Mer.
24
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Lettre ouverte à la majorité UMP/UDI/non inscrits du conseil général des Hauts-de-Seine

La majorité départementale annonce aujourd’hui l’engagement de démarches pour résilier la délégation de service public THD Seine et réclame 45 millions d’euros de pénalités à Numéricable.

Communiqué du maire de Gennevilliers sur la visite de Najat Vallaud-Belkacem

Patrice Leclerc, Maire de Gennevilliers a accueilli ce matin Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale en visite ministérielle à l’école Diderot A du quartier du Luth à Gennevilliers. 
Le maire a fait remarquer que Madame la ministre a fait preuve d’ouverture en choisissant Gennevilliers, ville dont le maire est en opposition à la politique gouvernementale et proche des chômeurs et des salariés. 


Suite aux différentes attaques racistes et sexistes dont la Ministre a fait l’objet ces dernières semaines, Patrice Leclerc a souhaité exprimer son soutien à Najat Vallaud-Belkacem, mettant en avant le caractère indigne des propos lus et entendus dans la presse. Ce rappel, dans une école de la République, symbolise la volonté des élus de lutter contre toute forme de discrimination et de racisme. « C’est à partir de l’enfance que se construit le sexisme et le racisme. Nous nous devons donc d’être vigilants », a rappelé le maire de Gennevilliers.

Appel aux dons pour aider les palestiniens

j'ai reçu ce message d'une amie de Palestine:

"Je me permets de t’écrire car une amie ici travaille pour l’UNWRA (l’agence de l’ONU qui s’occupe des réfugiés palestiniens dans tout le moyen orient) et elle m’informe que la situation humanitaire à Gaza est, comme on peut l’imaginer plus que critique, notamment depuis le massacre de Shejaiha qui a amplifié le déplacement de la population gazaouie. Actuellement, plus de 84 000 personnes ont trouvé refuge dans des abris improvisés, dans les 61 écoles de l’UNRWA, soit dans des conditions de surpopulation, propices au développement d’épidémies...

A l'intention de celles et ceux qui ne partagent pas notre soutien au peuple palestinien

Vous êtes nombreuses et nombreux à soutenir la ville de Gennevilliers dans son action solidaire pour les droits du peuple palestinien et pour arrêter les massacres en ce moment. Je reçois aussi des messages qui désapprouvent cela (je ne parle pas des fanatiques). Voici comment je réponds à l'un d'entre eux, qui n'insulte pas et mérite une réponse posée et respectueuse pour trouver une voie du dialogue ici:

Gennevillies solidaire du peuple palestinien

Intervention de Patrice Leclerc,maire de Gennevilliers lors du rassemblement de solidarité avec le peuple palestinien.

Samedi 12 juillet – Monument de la résistance

Gennevillies solidaire du peuple palestinien

Intervention de Patrice Leclerc,maire de Gennevilliers lors du rassemblement de solidarité avec le peuple palestinien.

Samedi 12 juillet – Monument de la résistance

Gennevilliers en Palestine pour rendre hommage à Fernand Tuil

Avec une délégation d’élu-es et de militant-es français-es, nous avons participé à l’hommage en Palestine à notre ami et camarade Fernand Tuil, responsable de l’AJPS. « Juif, franco-tunisien » avec un passeport palestinien, il a été le militant qui a œuvré pour des jumelages entre des villes françaises et des camps de réfugiés palestiniens.

 

Pas de pause, pas de répit pour la défense des dossiers Gennevillois

uniondesgennevillois2.jpg

A peine installé dans mes nouvelles fonctions de maire de Gennevilliers, je suis parti à l’assaut des ministères, dossiers Gennevillois sous le bras.

En effet, trois jours à peine après l’élection, c'est accompagné de Jacques Bourgoin,  que j’ai rencontré le cabinet du Ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, pour demander l’autorisation d’expérimenter notre projet innovant d’activités péri-scolaire pour la rentrée de septembre 2014.

Une semaine plus tard, j’ai participé à une rencontre avec Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique qui accompagne la mise en place du projet de Métropole, pour lui affirmer que « ce qui se fait à Gennevilliers doit être décidé par les Gennevillois » et que les élus de Gennevilliers défendront leur capacité à mettre en place le programme pour lequel ils ont été élu.

Newsletter