Lun.
28
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Mouvement social: appel à témoignages, suite

Et vous, poursuivez-vous le mouvement? Vous êtes déjà nombreux à avoir répondu à notre appel lancé la semaine dernière. Continuez à témoigner!Suite au premier appel, vos réponses ont déjà porté leur fruit: en vous lisant, et en parcourant le fil de commentaires, je me suis aperçu que nombre d'entre vous souhaitaient soutenir financièrement les grévistes des raffineries. Une vraie tendance de fond à laquelle j'ai consacré un article dès jeudi. (Cliquer ici pour retrouver l'article, et les contacts, adresses, liens Paypal etc. pour envoyer des dons).

Dans les prochaines heures, un autre article va suivre, montrant cette fois toute la diversité d'actions des uns et des autres: cadres du privé qui décident de se syndiquer pour la première fois; particuliers qui disjonctent temporairement leur compteur électrique; parents d'élèves qui bloquent l'école de leurs enfants; occupation de ronds-points; courriers au président de la République ...

Plus que jamais, nous avons besoin de vos témoignages pour rendre compte de ce conflit très enraciné, mais pas forcément facile à appréhender vu la diversité des initiatives, et leur caractère parfois très modeste. Ainsi, certains salariés du privés débraient quelques minutes, ou même une heure ou deux, histoire de marquer le coup. D'autres font la grève du zèle à quelques-uns... ou bien tout seul, sans forcément en parler aux collègues. Dans les administrations, certains fonctionnaires laissent leur téléphone décroché quelques minutes de temps en temps...

Continuez à nous raconter comment vous vous mobilisez, dans votre ville ou votre région.

Comment faire? Envoyez un message électronique à mathieu.magnaudeix@mediapart.fr. Deux possibilités: soit vous racontez dans votre message, soit vous laissez vos coordonnées et je vous rappelle. Evidemment, certains ne souhaiteront pas être cités. Dans ce cas, indiquez-le dans votre message...

Tous les commentaires

25/10/2010, 13:56 | Par Jacques CAPON

Pour aider à mieux comprendre ce qui se déroule en France actuellement ...

Allez sur : http://www.bu2z.com/video/reportage-sarkozy-censure.html

 

Infos censurées en France à faire circuler sans modération !

25/10/2010, 15:15 | Par emmap72 en réponse au commentaire de Jacques CAPON le 25/10/2010 à 13:56

Merci pour le lien ! Le reportage a vraiment été diffusé sur la TSR ?

25/10/2010, 18:31 | Par pascale en réponse au commentaire de Jacques CAPON le 25/10/2010 à 13:56

Je me suis connectée, mais impossible de visionner la vidéo.

25/10/2010, 18:42 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de pascale le 25/10/2010 à 18:31

j'ai eu du mal, également, mais en m'y prenant à plusieurs reprises, j'ai pu la regarder .... lamentable ... (pas l'émission de la TSR!)

26/10/2010, 10:26 | Par anniemac_0156@orange.fr en réponse au commentaire de Jacques CAPON le 25/10/2010 à 13:56

il s'agit d'une émission qui est effectivement passée sur la TSR en juin 2009. En principe, ces émissions repassent 15 jours - 3 semaines après sur la chaine TV5 -Monde. Curieusement, mais logiquement, cette émission n'est pas repassée sur TV5-Monde, à la différence des autres émissions de la série TEMPS PRESENT, diffusée en direct, sur la TSR, le jeudi de 20h15 à 21h15 et qui repassent sur TV5 monde, le vendredi soir tres tard, l'horaire ayant changé plusieurs fois....

On peut d'ailleurs revoir ces émissions sur le site de la TSR ou commander les DVD, le cas échéant.

26/10/2010, 13:23 | Par Phylloscopus en réponse au commentaire de Jacques CAPON le 25/10/2010 à 13:56

Très intéressant, on voit donc comment la petite équipe de la comm. s'est constituée, il y a plusieurs années.

Probablement son passage au ministère de l'intérieur a été l'occasion de constituer d'autres équipes de palotins, qui sont aujourd'hui préfets, secrétaires généraux, chefs de cabinets… qui entendent mettre la France sous tutelle policière ou financière, au choix, il n'y a pas d'autre alternative.

25/10/2010, 14:12 | Par Di-Léta

http://www.lefigaro.fr/
La voix de son maître Le Figaro, s'indigne de la facture des grèves. Par contre, on ne les entend pas beaucoup sur la facture des soldats de plombs basés en Afghanistan. Je souhaiterais qu'on fasse la comparaison. Il est vrai que le patron de ce torchon n'est autre que cette assassin de Serge Dassault marchant d'arme mondialement connu.

Merci pour le lien Jaques Capon

25/10/2010, 14:44 | Par Di-Léta

25/10/2010, 18:47 | Par vvfx en réponse au commentaire de Di-Léta le 25/10/2010 à 14:44

Où trouvez-vous tous ces super-liens à l'étranger? vous êtes tombé sur une mine?

25/10/2010, 15:11 | Par emmap72

Si certain(e)s ont des idées pour les soignants qui ne peuvent pas faire grève (réquisition) et rarement manifester (même motif), on est preneur ! Triple difficulté : comment soutenir le mouvement tout en respectant les réquisitions et surtout sans mettre en cause la sécurité et le bien être des patients et des familles ? Soutien financier, ok, c'est fait en ce qui me concerne mais c'est "frustrant" et on est nombreux à vouloir agir de façon plus concrète ...

25/10/2010, 15:29 | Par ambrino H B

Bonjour Merci de lire mon billet appel à la solidarité pour les grévistes

25/10/2010, 15:35 | Par elise david

Et vous à Médiapart ,que faites vous pour soutenir le mouvement ,à défaut d'y participer?

25/10/2010, 15:41 | Par aetius

Jeudi, je serai au premier rang dans la manif avec: dans ma main gauche le drapeau de la CGT et dans ma main droite une pancarte avec ce slogan emprunté:

La France n'a pas besoin de réforme, elle à besoin d'une Révolution!

Tous ensemble....tous ensemble ....

25/10/2010, 15:42 | Par Dominique C

Voir l'info contenue dans mon dernier billet ici

25/10/2010, 15:45 | Par Gérard ETELLIN

La Savoie est toujouyrs en ACTIONS !

Ce matin lundi, blocage du dépôt pétrolier de CHIGNIN (15 km de Chambéry) de 5 heures à 8 heures puis "évacuation" par les CRS et la Police.

Puis opération escargot sur l' Autoroute A 43 pendant 2 heures entre Chignin et le départ de l' A 43 pour Lyon et Genève, "escortés" par la Gendarmeire

et retour de même !

Assemblée Générale du collectif intersyndical et politique (Solidaires, Union locale CGT, CNT, Front de Gauche, NPA et collectif Savoie Retraites)

Décisions "d'actions coup de poing" de la semaine.

En grève les cheminots (avec les 4 syndicats), la Ville de Chambéry et ses services, de nombreuses entreprises du Privé en Maurienne et Tarentaise,

CAMIVA (camoins de pompiers), les anesthésistes de l' hôpital, les convoyeurs de fonds ..............

Bien que les grèves soient minimisées, la situation s'aggrave en Savoie

Prochines actions mardi 26/10

 

 

25/10/2010, 15:52 | Par Cézarine

Défiler jeudi avec des casseroles comme ça se fait dans divers endroits depuis quelques jours. S'habiller tout en noir jeudi (et ceux qui ne peuvent ni faire grève ni manifester pourraient en faire autant). J'ai aussi suivi l'autre jour la coupure de nos compteurs électriques pendant 5mn à 20h et relayé l'info à tous mes contacts, mais il faudrait peut être le faire tous les jours et mettre en même temps une bougie à la fenêtre.

25/10/2010, 18:07 | Par clymène en réponse au commentaire de Cézarine le 25/10/2010 à 15:52

quelle est exactement cette initiative du compteur électrique ? merci de détailler, afin qu'on puisse s'y mettre..

26/10/2010, 18:22 | Par Cézarine en réponse au commentaire de clymène le 25/10/2010 à 18:07

C'est tout simplement disjoncter son compteur électrique (ou couper tout ce qui peut l'être sans danger) pendant 5mn à 20h00. Et ça, tout le monde peut le faire. J'ajoutais qu'on pourrait aussi allumer une bougie devant la fenêtre comme l'on fait avant nous de npbreuses personnes notamment dans des dictatures pour indiquer qu'on est solidaires de ceux qui font grève ou manifestent. L'obscurité qui se fait dans les immeubles, avec la lueurs des bougies en prime, ça se voit forcément. En plus ça permet de voir qu'on est pas seuls dans le mouvement.

26/10/2010, 18:29 | Par Cézarine en réponse au commentaire de clymène le 25/10/2010 à 18:07

Disjoncter son compteur électrique (ou arrêter tout ce qui peut l'être sans danger) pendant 5mn à 20h00. Parce que si nous sommes nombreux à le faire, ça se remarque sur la consommation, ça se voit dans la rue. Et ajouter une bougie à la fenêtre pour confirmer l'action et se faire chaud au coeur. En plus ça permet à ceux qui ne peuvent ni manifester, ni faire grève, de participer au mouvement.

25/10/2010, 15:56 | Par emmap72

Encore un politicien intéressant, Dominique Paillé ... Il a la gentillesse de nous informer que ceux qui luttent en ce moment sur le terrain ont "un train de retard" (elle est excellente celle là si on analyse) et que les réformes vont s'accélérer ! Encore un signe de dialogue de la part de l'ump !

25/10/2010, 18:51 | Par grain de sel en réponse au commentaire de emmap72 le 25/10/2010 à 15:56

+ 1 Emmap !

25/10/2010, 16:59 | Par Patricio Paris

Et la CFDT poursuit, comment le mouvement ?

Pendant que tous continuent à manifester par les formes les plus diverses, la CFDT envoi, ce qui suit, en guisse de explication de sa signature avec "intersyndicale du 21 octobre [qui] a décidé des mobilisations du jeudi 28 octobre et du samedi 6 novembre(...)Les non signataires [Solidaires et FO], s’ils peuvent se raccrocher aux mobilisations du 28 octobre et du 6 novembre, ne peuvent pas en être des organisateurs.(...)En ce qui concerne les initiatives locales diverses, contrairement à ce que voulaient Solidaires et la FSU, le communiqué ne soutient pas les « innombrables initiatives locales »(...)Les actions décidées le sont dans la perspective de la promulgation de la loi. Cela sous-entend, comme le dit la CFDT, qu’après cette promulgation, l’intersyndicale devra bien reconnaître que nous serons dans une autre configuration puisque nous ne voulons ni aller sur la contestation de la légitimité parlementaire, ni sur l’affrontement avec la présidence de la République(...)UNSA, CFTC, comme la CFDT reconnaissent que les mobilisations du 19 octobre marquent une baisse de la participation des salariés. Solidaires et FSU ont de plus en plus de mal à justifier leur stratégie de grèves reconductibles qui est en échec."

Bref, la CFDT se prepare pour expliquer pourquoi ils ne seront pas à coté de salariés qui veulent continuer le mouvement par tous les moyens et dans une action globalisante.

25/10/2010, 17:22 | Par DANTEA

On nous rappel sans cesse la réalité. Mais quelle est-elle cette réalité.
La nécessité du travailler plus, du gagner moins, du consommer moins ? A vrai dire, si danger il y a nous sommes prêts à donner de notre personne. Las ! La novlangue nous distille une réthorique du mérite et du courage absconse, une bouillie de mots et de chiffres destinée à nous dépersonnaliser, les scientologues ne font pas mieux. Pour cela je ferai grève jeudi. Je trouve que les slogans de nos manifestations sont trop raisonnables et bien polis comme s'il fallait encore faire plier un opposant alors qu'il faut casser un ennemi. Je crierai donc, tout seul des mots incorrects auxquels personne ne prêtera attention dans le brouhaha ambiant.

 

25/10/2010, 17:35 | Par zane

Merci Jacques Capon

De voir et d'entendre ce reportage, on a la confirmation (si cela est encore nécessaire) de ce qui ce passe. C'est important de diffuser ce reportage !

Comment se fait-il que dans un pays qui a encore la prétention d'être démocratique, il n'y ait pas plus de contre-pouvoir ? La gauche (snif), les intellectuels, les universitaires, ceux dont la voix peut avoir un poids devraient se faire plus entendre !

Pour ce qui est du peuple (moi entre autres) on fait ce qu'on peut mais il manque quelque chose face à ce qui se passe..

De plus en plus, je vote pour le ou la moins pire...

J'attends le jour où j'aurai envie de voter pour quelqu'un en qui je crois.......

Voter POUR et non voter CONTRE..

Les anciens grecs doivent se retourner dans leur tombe en voyant ce que sont devenues les soit-disant démocraties..

25/10/2010, 17:45 | Par lancienne

Retraitée, je suis dans toutes les manifestations et je serai dans la rue jeudi, je représente mes enfants qui n'ont pas la posibilité de faire grève, qui sont contre ces réformes injustes. Que puis-je faire de plus? MARRE DE CE GOUVERNEMENT!.Qu'ils partent TOUS.

25/10/2010, 17:53 | Par monique atger en réponse au commentaire de lancienne le 25/10/2010 à 17:45

moi aussi pour mes enfants et les autres

25/10/2010, 18:05 | Par pascale en réponse au commentaire de monique atger le 25/10/2010 à 17:53

moi aussi pour mes enfants et les autres

25/10/2010, 18:05 | Par clymène

Que les citoyens lambda se mobilisent de manière diverse est formidable, mais je me demandais ce que nos stars de gauche font pour soutenir le mouvement. Car on ne les entend guère ! Peut-être faudrait-il leur suggérer d'abonder aux caisses de soutien des grévistes... On a uniquement entendu Depardieu faire état de son sinistre mépris. Dans Mammuth, il incarnait pourtant un retraité peinant à joindre les deux bouts. Silence radio du côté de la belle soeur de Nicolas Sarkozy, Valeria Bruni-Tedeschi, très 'gauche' chic (le tout à l'égoût du cap Nègre vaut bien qq silences). De déclarations d'artistes solidaires de ceux qui demandent une autre réforme, plus juste, point. On n'entend pas non plus Alain Souchon, qui chantait sur les parachutes dorés ; ni Jane Birkin, ni tout plein de soixante huitards qui jugent légitime, en période de prospérité, une révolte pour aller dans le dortoir des filles mais indignes des manifestations contre une réforme injuste, dans le contexte actuel de paupérisation des classes populaires et moyennes. L'initiative d'Ariane Mnouchkine est-elle unique ? Dans nos sociétés où peu de monde peut s'exprimer publiquement sans crainte pour son travail, eux pourraient relayer certains messages... Mais on n'entend rien.

25/10/2010, 18:21 | Par g GAGNAIRE

En 1963, les mineurs soutenus largement par l'opinion (au delà des frontières) ont fait plier le charismatique De Gaulle, le grand Charlot comme ils le nommaient.

En 2010, nous serions nous à ce point embourgeoisés, individualisés, pour échouer face au tout petit Sarkozy ?

Prenons de la graine et du courage en notre histoire sociale:

http://gaillette.fr/greve_1963.php

http://www.auverlot.fr/greve1963/chronologie.html

http://www.auverlot.fr/greve1963/

Bien fraternellement.

25/10/2010, 18:38 | Par Hélène Vrech

Retraitée, je descendrai encore dans la rue jeudi et je continuerai à crier ma colère et mon désespoir contre un président qui s'emploie à détricoter toutes les avancées sociales arrachées de haute lutte par nos grands-parents et arrière-grands-parents..... Je resterai solidaire des jeunes, de tous ceux qui vont être floués par cette réforme et celles qu'IL nous prépare... 18 mois à attendre avant les présidentielles ça va être interminable!!

25/10/2010, 19:02 | Par albinos en réponse au commentaire de Hélène Vrech le 25/10/2010 à 18:38

Retraité, je descendrai avec enthousiasme dans la rue jeudi et continuerai à crier ma colère contre une caste de parasites minoritaires et un président qui s'emploient à détricoter les avancées sociales arrachées de haute lutte par les générations précédentes...

Je suis solidaire des jeunes et de tous ceux qui sont floués par ces contre-réformes et celles qu'ils nous préparent...

N'attendons pas demain.

C'est maintenant que nous nous battons !

C'est maintenant que nous allons gagner !

25/10/2010, 19:23 | Par emmap72

Je suis pessimiste sur la poursuite du mouvement, 3 raffineries ont voté la reprise (ce que je comprends, ce n'est pas la question). La solution était, à mon sens, de durcir le mouvement dès le départ, d'autant que le soutien de la population était massif. Les syndicats n'ont pas voulu jouer sur ce tableau, c'est surement trop tard mais bon, retournons dans la rue jeudi et on verra.

25/10/2010, 22:18 | Par Maia64 en réponse au commentaire de emmap72 le 25/10/2010 à 19:23

Ce ne sont pas les syndicats...

Ce sont les travailleurs syndiqués...plus de fric et la trouille d'un conflit sans fin.

Mais rien n'est encore fini.

Le but étant de pourrir la vie du MEDEF et donc de Sarkozy le plus utilement possible.

Là c'est dur...sur Marseille les "camarades FO" vont laisser tomber le mouvement des "poubelliers"..(mot découvert à Marseille ^).

Fos tient le coup...

Mais c'est vrai que le moral est un peu bas ce soir...et comme j'aimerais entendre un peu plus de réaction de la part de "certains partis"...tous d'ailleurs!

Bon un coup de blues et çà repart.

Un blog qui fait le point sur Fos et les autres...bien à gauche pour faire plaisir à tout le monde...sauf à Boddi ^

Et un lien vers une vidéo d'un artiste marseillais Sam Karpiena pour remonter le moral...les luttes ne sont pas nouvelles et les coups durs du patronat non plus.

 

 

 


Feignant
 

Et jeudi on fait grève et on manifeste.

ps et l'on nous traite sur des blogs de "perroquets formatés"...franchement sur quelle planète égoïste vivent certains d'entre nous!

Dégoûtée!

 

25/10/2010, 19:32 | Par antoinedanet

Pesimiste aussi mais toujours mobilisé et motivé. je suis étudiant à Strasbourg et on continue traquettage et collage d'affiche dans le centre, pour rendre le mouvement visible et montrer notre motivation

25/10/2010, 22:27 | Par Maia64 en réponse au commentaire de antoinedanet le 25/10/2010 à 19:32

Bon courage à vous à Strasbourg!

On pense à vous depuis Marseille.

Amaia

25/10/2010, 21:47 | Par emmap72

Au cas ou, une info qui n'a pas été diffusée par les médias (sauf erreur). Au moment ou le gouvernement supprime des postes dans les hôpitaux public au détriment des patients et envisage de réduire les établissements de garde la nuit sur Paris, un article intéressant de "Mediscoop" : Le journal relève que « les neuf hôpitaux militaires présentent le «premier déficit hospitalier de France» tout en se classant «parmi les 20% d'établissements hospitaliers les moins productifs», a dénoncé le premier président de la Cour, Didier Migaud ». Revue de presse de Mediscoop du 8 octobre 2010.

Le rapport de la cour des comptes serait intéressant pour compléter cette info.

25/10/2010, 22:04 | Par Di-Léta

Il est tombé bien bas se peuple pour sumilier à ce point. Voilà que maintenant cela lui fait peur 2 semaines voir 3 semaines de grève générale ne serais ce que pour soutenir nos vaillants travailleurs des rafineries. Honneur à vous Messieurs de tenir le drapeau rouge de la révolte si haut pendant que d'autres partent en vacance. Et vous les Tibault et les Chérèques... où êtes vous en dehors de vos bureaux feutrés.N'était ce pas votre rôle de proclamer la grêve générale avec blocage de l'économie?Je suis contant que tu ne sois plus de ce monde de merde papy toit qui m'a apris alors que j'avais 12 ans à dire en toute circonstance non quand je pense non, et non, de dire oui quand je pense non. Comprenne qui peut. Cela m'a apris à être un homme libre, à ne plus dépendre d'une ordure de patron, de décider moi même chaque instant de ma vie et en en payant le prix pour ma liberté. De Gaulle le grand Charlot comme le rappel le message précédant de Gagnaire avait bien raison de dire que les français sont des veaux. Léo Férré aussi avait bien raison de dire qu'il n'y a plus rien et que le peuple est toujours en retard d'une révolution. Jeudi et samedi je serais de la manifestation à Marseille avec mon drapeau et en première ligne de cette manif comme d'habitude. Je me casserais encore la voix pour crier mon indignationà se régime totalitaire. NI DIEU NI MAÎTRE.

 

 

 

25/10/2010, 22:26 | Par Maia64

Thibault et Chérèques seront dans les manifs aussi.

Et bien que n'ayant pas une passion folle pour ces deux dirigeants...pour l'instant c'est FO qui laisse tomber sur Marseille.

Renseigne-toi....CGT...!

Les CGT SUD CFDT ET AUTRES tiennent le coup!

Merci de ne pas en rajouter, c'est déjà assez dur.

On a besoin de sous et pas de discours démoralisant et toujours semblable.

En effet tous à la manif jeudi !

Amaia

25/10/2010, 22:31 | Par Fantie B.

Haut les coeurs ! vivons ce mouvement au jour le jour, comme nous le pouvons. Ne nous divisons pas pour si peu, alors que tant a déjà été accompli. (qui parmi les "analystes" avait prévu une telle rentrée sociale ?) Ne soyons pas pessimistes quoi qu'il arrive. Soyons là, où ça se passe, qquand ça se passe. Et si ça ne se passe plus ce ne sera peut-être qu'une courte pause, vu les destructions énormes que tous les acquis sociaux vont subir.

25/10/2010, 22:44 | Par bastaya

pour moi les manifs sont des sortes de congrés ou de rencontres professionnelles

je n'en rate pas une même si toutes ces luttes de fonctionnaires plus ou moins planqués et autres syndicalistes autocentrés surprotégés ne me concernent jamais directement (si je dis que je suis chômeuse on zappe ou on catalogue RG, le grand truc du moment !)

ils tiennent difficilement plus de 10 jours mais moi, privée d'emploi depuis la fin du siècle dernier, je suis en grêve totale et illimitée 365 jours par an depuis 10 ans !

Tranquile

25/10/2010, 22:58 | Par lydie couture

La grève a été trop loin pour s'arrêter aujourd'hui, il faut impérativement que la journée de jeudi soit un temps fort et démontre que rien n'est terminé et que la population ne baisse pas les bras.

Une grève si forte terminée par un échec pourrait durablement décourager les luttes.

 

26/10/2010, 00:54 | Par Stone

La Retraite..des chiffres!
Auteur : Vincent - Source : En finir avec le liberalisme
On entend ça et là des Ministres chanter partout que la France ne fait qu'aligner l'âge de départ a la retraite sur celui de nos voisins en Europe..Exact, mais il y a quand même une différence c'est la durée de cotisations, autrement dit le nombre d'annuités exigées.. la France est bien au-dessus de la plupart de ses voisins : actuellement il nous faut cotiser 40 annuitées et demi pour toucher une retraite à taux plein, 41 en 2012….41 et demi en 2020…., chiffres qu'il faut comparer par exemple avec les 30 annuitées exigées au Royaume-Uni, 35 en Allemagne, 36 en Italie et 40 en Espagne !
Donc un salarié qui commence sa carrière professionnelle à 25 ans peut toucher sa retraite à taux plein qu'à partir de 65 ans et demi actuellement et en 2020 à 66 ans et demi. S'il est anglais il peut par contre la toucher à partir de 55 ans, s'il est allemand à partir de 60 ans, italien à 61 ans et espagnol à 65 ans ! il suffit de jeter un oeil sur la base de données “Eurostat”:
http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page/portal/statistics/search_database
Autre détail utile a savoir le niveau moyen des pensions:
En France, la moyenne s'établit à 599 euros par mois (681 euros pour les hommes, 531 pour les femmes) en 2009. Selon Le Parisien, qui compare les pensions dans plusieurs pays, ces dernières s'élèvent à 886 euros par mois en Espagne, contre 1.000 euros en Allemagne
http://www.europe1.fr/Economie/Retraites-et-ailleurs-en-Europe-264348/
Si on retarde l'age de départ à la retraite c'est que le taux d'emploi des “seniors” est convenable direz vous? eh ben non!c'est “le Figaro” qui le dit..
“Pourtant, le chômage des 50 ans et plus s'envole. Entre mars 2009 et mars 2010, il a bondi de 21,2%, après une hausse de 16,7% les douze mois précédents, rappelle le tableau de bord de la Dares. En fait, le nombre de seniors à la recherche d'un emploi et le nombre de seniors ayant un travail progressent tous les deux. Dans le premier cas, pour des raisons conjoncturelles qui devraient s'améliorer. La crise -à laquelle s'ajoute la fin progressive de la dispense de recherche d'emploi, accordée jusqu'en 2008 à tout chômeur de plus de 57 ans et demi- est en effet passée par là.”
C'est pâs beau tout cela!!
Auteur : Vincent - Source : En finir avec le liberalisme

26/10/2010, 11:08 | Par vvfx en réponse au commentaire de Stone le 26/10/2010 à 00:54

Merci pour ces liens, qui vont compléter sous peu ce billet

27/10/2010, 09:06 | Par Stone en réponse au commentaire de Stone le 26/10/2010 à 00:54

Juste pour vous dire que j'ai mis ce texte sur Lepost = censuré

29/10/2010, 12:17 | Par vvfx en réponse au commentaire de Stone le 27/10/2010 à 09:06

j'avoue ne pas m'intéresser à lepost

26/10/2010, 04:30 | Par ileintense

Jeudi , plus fort que jamais ..Notre colère va bien au delà des retraites ..Ne pas lâcher ..On peut voir "le mouvement s'essoufle , c'est la fin! " c'est faux ..

Sur l'île de La Réunion les jeunes , en vacances depuis 15 jours se mobilisent à peine ce lundi 25 octobre ..Ne soyons pas des briseurs de rêve !

Huguette Bello les a réunis "ce n'est pas d'une jeunesse désespérée dont nous avons besoin mais d'une jeunesse formée "

Unis pour résister , unis pour durer !

26/10/2010, 07:25 | Par emmathon

Rappelez-vous aussi que la pression sur Sarkozy ne vient pas que de la rue... Les débrayages, journées "allégées" et autres initiatives ont tendance à plomber les chiffres d'affaires de nos chères entreprises (publiques comme privées). Les (grands) patrons commencent aussi à s'impatienter de la rigidité du gouvernement.

Cela donne un peu du moral au coeur et de l'envie de résister encore un peu, non ?

26/10/2010, 09:43 | Par gerardpaul

bonjour,

et l'A330 de Nicolas 1er, va t'on lui présenter la facture?

185 millions d'euros et seulement 20 000 euros l'heure de vol!

après sont augmentation 170%, l'explosion du budget de l’Élysée et pour vous remercier de ne plus descendre dans la rue il vous offre 4% d'augmentation pour EDF! alors elle est pas belle la vie.

il nous considére comme serfs.

sans parler du salaire et des privilèges des ministres, sénateurs, députés et parlementaires européens.

JEUDI TOUS DANS LA RUE - LA LUTTE CONTINUE

QU'ILS S'EN AILLENT TOUS!

VITE LA REVOLUTION CITOYENNE

Merci de votre attention

26/10/2010, 11:14 | Par jeod5694

Le Medef a reussi a couillonnner la CFDT. Normalement, on se met autour d'une table pour regler d'abord les problemes d'emploi des jeunes et des seniors avant de faire une reforme eventuelle de rattrapage. Ici, c'est l'inverse. On met en place la reforme a tout prix et ensuite on demande aux syndicats de regler les problemes crees par une reforme inefficace et injuste. Merci la CFDT, se dit la Parisot.

26/10/2010, 12:06 | Par emmap72 en réponse au commentaire de jeod5694 le 26/10/2010 à 11:14

Décidément, la CFDT n'écoute pas la base et 2003 ne lui a pas servi de leçon ... désepérant (en fait, je distingue Chérèque qui joue seul sur ce coup et les militants qui ne sont pas responsables des déclarations et décisions de Chérèque).

Espérons que la CGT reste du côté de la base !

26/10/2010, 11:46 | Par Di-Léta

Salut à toi Maia64

Pour répondre à ton message, ce n'est pas un discout démoralisant mais bien une réalité du monde ouvrier sur aquelle il ne faut pas ce voiler la face.

Ce que j'aimerais des Tibault et Chérèque... et le autres.C'est qu'ils proclament la grève générale. En tant que leaders syndicaux, je les trouve timoré à ce sujet.

Il est évident que je l'ai préfère les voir en manif que dans les gardens parties de cette ordure de Sarkozy comme cela c'est fait.

D'autre part de l'argent, nous en avons fait don ma femme et moi. Sur notre budjet mensuel de 1500 euros par moi nous avons donné 100 euros ça te va.

J'ai beau être de la CGT, j'en suis pas moins critique.

Je t'invite à faire un tour sur le site : Où va la CGT.

 

 

 

29/10/2010, 12:19 | Par vvfx en réponse au commentaire de Di-Léta le 26/10/2010 à 11:54

+2

26/10/2010, 12:13 | Par Louise M.

Bonjour à tous,

N'écoutons pas la propagande gouvernementale et ayons confiance en la force que nous représentons… Le chemin se fait en marchant !

Ce matin à Dijon des étudiants et des grévistes ont bloqué un dépôt d'essence… Un mouvement de cette ampleur ne peut s'arrêter par un simple coup de sifflet. L'intelligence collective est à l'œuvre partout dans le pays, nous savons tous aujourd'hui qu'il est plus que temps d'amplifier la résistance partout où c'est possible. Ne lâchons rien. Nous sommes à la croisée des chemins pour que mûrisse une véritable alternative !

A jeudi dans la rue !

 

Une petite vidéo qui circule bien sur le Net, pour ceux qui ne l'auraient pas encore vue :

http://www.facebook.com/video/video.php?v=153941754645608

26/10/2010, 12:52 | Par béli

Que chacun aille aux prochaines manifestations avec sa propre pancarte : ce sera un magnifique florilège contre ce régime.

26/10/2010, 13:38 | Par raymondal

une nouvelle EUROPE se met en route : LUXEMBOURG - Alors que les perturbations du trafic ferroviaire en France s’améliorent, c’est en Allemagne que le trafic bloque mardi. 1 Commentaires Story«La grève bloque toute réparation» Mardi matin, le trafic ferroviaire entre le Luxembourg et l’Allemagne était fortement perturbé en raison des grèves engagées par les principax syndicats. GDBA et Transnet veulent faire monter la pression alors que les négociations pour une grille salariale unique pour tous les salariés du secteur ferroviaire est en cours. Les organisations syndicales s'inquiètent de voir les compagnies privées, qui payent moins leurs salariés, rafler des contrats pour des liaisons régionales au détriment de Deutsche Bahn. Ils critiquent aussi l'attitude de la compagnie publique qui, selon eux, profiterait du système via des filiales à bas salaires. De nombreux retards Les trains régionaux sont les plus perturbés et les trains assurant la liaison entre Trèves et le Luxembourg comptent actuellement des retards allant jusqu’à 50 minutes. Les trains Intercity en direction du nord de l’Allemagne sont eux aussi perturbés. Les CFL, contactés par L’essentiel Online conseillent aux voyageurs de se renseigner avant de prendre le train mais assurent qu’il ne devrait pas y avoir d’annulation de train mardi. Bonne nouvelle en revanche pour les usagers du train entre le Grand-Duché et la France. Trois TER sur quatre circulent en effet dans le sillon lorrain, entre Nancy et Luxembourg. En ce qui concerne les TGV, le trafic est proche de la normale avec huit trains sur dix qui assureront les liaisons entre le Luxembourg et la capitale française. L'essentiel Online

26/10/2010, 15:26 | Par andenelram

dans notre coin "tranquille" les cheminots luttent, un petit hopital se met en grève reconductible, qques salariés du privés seront là , une caisse de solidarité s'est montée pour ces grévistes quotidiens.

difficile de tenir ... vivement Jeudi que la lutte soit encore massive. Ne laissons pas les médias nationaux pourrir le mouvement !!

26/10/2010, 17:25 | Par Le Caneton Menotté

900 manifestants devant le Sénat aujourd'hui (+) quelques policiers en cagouilles ;-D)...et nombre certains de journalistes. Ambiance bon enfant, beaucoup de Jeun's... à 17h00 tout le monde s'en est allé... Rendez-vous Jeudi pour la manif de Jeudi 28/10/2010.

26/10/2010, 17:25 | Par Le Caneton Menotté

900 manifestants devant le Sénat aujourd'hui (+) quelques policiers en cagouilles ;-D)...et nombre certains de journalistes. Ambiance bon enfant, beaucoup de Jeun's... à 17h00 tout le monde s'en est allé... Rendez-vous Jeudi pour la manif de Jeudi 28/10/2010.

26/10/2010, 17:25 | Par Le Caneton Menotté

900 manifestants devant le Sénat aujourd'hui (+) quelques policiers en cagouilles ;-D)...et nombre certains de journalistes. Ambiance bon enfant, beaucoup de Jeun's... à 17h00 tout le monde s'en est allé... Rendez-vous Jeudi pour la manif de Jeudi 28/10/2010.

26/10/2010, 17:53 | Par clymène

bonjour monsieur magnaudeix... où en est votre article ?

28/10/2010, 09:40 | Par bernard joublin

retraité, membre d'Attac et objecteur de croissance, je serai dans la rue de jeudi. Ce qui me frappe le plus est la "discrétion" des syndicats et l'absence des "intellectuels" non encartés. Il y a certainement néfaste un rôle des médias enrênés aux partis politiques, mais ça n'explique pas tout. Les syndicats et assoc sont très timides sur le terrain lorsqu'on aborde le problème de société. Pour les premiers ça n'est pas dans leur rôle traditionnel. Les élus à tous les niveaux veulent tout résoudre en imposant les problèmes à traiter et leurs solutions puis envisagent des "négociations". Le matracage médiatique est si bien organisé que beaucoup y croient d'emblée. Lorsqu'on est opposé parce qu'informé différemment il faut ramer à contre courant avec des coups de rames de retard.

bon courage à tous

01/11/2010, 10:07 | Par bjm

Belle initiative de l'orchestre et du chœur de la radio allemande pour protester contre les restrictions budgétaires assassines dans une gare de Berlin : quelques mesures de tambour pour attirer l'attention et introduire un magnifique West side story de contestation, à la fois significative et joyeuse.

Newsletter