Mer.
20
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Thématiques du blog

 

L'Association France-Kurdistan appelle à l'aide humanitaire pour les yézidis

L’association France – Kurdistan a appelé à l'aide humanitaire pour les Kurdes yézidis, demandant en outre aux pays occidentaux de sanctionner ceux qui financent et arment les jihadistes de l'Etat islamique (EI).

2014-08-12-Sinjar-2.jpg

Kurdistan de Turquie: nouvelle exécution extrajudiciaire

Les forces de l'ordre turque ont tué mardi 19 août un jeune manifestant kurde et blessé deux autres lors du démontage de la statue d'un commandant légendaire du PKK érigée à Lice, dans la province de Diyarbakir.

Les survivants d'un village yézidi racontent l'horreur: 600 personnes massacrées

"D'abord, ils nous ont imposé de devenir musulman. Nous avons refusé. Puis, ils ont donné un ultimatum, avant de rassembler tous les villageois dans l'école du village. Ils ont pris leur argent, portables, les bijoux sur les femmes... Les hommes ont été tous embarqués groupe par groupe dans des véhicules, avant d'être amenés hors du village et massacrés. On ignore le sort des femmes et des enfants."

Combats et tragédie: les dernières infos au Kurdistan

La tragédie humanitaire et les combats intenses après l'invasion de Sinjar par les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se poursuivent. Les Kurdes se sont mobilisés dans toutes les parties du Kurdistan, divisé entre la Turquie, l'Irak, l'Iran et la Syrie, et en Europe contre la barbarie de l'EI.

Les combattants kurdes: la défaite de l’EI est inévitable

Les forces kurdes d'Irak, de Turquie et de Syrie ont formé une ligne de défense commune sur le terrain contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI). C'est un moment historique et une épreuve cruciale pour les Kurdes, mais aussi une période tragique en raison des massacres sauvages commis par des ennemis de l'humanité. Seule la résistance et l'union peuvent sauver l'avenir de la région.

Une journaliste kurde tuée par des jihadistes

Une journaliste kurde, Deniz Firat, a été tuée vendredi 8 août par des obus jihadistes de l'Etat islamique lors des combats à Makhmur, à 40 km d'Erbil, capitale du Kurdistan irakien.

Des milliers de Kurdes yézidis massacrés

Le bilan de Sinjar est terrible, après l'invasion des jihadistes de l'Etat islamique (EI), selon les premières informations. Au moins 3.000 kurdes yézidis seraient massacrés, 5.000 autres seraient enlevés, 300 enfants et personnes âgées seraient morts de faim et de soif dans les montagnes de Sinjar, où des dizaines des milliers de personnes sont bloqués.

Les combattants du PKK arrivent à Erbil et interviennent contre les jihadistes

L’alerte jihadiste a été lancée dans le camp de réfugiés kurdes de Makhmur, à une cinquantaine de kilomètres au sud d’Erbil. De nombreux combattants du PKK, descendus des montagnes, sont arrivés dans cette zone pour organiser la défense et stopper l'avancée des jihadistes.

La ville de Rabia prise par des Kurdes syriens, le PKK entre en Irak

Les combattants kurdes syriens se sont intervenus en Irak pour stopper l'avancée des jihadistes de l'Etat islamique qui ont pris trois nouvelles villes. Ils ont réussi à reprendre la ville irakienne de Rabia et à entrer  dans la ville de Sinjar. Le PKK a également envoyé des renforts.

Les combattants Kurdes syriens arrivent à Sinjar

Les combattants kurdes syriens sont arrivés dans les montagnes de Sinjar, où des dizaines de milliers Kurdes yézidis sont bloqués et menacés de massacres.

Newsletter