Mar.
02
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Marche pacifique 22 octobre à Paris

Bonjour,

J'aimerais faire passer dans Médiapart un lien pour informer le plus de monde possible qu'à Paris, le 22 octobre prochain, va avoir lieu une marche pacifique et apolitique en faveur des peuples opprimés à-travers le monde.

Au moment où le monde entier n'en peut plus devant l'injustice et l'effritement des droits humains, ( pourtant officiellement reconnus et proclamés ) ceux qui n'ont même pas accès à la parole comptent sur nous pour qu'on ne les oublie pas. Ils souffrent de plus en plus et notre silence - quand on connaît leur situation - est coupable.

Je suis globalement d'accord avec les journalistes qui travaillent pour plus d'honnêteté à tous les niveaux et une façon plus "humaine" de vivre ensemble. L'esprit de cette marche me paraît aller dans le même sens.

SVP, je compte sur votre soutien.

Merci

http://www.tibet-info.net/www/4eme-marche-internationale-pour-la.html

Tous les commentaires

05/05/2012, 00:04 | Par JJMU

J'ai connu des Tibetains. Une Tibétaine, surtout, dont j'ai publié le travail : Sun Li Tsuei, elle revient cet été en juillet au festival d'Avignon. Si vous passez par là, faites-moi signe.

Jean-Jacques M’µ

05/05/2012, 00:36 | Par poppie en réponse au commentaire de JJMU le 05/05/2012 à 00:04

Merci pour ce renseignement.  Je ne connais pas cette personne, je demanderai à mes amis s'ils la connaissent de leur côté.  Je ne sais pas s'il me sera possible cette année d'aller au festival d'Avignon, peut-être?  Si c'est le cas, je vous ferai signe.

Pouvez-vous me dire ce qu'a écrit Sun Li Tsuei?   Vu mon appétit de lecture, j'aimerais savoir ce qu'elle a à dire...  

Au fait, j'étais en train d'écouter Jean Ferrat et " Mon pays était beau" quand le signal "message" est arrivé...  A partir de votre site

Merci encore

05/05/2012, 00:59 | Par JJMU en réponse au commentaire de poppie le 05/05/2012 à 00:36

Ce qu'elle a écrit ?.. Jusqu'à présent : un seul livre, publié par moi, chez ABC’éditions : La Lune souffle, qui est le script de son spectacle. Elle dit que c'est du mime ; moi, j'y trouve plutôt une forme d'énergie qu'elle puise dans une vie entière consacrée à l'enseignement qu'elle donne, de Tai Chi. Le traducteur, Alain Leroux, a choisi “théâtre du silence”, bien qu'une troupe de danse, en France, porte ce nom.

Jean-Jacques M’µ

08/05/2012, 10:51 | Par JJMU

Vous connaissiez Wang Yi Guang ?... Moi, ça fera bientôt 10 ans que j'admirais ses toiles sans connaître son nom !... Et c'est avec plaisir que je m'y laisse porter, en dépit des modes et des effets de facilité kitch dans la systématisation du style.

Wang Yi Guang © ?

11/05/2012, 19:43 | Par poppie

Merci pour ces images, très belles et oniriques.   Je ne connaissais pas Wang Yi Guang... je suis en train de m'instruire!

 Le yak est omniprésent au Tibet, il est essentiel à ces peuples nomades qui lui portent une véritable affection, ce n'est pas qu'un animal utilitaire comme le sont les vaches chez nous.  J'avais vu le film ( il est déjà ancien ) " Himalaya, enfance d'un chef" et je l'avais aimé.  Je remarque que sur ses peintures, l'artiste a l'air obsédée par la voie ferrée.  Pas étonnant : depuis sa construction, la colonisation du pays est passée à la vitesse supérieure.  L'ethnie Han est désormais majoritaire dans la capitale, Lhassa, mais surtout l'armée est omniprésente et terriblement répressive.  Les Tibétains se retrouvent étrangers dans leur propre pays, où le mode de vie et le décor n'ont plus rien à voir avec leur culture, où la langue parlée - et obligatoire à l'école - n'est plus la leur et où, même les inscriptions sont indiquées en très gros caractères chinois, accessoirement en petits caractères tibétains.  Les nomades sont priés de se sédentariser et n'ont guère le choix.   Bref, un cauchemar pour ceux qui essaient de résister à l'assimilation. 

Il est extrêmement difficile de fuir le pays, ce que tentent encore quelques jeunes.

Tout récemment encore,  j'ai pu rencontrer trois de ces garçons qui ont pu se réfugier en Inde, aprés une traversée qui a failli leur coûter la vie et surtout, au moins pour 2 d'entre eux ( je n'ai pas parlé beaucoup avec le 3ème ) aprés avoir été emprisonnés et sévèrement torturés dans la plus sinistre prison chinoise de Lhassa, pendant 2 ans pour l'un, 6 ans pour l'autre!   C'est poignant de parler avec eux et les parents que nous sommes ont du mal à supporter de telles horreurs sur ces gosses!

09/06/2012, 01:17 | Par JJMU

Rêverie © Claude Debussy
Newsletter