Lun.
22
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pinar Selek acquittée, mais dans l’attente d’un possible appel


Au terme de 16 années de persécution politico-judiciaire*, après 3 procès et l’envoi de 5 délégations pour la seule année 2014, la longue lutte de la sociologue turque semble enfin devoir trouver une issue heureuse. Nous retiendrons cependant notre souffle pendant un mois, le délai dont dispose le procureur général pour faire appel.

Les enfumeurs

Hollande, Fioraso et la Conférence des présidents d’université (CPU) viennent de réaliser un formidable enfumage de l’Université, de la Recherche et de l’opinion publique : faire passer la restitution de 70 millions pour un sauvetage et une sanctuarisation alors que le gouvernement programme 1,6 milliards de réductions de crédits, détruit l’emploi scientifique et précarise notre jeunesse.

Les salaires de l’indécence : augmentation de 7,1% des rémunérations dans les cabinets ministériels de Manuel Valls

Pendant que le peuple se saigne et que le gouvernement veut faire passer l’austérité pour la seule politique possible, les cabinets ministériels de Valls ne connaissent pas les restrictions budgétaires : leurs membres ont vu leurs rémunérations mensuelles brutes moyennes progresser de 7,1% par rapport à celles du gouvernement Ayrault en 2013. La palme des augmentations revient à l’Enseignement supérieur et la Recherche avec 12 222 euros, soit une augmentation de 10%, à égalité avec les conseillers de Valls.

Etat d’urgence dans l’Université française

Sciences en Marche lance une alerte sur l’état de l’Université française et fait des propositions. Dans un communiqué détaillé et bien documenté Sciences en Marche souligne que « la politique conduite ces dernières années doit être changée en profondeur, et en urgence ».

La mort ne passera pas!

Les formes de lutte initiées à Sivens, à la ferme des "Mille vaches" comme à Notre-Dame-des-Landes sont exemplaires et devraient se multiplier partout où il y a des ZAD (Zones à défendre).

François Hollande soutient « Sciences en marche »…

… mais il ne le sait pas. Voici un rappel confondant des positions sur la recherche que le candidat Hollande avait fait connaître en mars 2012. Pour prendre la mesure, plus que des renoncements ou de la trahison, d’une politique qui fait l’exact opposé de ce qui est attendu et qui conduit notre pays dans le mur.

660 directeurs de laboratoires s’adressent à François Hollande

Dans une lettre ouverte au Président de la République 660 directrices et directeurs d’unités de recherche soutiennent le mouvement « Sciences en marche », alertent sur l’état dramatique de leurs laboratoires et menacent de prendre leurs responsabilités si des mesures urgentes ne sont pas décidées.

Najat Vallaud-Belkacem : une nomination politique à hauts risques

Issue de la diversité, militante et Ministre du Droit des femmes, Najat Vallaud-Belkacem a des atouts pour occuper le Ministère de l’Education Nationale. Mais elle hérite de dossiers lourds et sensibles et devra aussi gérer une secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche affaiblie et contestée, alors que la rentrée universitaire promet d’être houleuse.

Pinar Selek : vers l’acquittement définitif

La journée du 11 juin a été décisive dans l’évolution du dossier politico-judiciaire qui oppose depuis 16 ans la sociologue exilée en France au pouvoir turc. La Cour de cassation d’Ankara a annulé sa condamnation à la prison à perpétuité. Une première victoire qui montre que la mobilisation a été payante. Mais il reste une étape judiciaire à franchir avant l’acquittement définitif.

La Communauté « totalitaire »

Au moment où la seule réponse du Président de la République au séisme électoral du 25 mai est l’accélération des réformes, les français doivent savoir concrètement quel monstre administratif et technocratique le gouvernement socialiste est en train de fabriquer avec l’Enseignement supérieur et la Recherche. Les universités sont devenues le terrain d’expérimentation exemplaire d’une nouvelle forme de « totalitarisme ». De cela, comme de l’état de l’Europe et de l’ascension des extrêmes droites, nous sommes tous responsables.

Newsletter