Ven.
31
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Les propositions de Nicolas Dupont-Aignan : les sept premiers mois.

Le rôle premier du journaliste doit être d'informer ses lecteurs, pour lui apporter tous les éléments de reflexion nécessaire à l'exercice autonome de son jugement. Je ne suis pas journaliste mais publie chez Médiapart - donc je m'y crois et décide de contribuer!

Dans son ouvrage, intitulé Le printemps Français et publié en mars dernier, NDA précise sa vision de la france et de la politique - et notamment les principales mesures qu'il préconise pour les premiers mois suivant l'élection.

Soyez heureux, lecteurs, vous ne resterez plus dans le flou, car, ces mesures, les voici:

 

Juin :

Référendum sur la sortie de l'euro.

Légalisation du téléchargement sur Internet par l'adoption.

Reconnaissance du vote blanc, assorti du vote obligatoire.

 

Juillet :

Renégociation des traités européens en organisant la coopération à la carte.

Modification de la Constitution rendant obligatoire la tenue d'un référendum pour la ratification de tout nouveau traité européen.

Retrait du drapeau de l'anti-démocratique Union Européenne des édifices publics.

 

Août :

Nationalisation des entreprises exerçant une activité d'intérêt public (énergie, banques, autoroutes...).

Dénonciation de l'accord de Barcelone (2002) sur la libéralisation des services publics.

Séparation des banques de dépots et des banques d'investissement.

Enquêtes musclés contre la délinquance en col blanc (sur les "trusts" et en particulier les cartels de la grande distribution).

 

Septembre :

Abolition de la loi de 1973 pour permettre à la Banque de France de faire des avances à taux zéro au Trésor Public.

Mise en place d'un protectionnisme intelligent.

Instauration d'un étiquetage sur la part de "Fabriqué en France" dans les produits de grande consommation.

Obligation pour les administrations d'acheter prioritairement français.

Réduction de la moitié de l'impôt sur les sociétés pour les bénéfices réinvestis en France.

 

Octobre :

Abrogation de la réforme territoriale en cours.

Rétablissement des prix minimums garantis dans le domaine agricole (notamment pour le lait).

Obligation pour tout medecin d'effectuer deux ans dans une zone où manquent les professionnels de santé.

Suppression des péages pour les autoroutes déjà "amorties".

 

Novembre :

Suppression des remises de peine automatiques.

Construction de 20000 places de prison supplémentaires.

Création de 10000 postes de policiers.

Restauration de l'autorité du professeur sur sa classe.

 

Décembre :

Augmentation de 70% du nombre d'heures hebdomadaires d'enseignement de la langue française au primaire (applicable à la rentrée suivante).

Création d'une "carte de sécurité professionnelle" pour tout salarié, correspondant à un capital formation.

Création d'un "contrat de participation" et fixation d'un objectif de 15% d'actionnariat salarié.

Revalorisation des allocations familiales.

Mise en place du plan d'accession à la propriété pour 2 millions de Français sur 5 ans.

Newsletter