Mar.
25
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Un décompte malvenu

Dans le Monde daté du 15 décembre, la Fédération des Sociétés Juives de France, Fils et Filles de Déportés Juifs de France, l’Union des Sociétés Juives de France publient un encart publicitaire (image ci-contre) en souvenir de la « première exécution massive » de résistants par les nazis au Mont-Valérien. L’Europe, minée par les politiques néolibérales, connaît aujourd’hui une montée de la xénophobie, du racisme et une renaissance des forces d’extrême-droite, dont le mouvement néonazi Aube Dorée, dans une Grèce détruite par les politiques d’austérité, représente le symptôme le plus inquiétant. Dans cette situation, rappeler la barbarie nazie et le courage d’une minorité de résistants est un devoir civique. 

Pourtant, à la lecture de cette page, un malaise s’installe. On y lit que 17 % des fusillés au Mont-Valérien étaient juifs alors que les juifs ne représentaient que 0,8 % de la population française. Que veut-on prouver avec cette statistique ? Que les juifs, Français ou étrangers, ayant en proportion plus participé à la Résistance que le reste de la population, l’antisémitisme est à rejeter ? L’argument laisse un goût amer. Supposons un instant que cette statistique ait été inversée, devrait-on en tirer comme conclusion que les juifs, pris comme un ensemble, seraient à condamner ? Rappelons que c’est en prenant prétexte de statistiques comparables - la proportion de juifs dans telle ou telle profession - que le régime de Vichy a promulgué des lois discriminatoires. Aujourd’hui, doit-on, par exemple, en s’appuyant sur le nombre plus élevé de délinquants dans telle ou telle catégorie sociale, en arriver à les stigmatiser ? La condamnation de l’antisémitisme, comme de toute autre forme de racisme, n’a besoin d’aucun fondement statistique et s’en trouve même affaiblie. Elle renvoie à la conception de la société dans laquelle nous voulons vivre. Nous faisons le choix conscient d’une société fraternelle et égalitaire qui n’a pas d’autre justification qu’elle-même.

Rappeler le rôle des juifs, Français et étrangers, dans la Résistance, mais aussi des Français-es de toute origine ou confession, et des étrangers de toute nationalité, est indispensable pour montrer que leur combat contre l’occupant était porteur d’une dimension internationaliste qui visait l’humanité comme un tout solidaire à sauver de la barbarie nazie. Souvenons nous de la phrase de Missak Manouchian, « Je n'ai aucune haine contre le peuple allemand », de celle de Jean-Pierre Timbaud devant le peloton d'exécution, « Vive le Parti communiste allemand ! » ou de celle de Guido Brancadoro, fusillé en 1942 à l’âge de 21 ans, « Ce sont les Français qui me livrent, mais je crie “Vive la France”, les Allemands qui m’exécutent, et je crie “Vive le peuple allemand et l’Allemagne de demain” ». Tout cela n’a rien à voir avec un décompte malvenu, qui, voulant valoriser la place des juifs dans la résistance, relève, de fait, d’une conception communautariste qui était étrangère à ces combattants admirables.

Tous les commentaires

23/08/2013, 11:32 | Par sic et non en réponse au commentaire de J CLOPEAU le 26/12/2012 à 17:50

Exact et quand ,dit-on, Hitler a commencé par pourchasser les Bolchevistes, n'oublions pas d'ajouter que le manifeste du parti communiste a été rédigé en yiddish.

26/12/2012, 17:52 | Par melgrilab@yahoo.fr

Les Juifs ont été en nombre parmi les premiers combattants et parmi les premières victimes. Pourquoi faudrait-il le taire ?

26/12/2012, 19:42 | Par melgrilab@yahoo.fr en réponse au commentaire de XipeTotec le 26/12/2012 à 18:37

Peut-être. Mais qu'y a-t-il de honteux, et pour qui, à ce que les Juifs aient été si nombreux dans la Résistance ? Qui est-ce que ça gêne, et pourquoi ?

26/12/2012, 21:18 | Par christian delarue en réponse au commentaire de melgrilab@yahoo.fr le 26/12/2012 à 19:42

@MGL, il n'y a rien de honteux à dire que des juifs ont participé à la Résistance, pas plus que des arabes ou des musulmans venus d'Afrique comme le souligne le film Indigène. Mais le papier ne prononce pas sur ce point . Il montre plutôt que l'usage des statistiques est dés plus ambigu. Un chiffre différent aurait eu des effets pervers.

27/12/2012, 13:43 | Par scorpion35 en réponse au commentaire de melgrilab@yahoo.fr le 26/12/2012 à 19:42

  SI nombreux c'est vous qui le dites ! ce qui nous gènes c'est votre façon d'accaparer cette époque , entre autre en parlant de déportation.. en lieu et place de la résistance !,  enfin, votre ethnie a connu la guerre 40-45,  nous voyons Israel agir en Palestine  , au mépris des décisions de  l'O.N.U. ,..  voilà ce qui nous génes ,  cher français.

27/12/2012, 11:28 | Par J CLOPEAU en réponse au commentaire de punku le 26/12/2012 à 19:00

Sans être en désaccord avec vous, à condition quand même que toutes les informations que vous donnez soient avérées, je dois dire qu'ici vous trollez.

27/12/2012, 23:15 | Par Naja en réponse au commentaire de punku le 26/12/2012 à 19:00

Merci de votre long commentaire, IRINASARA6. Il est porteur d'informations importantes pour tous ceux qui s'inquiètent de la démocratie dans un état ouvertement religieux, Israël. De plus, je vois qu'il a déjà attiré une réaction dubitative, qui n'a fait que me faire penser que la défense inconditionnelle d'Israël est une cause bien souvent partagée, quelles qu'en soient les raisons et les causes.

Encore merci de ces infos, IRINASARA6

27/12/2012, 01:57 | Par Tomasz H.

..., la Fédération des Sociétés Juives de France, Fils et Filles de Déportés Juifs de France, l’Union des Sociétés Juives de France publient un encart publicitaire...

Monsieur Kalfa ..Etes-vous certain qu'il s'agit d'un "encart publicitaire" ?

Est-ce vous qui pensez que cela en est un ? Dans tous les cas,  c'est ce que vous semblez vouloir démontrer dans la suite de votre article : La Fédération des Sociétés Juives de France, Fils et Filles de Déportés Juifs de France "fait la pub pour les juifs résistants".

Je  comprends parfaitement votre argumentaire mais au final, je le trouve déplacé. Par les temps qui courent, n'y a-t-il pas d'autres sujets plus importants... "à commenter"???

 

26/12/2012, 22:32 | Par abouadil

Bonsoir,

Je serais curieux de savoir d'où est sorti le chiffre " les juifs ne représentaient que 0,8 % de la population française [en1941]" cité dans l'encart publicitaire du Monde.

Y avait il à l'époque des recensements des Français en fonction de leur religion?

N'était ce pas le gouvernement de Vichy qui avait recensé les Juifs en France en tant que tels, ceux d'origine étrangère arrivés au début du 20ème siècle additionnés aux Juifs "français de souche"?... 

Je ne sais pas et je me pose la question!

26/12/2012, 22:35 | Par Tomasz H. en réponse au commentaire de abouadil le 26/12/2012 à 22:32

Y avait il à l'époque des recensements des Français en fonction de leur religion?

Non, il n'y avait pas de recensements, on les envoyait dans les chambres à gaz au hasard !

Je ne sais pas, mais j'espère vous avoir apporter la réponse.

 

26/12/2012, 22:54 | Par abouadil en réponse au commentaire de Tomasz H. le 26/12/2012 à 22:35

db

26/12/2012, 22:54 | Par abouadil en réponse au commentaire de Tomasz H. le 26/12/2012 à 22:35

J'ai du mal m'exprimer, je voulais dire : est ce que ce genre de recensements était pratiqué avant le régime de Vichy?

26/12/2012, 23:00 | Par pascal b en réponse au commentaire de abouadil le 26/12/2012 à 22:54

il y avait des fichiers de Juifs avant-guerre, illégaux, qui ont été retrouvés des décennies plus tard.

27/12/2012, 06:48 | Par elisa13

Les statistiques on leur fait dire ce qu'on veut : y avait une histoire de mecs à chaussures marron qui circulait sur le net, m'en souviens plus mais ça disait un truc comme : le résistant portait des chaussures marron, alors tous ceux qui ont des chaussures marron sont des résistants. 

Ces résistants juifs ou pas, avaient une âme forte, un coeur énorme, un courage exemplaire, que l'on est bien incapables aujourd'hui d'avoir, avec toutes nos différences, nos disputes, nos histoires mesquines. 

27/12/2012, 09:06 | Par abouadil en réponse au commentaire de elisa13 le 27/12/2012 à 06:48

Bonjour Elisa,

Sans que ça n'enlève rien à l'indéniable courage dont ont fait preuve tous ces résistants exemplaires, je ne partage pas votre pessimisme quant à l'époque que nous sommes censés vivre aujourd'hui!

Je pense pour ma part qu'il existe encore des gens courageux et honorables, et pendant la seconde guerre mondiale déjà, j'en suis sur,  la majorité des gens se concentrait sur "nos différences, nos disputes, nos histoires mesquines "...

27/12/2012, 19:03 | Par elisa13 en réponse au commentaire de abouadil le 27/12/2012 à 09:06

Peut-être. Sourire

27/12/2012, 08:09 | Par Peretz

Effectivement un tel encart dans "le monde" est mal venu. Simplement parce que trop tardif. La resurgence de l'antisémisme actuel en France ne s'appuie plus sur les mêmes poncifs que ceux des siècles précédents, dont le "juif pleutre", n'était pas le moindre. Il s'appuie sur le sionisme plus que sur la religion qui ne sert que de prétexte dans les deux camps, arabe et israélien. Le courage de ces juifs n'a plus à être démontré. A mes yeux, ce que démontre encore hélas cette polémique, c'est que les religions et surtout les religieux sont les vrais ennemis à combattre.

28/12/2012, 10:44 | Par jpmignard2 en réponse au commentaire de Peretz le 27/12/2012 à 08:09

Dites le fanatisme religieux plutot que la religion qui est un droit de l'homme. Sonyons precis , dans ces affaires les mots comptent plus que tout.

Le fasscime le nazisme et le communisme furent des totalistarismes athées.

Ce qui fait la disctinction ce n'est la l'athéisme ou la religion, et combien d'humanistes sont indifféremment athées ou croyants, là n'est pas la question, la distinction c'est droits de l'homme ou pas.

 

Bonne journée

27/12/2012, 13:29 | Par albert herszkowicz

Cher Pierre,

Ignores tu donc que le PCF a tenté de minimiser la participation d'immigrés notamment juifs à la Résistance armée au profit d'une vision purement "nationale" de celle ci?

Ignores tu donc qu'en 1985 le même PCF a tenté d'empêcher la diffusion du film de Mosco" Terroristes à la retraite" qui retrace l'histoire de la MOI et pose quelques questions historiques dérangeantes?

Très éloigné des positions de Klarsfeld (voir notamment mon article http://memorial98.over-blog.com/article-serge-klarsfeld-au-dela-du-respect--42017129.html mais aussi plusieurs autres à propos de ses positions récentes) je pense néanmoins qu'il n'ya rien de choquant à retracer telle ou telle contribution, d'autant que les nazis s'étaient fixé comme but l'extermination des Juifs

AH

27/12/2012, 20:29 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de albert herszkowicz le 27/12/2012 à 13:29

Difficile de minimiser quoique ce soit, surtout quand le mouvement de la résistance en question s'appelait MOI (main d'oeuvre immigrée)... Et Krasucki ne s'est jamais revendiqué en tant que dirigeant communiste "juif". Le titre du documentaire avait cependant de quoi susciter quelque réaction, "terroriste" étant le terme utilisé par les nazis et les collabos. Tout cela n'est pas innocent et ce documentaire a été orchestré dans un contexte anticommuniste national assez violent après le "tournant" à droite du PS.

28/12/2012, 05:10 | Par J CLOPEAU en réponse au commentaire de XipeTotec le 27/12/2012 à 20:29

Je ne me souviens plus quand j'ai vu ce documentaire ("Terroristes à la retraite"), était-ce en 1983 ou plus tard? Toujours est-il que le titre ne m'a pas choqué, je l'ai pris comme il me semblait avoir été choisi : au deuxième degré. D'autant plus que le réalisateur portait un regard très chaleureux sur tous ces anciens de la MOI interviewés et filmés. Dans mon souvenir, à part deux (un républicain espagnol et peut-être un Français), tous les autres étaient originaires du Yiddishland. Et je me souviens encore de mon émotion quand j'ai appris, moi, dont le père, FTP avait en 1942 échappé par miracle à une rafle allemande des militants communistes dans la petite ville de mon enfance, que ce groupe avait été publiquement désavoué par la direction des FTP de la région de Toulouse, après qu'une bombe qu'ils avaient placée dans un cinéma et qui était programmée pour la séance suivante réservée à l'armée allemande, ait explosé par erreur, blessant grièvement des spectateurs, mais aussi celui qui était chargé de la poser : il y perdit une jambe, et je ne me souviens ce qu'il est advenu de lui par la suite, puisqu'il a, bien entendu, été pris. Je crois qu'il a été condamné à mort. Je me souviens encore aussi de mon émotion quand une jeune communiste d'origine polonaise a dit toute son amertume d'avoir vu tout le groupe (le seul qui s'était battu es armes à la main dans la Toulouse occupée), être mis à l'écart par les maquis FTP descendus des hautes terres du Lot dans les jours qui ont précédé la libération de la ville. "Nous avons eu l'impression d'être des intrus" a-t-elle dit en substance, "car nous n'êtions pas Français, et seuls des Français pouvaient avoir libéré Toulouse". Une entorse à l'internationalisme prolétarien qui me fait encore mal quand j'y songe.

27/12/2012, 16:22 | Par Joël Villain

Personne, quelle que soit confession, ses origines, ne peut "confisquer à son profit" la résistance...Il y eut des républicains espagnols, des arméniens, des antifascistes italiens, un noir dirigeat un réseau dans l'est de la France (j'ai malheureusement oublié son nom)... Ce qui se passe en Israel et ds les territoires palestiniens prouve que les victimes d'hier peuvent devenir les oppresseurs de demain...

27/12/2012, 20:50 | Par Vice de procédure en réponse au commentaire de Joël Villain le 27/12/2012 à 16:22

Il s'appelait Addi Bâ, le Guinéen dont vous avez oublié le nom, un livre vient de sortir pour raconter son histoire.

Le terroriste noir par Monénembo

28/12/2012, 09:40 | Par Joël Villain en réponse au commentaire de Vice de procédure le 27/12/2012 à 20:50

Grand merci Stéphanie, j'en avais entendu causer mais n'avais pas pu prendre note, je vais , de ce pas , me le procurer...Sourire

28/12/2012, 12:58 | Par passifou

Hou, les sales juifs qui se font tuer plus que les autres, mince alors!

Non mais, quelle honte!

Il y en a qui préfèrent qu'on compte les gazés, les morts d'épuisement et de faim, les héros, ce n'est pas juif, non.

D'ailleurs à Varsovie, ils se sont tous faits rétamés, et vive Staline et le communisme, n'est-ce pas? L'avenir appartient à l'humanité, sans juifs, ni autre tête qui dépasse...

Hum...

J'adore ce type de billet raciste, de la plus belle espèce, celle qui se croit des gens bien..

28/12/2012, 21:10 | Par Naja en réponse au commentaire de passifou le 28/12/2012 à 12:58

Cher Passifou, avez-vous songé aux juifs israéliens, à leur politique d'apartheid, aux massacres de palestiniens, aux villages rasés au bulldozer, à la patiente et obstinée entreprise de démantèlement des territoires concédés aux palestiniens, etc, etc…

Si ce billet est raciste, votre commentaire l'est tout autant. Et ça me désole, car je vous aimais bien. (avant que vous n'ayez avoué votre vote au premier tour de notre récente présidentielle, sur un autre fil… Mais nous changeons tous, et ceux qui ne changent ni ne surprennent sont-ils humains ?)

23/08/2013, 11:00 | Par passifou en réponse au commentaire de passifou le 28/12/2012 à 12:58

Tiens, je l'avais oublié celui-là, j'en ai fait des bons, parfois.Cool

Oups, pardon, je continue mon petit ménage.

01/01/2013, 17:02 | Par Edna FAINARU PEYRAT

Bonne Année à tous . Paix partout ! Ne mettez pas tout le monde dans le même panier, les peuples et leurs gouvernements (malgré l'addage "on a le gouvernement qu'on mérite " ), et attention aux mots utilisés ... A propos des arbres de Noël interdits ... A Montréal, sous prétexte de démocratie et pour respecter les sentiments religieux des minorités ... on interdit aussi les signes extérieurs de Noël pour ne pas froisser les Musulmans . La connerie humaine n'a ni frontière , ni nationalité ni religion précise ! Mais quand la connerie conduit à la guerre et à des morts , que faire ? Certainement pas répondre à la connerie par la connerie !!!

Seule solution: Laïcité, République , Démocratie . ça prend du temps, certe, mais ça vaut le coup !

 

 

Newsletter