Jeu.
24
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pourquoi les sondages sont-ils importants ?

Le pouvoir du Président de la république correspond à son aptitude à agir de façon concerté. Le pouvoir n’est jamais une propriété individuelle ; il appartient à un groupe (en l’occurrence les Français) et continue à lui appartenir aussi longtemps que ce groupe n’est pas divisé. Lorsque nous déclarons que Nicolas Sarkozy est « au pouvoir », nous entendons par là qu’il a reçu d’un certain nombre de personnes le pouvoir d’agir en leur nom. Lorsque le groupe d’où le pouvoir émanait à l’origine se dissout, le « pouvoir » du Président de la république se dissipe également. Son « pouvoir » se transforme alors en puissance.

La « puissance » désigne un élément caractéristique d’une entité personnelle ; elle est la propriété d’une personne ; elle peut se manifester dans une relation avec diverses personnes, mais elle demeure essentiellement distincte. Mais la plus puissante personnalité sera toujours accablée par le nombre, par tous ceux qui s’unissent dans l’unique but d’abattre cette puissance. L’hostilité du nombre à l’égard de l’homme seul est inséparable de la nature du groupe et du pouvoir qu’il possède de s’attaquer à l’autonomie qui constitue la caractéristique même de la puissance individuelle.

En d’autres termes, plus la côte de popularité du Président de la république baissera, plus il perdra de pouvoir. Plus il perdra de pouvoir et plus il gagnera en puissance. Plus il gagnera en puissance et plus il se fera attaquer. Plus il se fera attaquer et plus sa côte de popularité diminuera…

Tous les commentaires

25/10/2010, 09:39 | Par Made

Je suis morte de rire, la campagne pour dsk un mec qui ne vit pas en France depuis 5 ans reprend et elle est délirente, les Français sont des "veaux" mais ils ont beaucoup donné en 2007 !!!

25/10/2010, 14:40 | Par Etoile66

Les sondages sont une immense arnaque à l'intelligence humaine.

Des "instituts" appartenant à des amis des pouvoirs - local PS et national UMP - qui façonnent "l'opinion" selon leur bon vouloir.

Une opinion absolument pas formée et informée de ces pratiques aucunement scientifiques.

Examinez-donc à qui appartiennent les fameux "instituts" de sondage, QUI les paie et qui les commande.

Le scandale des sondages payés par l'Elysée avec l'argent des contribuables aurait dû faire se révolter les citoyens. Mais vu l'état des médias en France, il y a peu d'espoir...

 

Newsletter