Mar.
23
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Najat Vallaud-Belkacem : une nomination politique à hauts risques

Issue de la diversité, militante et Ministre du Droit des femmes, Najat Vallaud-Belkacem a des atouts pour occuper le Ministère de l’Education Nationale. Mais elle hérite de dossiers lourds et sensibles et devra aussi gérer une secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche affaiblie et contestée, alors que la rentrée universitaire promet d’être houleuse.

Pinar Selek : vers l’acquittement définitif

La journée du 11 juin a été décisive dans l’évolution du dossier politico-judiciaire qui oppose depuis 16 ans la sociologue exilée en France au pouvoir turc. La Cour de cassation d’Ankara a annulé sa condamnation à la prison à perpétuité. Une première victoire qui montre que la mobilisation a été payante. Mais il reste une étape judiciaire à franchir avant l’acquittement définitif.

La Communauté « totalitaire »

Au moment où la seule réponse du Président de la République au séisme électoral du 25 mai est l’accélération des réformes, les français doivent savoir concrètement quel monstre administratif et technocratique le gouvernement socialiste est en train de fabriquer avec l’Enseignement supérieur et la Recherche. Les universités sont devenues le terrain d’expérimentation exemplaire d’une nouvelle forme de « totalitarisme ». De cela, comme de l’état de l’Europe et de l’ascension des extrêmes droites, nous sommes tous responsables.

Néolibéralisme autoritaire et démocratie universitaire

Geneviève Fioraso et Simone Bonnafous conduisent l’université à la baguette et tuent la démocratie universitaire. Des documents administratifs confondants témoignent d’une dérive liberticide qui viole l’autonomie statutaire des universités et bafoue le droit. Benoît Hamon et le Premier ministre devraient en tirer toutes les conséquences politiques.

Serge Pey ou l’insurrection vivante

Serge Pey est une force qui va. Le poète d’action ne s’arrête pas de marcher. Pendant deux semaines, du 16 au 31 mai, vous pourrez le rencontrer sur routes et chemins, entre Toulouse et Collioure. Une marche pour Antonio Machado, le grand poète républicain espagnol, à l’occasion de la parution de son dernier livre : La Boîte aux lettres du cimetière.

Pinar Selek doit être définitivement acquittée

Le 30 avril se tiendra à Ankara un nouveau procès en appel de la sociologue et écrivaine qui vit en exil dans notre pays. Alors qu’une délégation nombreuse venue de France est attendue en Turquie, la radicalisation du régime d’Erdogan fait craindre que ne se poursuive la persécution politico-judiciaire dont est victime Pinar Selek depuis 16 ans.

Pétition et jeu participatif : 20 raisons de ne pas reconduire Fioraso

Le bilan de Geneviève Fioraso au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est à l'image des résultats du PS à Grenoble : calamiteux. Des voix s’élèvent contre sa reconduction programmée, y compris au sein du PS. Je relaye une pétition d'universitaires (6000 signataires en trois jours). Et je propose 5 premières raisons de ne pas reconduire le contrat d’une ministre qui a trahi les promesses de Hollande en prolongeant et en aggravant la politique de Pécresse/Sarkozy. Aux lecteurs de Mediapart de trouver d’autres bonnes raisons. Elles ne manquent pas !

En défense de la liberté des blogueurs : une action de soutien à Pierre Dubois

Le blog "Histoires d'universités" de Pierre Dubois, hébergé par le site d'information en ligne EducPros, est devenu au fil des années une source d'information et d'analyse irremplaçable pour tous les sujets relatifs à l'Enseignement supérieur et la Recherche. Aujourd'hui la liberté d'expression du blogueur est mise en danger par un rappel à l'ordre inquiétant de la direction du site d'information.

Censure et renoncements : le gouvernement de la honte

Ce gouvernement socialiste doit partir. Toute honte bue, il s’est couché devant les petites foules réactionnaires et fascisantes. Est-ce par peur, incompétence ou électoralisme stupide, qu’il les légitime et les renforce ? Le renoncement des socialistes à leurs dernières convictions est le signe de leur fin. On attend en vain du président un sursaut républicain.

"La manip' pour tous"

Dans une chronique de ce jour, Hubert Huertas fait l'hypothèse d'un "pourrissement" de la "Manif pour tous" et d'une "démobilisation accompagnée de la radicalisation de petits groupes morcelés". Tout au contraire, j'estime que ce mouvement populaire, lié à "Jour de colère" et à bien d'autres branches de la fachosphère, constitue une lame de fond, puissante, durable, insidieuse. 

Newsletter