Sam.
29
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Éthique et politique de l’émancipation : Merleau-Ponty, Proudhon, Levinas

Trois cours à l'Université Populaire de Lyon sur "Éthique et politique de l'émancipation, entre limites et ouvertures à l'inédit", centrés chacun sur un auteur : susccessivement Maurice Merleau-Ponty, Pierre-Joseph Proudhon et Emmanuel Levinas. Écoutables et téléchargeables en ligne...

 

 

Dans le cadre du thème transversal des cours de l'année 2009-2010 de l'Université Populaire de Lyon : "Passé les bornes y a plus de limites - Liberté, frontières, infini"

 

Trois cours sur "Éthique et politique de l'émancipation, entre limites et ouvertures à l'inédit" (écoutables et téléchargeables en ligne)

 

- Séance 1 (1er mars 2010) :"Raison, éthique, politique, histoire chez Merleau-Ponty"

 

 

Plan :

Introduction générale

Introduction de la séance

I - Un rationalisme de la fragilité

II - Éthique de l'inquiétude et histoire

III - La politique comme pari raisonné confronté à l'incertitude relative

En guise de conclusion

 

- Séance 2 (8 mars 2010) : "De la critique de «la synthèse» à la fédération chez Proudhon"

Plan :

Introduction de la séance

 

I - Critique du «Hegel des manuel» et «équilibration des contraires»

II - Proudhon et Marx

III - Capacités ouvrières, émancipation et fédéralisme

En guise de conclusion

 

- Séance3 : "Levinas, entre singularité et justice"

 

Plan :

Introduction de la séance

 

I - Ethique du visage et responsabilité pour autrui comme ouverture à l'infini

II - Etre, totalité infini : une reproblématisation philosophique

III - Une pensée de l'utopie en pointillés

IV - La tension singularité/justice

V - Un essai de localisation sociologique

En guise de conclusion générale

 

* Bibliographies des trois séances en ligne

 

Les autres cours de l'année 2009-2010 de l'Université Populaire de Lyon sont aussi écoutables et téléchargeables en ligne.

 

 

 

 

Tous les commentaires

01/04/2010, 17:51 | Par Raphael JORNET

Les tiques et politique des aimants si pas scion, merlot-ponti, prouteau et les vinasses". !!!

elle est bien bonne ! on se croirait dans une cave de Chinon !

c'est dur pour un 1er avril couchant...

bon courage Philippe, pour les commentaires ! Je sens que ça va être hard !

R.

01/04/2010, 19:28 | Par Emmanuel Esliard

Depuis que l'Université Populaire est propriété priée de Ségolène, quel bouleversement dans les programmes ! J'en suis tout ébaudi !

 

04/04/2010, 17:23 | Par moé

Grand grand merci, voilà qui va nourrir mon programme...

04/04/2010, 17:52 | Par moé

Piste à mon avis importante à suivre. Comme il y a deux wittgenstein tout à fait complémentaire il y a sans doute deux foucault. Je vois dans la piste de "la réponse à" plutôt que celle de la "détermination par", peut être un effet de la critique Certalienne (dans l'invention du quotidien) et peut être aussi du dialogue avce Deleuze. La "réponse à" est un mode parmi d'autre de rapport à la réalité du sujet. un rapport qui s'alimente des déterminations, des disciplines mais qui ne fonctionne pas de la même façon (une autre logique d'action l'anime). Un rapport tacticien, une ruse de la subjectivité...

Il faut chercher aussi chez Negri des éléments de réflexion sur cette question d'un autre rapport à la réalité qui ne soit pas une détermination par un système disciplinaire.

Chez Ivan Illich, spinoza, Debors... il y a aussi de quoi renforcer cette hypothèse.

04/04/2010, 17:57 | Par moé

Autre élément de réponse sur les deux foucault:

Un conseil de lecture sur un thème qui me concerne aussi:

Servir et discipliner: Essai sur les relations des usagers aux services publics de Eric Mussat.

Le service discipline la relation opérateur/usager. Mais la discipline pourrait être vu comme outils d'émancipation... "L'usager vu comme sujet de pouvoir, capable de se soustraire à l'emprise disciplinaire, voire d'oeuvrer à une displine de soi libératrice (justement parce que sa "réponse à" est singulière)

05/04/2010, 22:02 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de moé le 04/04/2010 à 17:57

Merci pour ces différentes pistes sur Foucault (mais je reviendrai spécifiquement sur ces deux cours dialogiques avec Daniel Colson)!

Newsletter