Mer.
23
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Dans le figaro de ce jour

Tel Job ( mais avec un malin plaisir), je fais ma petite revue journalière des articles et surtout des commentaires de la bonne presse droitière. Je peste, je gronde, je ris , je pleure ... mais garde à un certain contact avec l'autre. Celui ou celle qui ne pense pas comme moi.

Ce commentaire , extrait de la perle du journalisme libre francais, d'un ancien gendarme à provoquer une vague lueur d'espoir.

Et si les veaux se rebellent ?

Pas soucis de protection du brave abonné du figaro, je ne reporte pas le pseudo.Le 3 Mars qu 'il évoque est celui du 3 mars 2009 (!?). Un doute subsiste sur la sincérité du témoignage mais pas sur la véracité

Economie...;vous dites économie? Un seul exemple d'économie présidentielle....qui perdure à ce jour: le témoignage (anonyme, on le comprend) d'un commandant de gendarmerie:" Ce mardi 3 mars à 11h00, Sarkozy était dans la Drôme... A l'heure des économies, à l'heure où il faut se serrer la ceinture, il aura encore dépensé des millions d'euros pour sa propagande. 1265 gendarmes déployés !!! Oui, vous avez bien lu 1265 ! Nous montons la garde 24h/24 à l'aérodrome de Chabeuil et à la gare TGV.

Ne voulant pas venir en Falcon, il vient en Airbus (plus spacieux et nettement plus "digne" de son rang, du moins le pense-t-il). Seulement, il n'y a pas de rampe pour le faire descendre de l'avion; ce n'est pas grave, on en fait venir une vite fait, par convoi exceptionnel depuis Lyon ! Pour ne pas être gêné, le Président aura la voie rapide Valence/Romans coupée dans les deux sens pendant 30 mn. 60 voitures d'usagers de la SNCF (sur son passage) seront mises à la fourrière, elles gênaient ! Et si jamais il y avait un contretemps, ce ne serait pas grave: un hélico Puma est tenu à sa disposition avec son hélico Gazelle en appui...

Il va donc aller faire le beau sur deux sites (Ecole de Chatuzange-le-Goubet et Salle polyvalente d'Alixan) et pour se faire mousser, il a invité 3000 personnes à un petit vin d'honneur avant de remonter dans son avion à 14h00. Je vous laisse faire le calcul de la facture à l'adresse des contribuables que nous sommes...

Dire que la France est au bord de la faillite ! En 26 ans, j'en ai fait des services de ce genre (sous Mitterrand et sous Chirac) mais jamais je n'ai vu un tel déploiement et surtout un tel coût ! Pour info, c'est une évidence, mais il est bon de le dire... Au moindre sifflet, au moindre tag, à la moindre banderole hostile, le préfet saute ainsi que le Commandant de Groupement de gendarmerie... Pauvre France, nous sommes tombés bien bas avec un tel petit Monsieur ! Bonne nuit à tous. Je suis non seulement écœuré mais révolté que tant d'argent soit claqué et que les voitures de mon service affichent 250.000 km au compteur."

Signé : un "presque" vieux commandant militaire de la Gendarmerie, qui en a pourtant vu d'autres et c'est peu de le dire

"

PS : les" veaux" désignent les Francais Sarkozés au 3 em degré et non les fiers représenants de la maréchaussée

Tous les commentaires

25/08/2011, 16:17 | Par patrick 44

Lu dans "le Monde" (je crois) l'année dernière.

Newsletter