effet sur les petits et grands trafics, sans auucn effet sur la sécurité. Sans résultat probant, sans amélioration notable, le peuple des gens au travail à l'impression de jeter le fruit de ses efforts dans le tonneau des danaïdes, à quoi bon voir son pouvoir d'achat autant imputé si les efforts de solidarité n'aboutissent qu'à entretenir les gens dans leur misère plutôt que de les en sortir?.

On l'a compris le peuple est divisé entre des techniciens qualifiés qui gagnent bien leur vie nominalement avant taxes et impôts sans possibilité de se servir pleinement de l'argent gagné honnêtement et une armée de travailleurs précaires et chômeurs que seuls les prélèvements sur les salariés les mieux nantis permettent de garder la tête hors de l'eau.

On l'a compris le monde du travail est prêt à faire le grand saut libéral de manière plus brutal et par égoïsme et parce qu'il considère que c'est le meilleur moyen d'aider ceux qui n'ont plus rien ou si peu.

On l'a compris ce gouvernement devait faire un choix de rupture avec l'europe ou d'asservissement plus ou moins long et douloureux pour basculer vers la libération du travail et de la compétitivité.

On l'a compris le président a décidé que la ligne retenue est de n'avoir aucune rupture ni avec l'europe ni avec les plus exposés dans cette période de transition.

On l'a compris aucun socialiste n'envisage d'autre alternative que celles-là.

Pourtant ce qui s'est passé à Grenoble au niveau de l'assentiment populaire autour du projet novateur d'EELV-FDG qui propose de couper le robinet des aides publiques aux entreprises de haute technologie, la plupart du temps filiales de multinationales aux bénéfices plantureux, pour réorienter l'argent collecté sur le citoyen-contribuable au bénéfice de la cité et d'emplois d'avenir, mérite au moins qu'on s'y arrête, car ce qui est proposé là contient en germe une révolution dans le rapport de l'état au développement économique, de son rôle vis à vis des entreprises.

Au coeur se pose la question des aides aux entreprises qui doivent devenir conditionnelles et sélectives, au coeur se pose la question de la fiscalité quelle porte sur son allègement ou son orientation.

Au coeur il y a donc Bercy, mais sans Moscovici, sans les hauts fonctionnaires de droite qui refusaient de traduire la volonté politique du gouvernement.

Le seul changement avec le renouvellement des conseillers élyséens qui permettront que le président arbitre entre plusieurs argumentaires.

Que faire alors et comment, la voie grenobloise ouvre un boulevard intellectuel sur un autre monde de possibles, que ce soit le PS qui s'en empare ou la gauche de la gauche alliée aux écolos importe peu, l'important est qu'un mouvement politique s'en empare comme projet de sortie de crise de la france, notre pays à tous?

A suivre.....

Ô Toulouse, modèle de gestion socialiste...

L'aménagement de la ville à horizon de 20-30 ans a constitué le coeur du débat municipal de Toulouse, engloutissant d'ailleurs tout le reste.

Ici on ne peut accepter de laisser s'étendre la ville sur 80 km. Il faut densifier le proche centre ville, voir le centre ville, ce qui signifie la construction de petits immeubles à la place de maisons, d'ailleurs les propriétaires de certains quartiers, en particulier à proximité du CEAT Jolimont qui va être transormé en résidence avec 25 % de logement social, l'on bien compris: ils cherchent à faire classer leurs pavillons des années 1930 (particularisme de déco extérieure, carrelages anciens aux murs et planchers). L'autre versant de ce débat ce sont les transport, même le front de gauche s'y est mis préconisant l'investissemnt dans des dessertes tramway des nouvelles constructions neuves.En la matière que ce soit la droite ou la gauche voir le front de gauche, l'argent va à l'argent dans la priorité des dessertes (Blagnac, l'aéroport, bientôt Labège avec ces centres de recherche, de services informatiques et tutti quanti)....et pour compenser l'emprise, augmentation des bus de desserte, une candidate préconisant une flotte de minibus s'arrêtant à la demande.->

Imprimer économiquement

Imprimer en police de caractère plus fin de type Garamond permet une économie de près de 24% par rapport à la police par défaut utilisé dans Word, c'est ce qu'un collégien de 14 ans a découvert, évaluant à 20.000 euros l'économie possible dans son collège.

http://www.numerama.com/magazine/28910-quand-changer-de-police-d-ecriture-conduit-a-des-economies.html

Complot

Comme il est montré sur une carte les courants impliquent que la nouvelle zone de recherche ne peut être le point d'impact et en tout cas ne peut être en rapport avec les autres débris. Ce qu'ils évoquent c'est que l'avion aurait volé bien plus vite que prévu, donc qu'il aurait épuisé son carburant bien plus tôt et qu'en conséquence sa zone de crash est 1.100 km plus au nord....ils se fondent pour ce faire sur l'analyse des données radars de son trajet retour vers la malaisie jusqu'à son survol du détroit de Malaca.

Or ce que l'on sait avec certitude c'est qu'il est monté à 11.500 mètres pour redescendre à 2500 mètres et a été repéré à 950 mètres au dessus du détroit. Un avion qui fait une telle descente prend forcément de la vitesse. Il me paraît donc, comme ils le font, pour le moins hasardeux, d'en extrapoler sa vitesse de croisière sur les six heures restantes....faire reposer une recherche de débris et détourner de ce fait d'importants moyens de recherche en se basant sur un tel raisonnement  c'est jouer à pile ou face, ou alors ils ont des informations qu'ils ne divulguent pas et là on rejoint le problème qui mine cette affaire depuis le début:

Municipales toulouse

De la gauche au front de gauche en passant par les écolos et il en est de même à droite, deux thèmes principaux, deux investissements prioritaires ressortent de leurs engagements:

les transports publics pour désenclaver ce qui risque de le devenir

la restructuration des quartiers populaires et la densification de la ville afin d'en arrêter l'extension vu que dans 30 ans nous serons 400.000 habitants de plus.

Ils font tous fausse route car ils partent tous de la même idée, que le BTP est tout, le lien social rien.

MH370 histoire et leçon d'une recherche

Des chercheurs de l'université du Wisconsin ont eu l'idée, en étroite collaboration avec des pilotes, d'analyser des images de satellite météo en partant vers le sud de l'océan indien pour des raisons de cohérence du vol sachant qu'il avait fait demi-tour; plus précisément ils se sont dit que puisque les nuages dans cette région sont des nuages d'altitude, qu'il y a peu d'acendances, l'on trouverait peut-être trace du sillage de l'avion dans le ciel, des trainées de ses réacteurs sous forme de nuage bas de condensation. Partant d'un relevé qui leur paraissait marquant et compte tenu qu'un pilote français leur avait certifié que l'avion n'avait pas pu voler plus de 9 heures avec le carburant à bord, ils ont délimité une zone de recherche que les satellites ont ensuite pu examiner.

Bel exemple qui démontre que l'intelligence est tout, la quincaillerie technologique, un outil.

c'est ici:

http://www.weathergraphics.com/malaysia/contrail.shtml

NB: la zone a été délimitée le 18 Mars.

MH370 vraiment?

photo agrandie et contraste modifié de la photo satellite parue, ça ressemble à un container voir une maison

MH370?MH370?

Drôle de justice

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-violence-a-l-ecole-pour-marie-qui-voulait-etre-utile-en-zep-19-03-2014-1802836_1886.php

Un ado de 14 ans demande à un ado de 16 ans qui s'est fait exclure six jours d'un collège pour fraude d'empêcher la prof de remettre les bulletins.

Agression au coup de poing américain, 15 points de suture, cicatrices permanentes au visage.

1 an de prison avec sursis.

Valls en deça, erreur au delà.

"l'antisémitisme se nourrit aussi de l'antisionisme"

Valls sait-il que le sionisme consiste au nom d'une idéologie, le grand israël, à prétendre vouloir s'emparer des territoires des autres comme de vulgaires russes envahissant la crimée au nom de la grande russie?

Valls préconise de résister... à sa propagande à la con certainement.

Newsletter