Sam.
28
Fév

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Thématiques du blog

 

Je ne croyais pas que ce serait aussi rapide, je suis un terroriste.

Une amie de 30 ans vient de m'accuser d'être du côté des poseurs de bombes parce que je refuse de participer à la mascarde qui consiste à se rassembler autour de partis politiques, qui ne rêvent que de propos sécuritaires et guerriers pour enterrer le risque social.

L'illustration la plus pure de ce que j'annonçais comment ils vont restreindre nos libertés au nom de leur défense.

Si tu n'es pas  de notre côté c'est que tu es leur complice.

Voilà comment le fascisme va s'installer avec ou sans le Fn.

Bonne nuit.

Mais je continuerai à dire que c'est piétiner leurs tombes moi qui n'ai pas leurs idées de faire l'union sacrée autour d'anarchistes libertaires amoureux de la paillardise. Nous sommes dans un monde sans valeur où la marchandisation de l'évènement comme la reparution de Charlie-Hebdo est plus important que le respect des valeurs de ceux qui sont tombés sous les balles d'extrémistes, où la compassion aveugle, où la raison vacille au fil des tweets où l'ignorance philosophique prend le pas sur la réflexion. Ce n'est pas un hasard si des policiers pieds nickelés ont vendu à des groupes de presse des informations sur l'enquête, avertissant ainsi les djihadistes qu'ils étaient attendus sur leur bases arrières.

Plus rien n'a de valeur sauf le fric et la flatterie de l'obscurantisme du peuple qui se soumet à l'arrogance des puissants, y compris dans la rédaction d'enquêtes d'investigations en lieu et place de toute réflexion sur le sens de tout ça.

Beau spectacle à toulouse que de voir droite, gauche, associations de quartiers défiler main dans la main, alors même que le maire lutte contre les associations d'homosexuels pour les mêmes raisons que les djihadistes combattent les libres penseurs, beau spectacle de voir tous ceux qui défendent le capital contre le travail défiler main dans la main avec les chômeurs et les ouvriers, quelle belle union sacrée, qu'en d'aures temps l'on nommait fascisme. Nous aurions les mêmes intérêts, aurions les mêmes valeurs que ces gens là, certes non et nous ne pouvons mener la guerre au nom du goupillon, quelle régression. La particularité française quand même c'est sa laïcité et nous devrions croire que les représentants des autres pays européens viennent innocemment soutenir le fait que nous refusions l'espace publique aux religions, alors qu'en Espagne, en italie ou en allemagne ils sont carrément anti-islamistes parce que catholiques.

Mais à l'heure de la mondialisation tout est dans tout, nous ne serions plus qu'un village global avec les mêmes valeurs, quelle foutaise.

Qu'il étaient beau ces moments où le peuple avant tout appel organisé est descendu dans la rue au risque de se prendre des balles pour clamer je suis charlie, qu'ils sont laids ces moments de récupération qui risquent de nous entraîner dans la pire des collaborations avec la défense aveugle de france à fric, des valeurs traditionnelles de l'occident avec ses vautours de la haute finance.

Comme si ça ne suffisait pas

En manifestant aux côtés des partis politiques, sous les yeux des Merkel et consorts, vous commettez un attentat contre l'esprit même de Charlie-Hebdo, ça sera sans moi. Vous ne respectez vraiment rien sauf l'égoïsme de votre propre douleur aveugle.

Si j'avais les talents d'un dessinateur le chapeau serait Ah! les cons ils n'ont décidément rien compris, et sur un nuage l'on verrait tous les dieux et prophètes opiner de la tête.

Puisqu'ils veulent nous mener à l'abattoir, profitant de ces affrontements et de l'unanimisme compassionnel qui en résulte pour enterrer la sociale, autant mourir la tête haute, lucide encore et toujours et pas la fleur au fusil.

Dimanche unissons nous

contre les salopards qui nous affament, paupérisant leur propre peuple, qui sont prêts à suspendre les aides financières à la grèce dès lors que le peuple vote mal, se fouant pas mal des conséquences sur la population, le fric important plus que tout, avec leur terrorisme financier et bancaire si tranquille, eux qui refusent de lutter à nos côtés contre les radicaux islamistes, laissant parfois passer des terroristes pourtant fichés (Nemmouche revenant via l'allemagne en europe) et qui par intérêt ont répandu des tonnes d'armes en croatie qui nous reviennent en pleine gueule au nom du refus d etout engagement militaire.

Les dignes représentants de Goldman Sachs viennent nous faire croire qu'il sont des Charlie alors qu'ils sont des charlots pour ne pas dire des salauds, ils viennet saloper ce qui fait la France.

Accueillons les dignement, montrons leurs ce qu'est la liberté d'expression à coups d'oeufs pourris et de sifflets.

un bel hommage à Charlie hebdo, un bras d'honneur à cette bien pensance libérale qui croit avoir les mêmes valeurs que le peuple tout en envoyant les syndicalistes en prison et les forces de l'ordre contre ceux qui manifestent quand ils ne les tuent pas.

 Nb je sais c'est très mal rédigé mais le fait d'avoir dans ce rassemblement Merkel et consorts me met tellement en colère que je compte sur d'autres qui en serait d'accord pour foutre le feu à cette initiative perverse de Hollande qui décidémment salope tout ce qu'il a à traiter. Comme dirait certain il n'est point besoin de lancer de carton d'invitation pour rentrer en résistance, alors sus.

Pas Charlie du tout

Exposé sur les évènements du prof d'histoire dans le collège de jolimont à Toulouse.

Réactions d'enfants:

"c'est pas bien de se moquer de la religion".

en fait après vérification c'était

"en même temps c'est normal, c'est pas bien de se moquer de la religion"

Faut dire que dans le même  temps les hommes politiques se précipitent au guichet de la peur sécuritaire des français.

Restreindre les libertés au nom de leur défense,  voilà ce qu'ils nous préparent.

Exactement comme ce que propose le Front National, bientôt il n'y aura que ceux qui ne sont pas des opposants à la politique étatique en cours qui pourront s'exprimer sans se faire insulter ou exclure des medias par l'élite au pouvoir, il n'est qu'à voir comment ils ont traité la mort de  Rémi Fraisse qui dans son domaine usait de sa liberté dans l'intérêt général du pays.

Au milieu il y a ceux qui ne veulent pas de l'extrémisme des uns et des autres.

A votre avis au regard du passé qui va triompher?

PS Pour préciser les choses il n'y en a pas un pour sauver l'autre, l'état qui a une politique anti-islamiste radical panthéonise des chantres de la liberté au regard de leurs caricatures des extrémistes, dès l'instant que ça va dans son sens vous êtes un héros, vous mourrez pour la patrie sur le champ d'honneur, les autres ils sont toujours aussi prêts à leur vomir dessus.

En mémoire de l'égalité et des libertés.

Texte modifié

A la mémoire de Rémi Fraysse tombé lui aussi pour ses idées et qui n'a pas eu droit à tous ces honneurs, les politiques ont une indignation à géométrie variable pour peu que ça sert leurs intérêts, après les drapeaux en berne je suppose qu'ils vont demander une minute de silence à l'assemblée nationale après l'avoir refusé à ce jeune. Aujourd'hui est un grand jour, l'état n'est plus arbitre il choisit d'honorer des victimes plutôt que d'autre, ainsi meurent les république.

A la fin du règne du couple Hollande- Cazeneuve il faudra faire le bilan des morts, ils ne sont pas seulement physiques, c'est la conception même d'un Etat au dessus des intérêts de toute sortes et de tous les partis pris qu'ils s'apprêtent à enterrer.

Cancer et malchance

L’étude, signée par l’oncologue Bert Vogelstein et le biostatisticien Cristian Tomasetti, compare 31 types de cancers. Plus précisément, ces chercheurs ont ciblé des tissus qui, dans notre corps, sont connus pour donner plus souvent naissance à des cancers. Ils ont donc cherché si, à partir des études déjà menées sur le sujet, on pouvait calculer une corrélation entre la vitesse à laquelle les cellules souches se divisent dans un type de tissu humain, et le taux de cancer dans ce même type de tissu.

Cette corrélation, vitesse de division des cellules-taux de cancers, ils l’ont trouvée : elle expliquerait le taux plus élevé de 22 des 31 types de cancers, soit «les deux tiers des variations d’un tissu à l’autre».

Le problème,c’est que «les deux tiers des variations d’un tissu à l’autre» ce n’est pas la même chose que «les deux tiers des cancers». En d’autres termes, l’étude parle des taux de cancer dans différents types de tissus de notre corps, et non des taux de cancer dans la population.

tiré de 

http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2015/01/06/cancer-malchance-medias

Newsletter