Ven.
21
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Le régime de Khartoum étrangle les ONG au Darfour

El-Béchir tient ses promesses. Depuis quelques jours, les ONG sont systématiquement expulsées du Soudan. Personne ne semble être désormais à l’abri après l’enlèvement de trois opérateurs de MSF (Médecins sans Frontières) par un groupe armé proche du pouvoir. La terreur d’un régime qui effectue depuis des années un véritable nettoyage ethnique vis-à-vis des tribus non arabes du Darfour, s’exprime avec la même violence contre les opérateurs de la paix. « Les ONG ? Voleurs. Elles gardent 99 % des fonds pour elles-mêmes et ne donnent que 1% à la population du Darfour » a-t-il dit à ses fidèles réunis à Khartoum. La décision de la Cour Pénale Internationale d’émettre un mandat d’arrêt contre El-Béchir pour crimes contre l’humanité ne semble avoir dérangé le dictateur qui peut toujours compter sur le soutien de ses alliés historiques: la Ligue Arabe, l’Union Africaine, la Chine et la Russie. Fort de ce soutien inconditionnel, El-Béchir peut ainsi hausser le niveau de son défi personnel à l’Occident. Au détriment des populations du Darfour qui continuent à mourir.

 

6 Mars 2009  

Marco Cesario

 

Newsletter