Mer.
22
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

MARC LADREIT DE LACHARRIERE.... CELUI QUI TIRE LES FICELLES...


Marc Ladreit de Lacharrière patron de Fitch Ratings a été élevé au grade de Grand Officier le 1er janvier 2011. Marc Ladreit de Lacharrière, modestement présenté comme "président de société, membre de l'Académie des beaux-arts, président du conseil d'administration de France Muséums". (Merci Annie!)

 

Il ne m’a pas invité dans son ‘tit domaine, Lacha après la remise tambourinante de breloques…

Fallait qu’y coupe ses rosiers… Alors…

Moi je l’aimais bien quand t’y dirigeait Indosuez…

Les petits fours, pour les réunions du conseil d’administration, n’étaient pas mauvais…

Ah ! Fauchon… C’était pas pour les fauchés !

On alternait avec les visites chez les Bettencourt

Le bon temps quoi !

Lacha prodiguait ses conseils pour faire fructifier le patrimoine familial…

A l’Oréal, Lacha, on l’aimait bien !

 

Et pis c’était chouette ! On profitait aussi des largesses d’ Air France

C’qu’on a pû voyager !

Faut dire que Lacha il conseillait aussi l’avionneur… Administrateur qu’il était !

D’où quelques avantages pour découvrir du pays !

 

Qui pouvait refuser, alors, à Lacha une petite douceur ?

Il était si mignon quand il dirigeait le Crédit Lyonnais

Il nous présentât, un jour, un jeune chanteur prometteur qui venait de s’offrir un magasin de confection…

Des vêtements de sport je crois… Adi kékechose…

Il avait fait un léger emprunt, justement, au Crédit Lyonnais

Qui ne prête qu’aux pauvres !

 

Lacha était conquis, il ne pouvait rien refuser à ce jeune loup !

Comment l’appellait-on déjà… Ah oui ! Nanar !

Le Nanar… Qu’il était chaleureux-eux-eux, les dents blanches, l’allure altièreu-éreu-éreu…

On en mangerait, on en mangerait !

On sentait qu’il faisait partie de not’monde …

Celui des gens utiles, producteurs de richesses rapidement fructifiées…En Suisse ou au Qatar !

Le réalisme quoi !

La société reconnaissante lui a offert, par l’intermédiaire d’une autre copine à Lacha bien placée sous les ombres du Gestisarko, une doublette en centaine de million d’euro… De quoi mettre du beurre dans les épinards !

C’est kékun Lacha… Un touche à tout… Pourvu qu’il y ait un’ grosse commission à la clé !

Les portefeuilles ne lui font pas peur lorsqu’ils sont bien remplis !

Il a administré aussi Syntélabo… L’a rattaché au groupe d’une pauvresse, la Béthencourt, à l’Oréal…

Lacha, comme ça, ne craint ni les coups de froid, ni les douleurs dentaires…

 

Lacha, mon pote, t’es un mec moderne… Tu as vu venir l’ère du portable…

Alors la gestion de France Télécom ne t’a pas fait peur lorsqu’elle te fut proposée par un jeune homme sautillant au menton volontaire…

Mais le personnel ingrat, ne comprenant pas les projets grandioses qui font le rayonnement de la France, se fit, par mode ou par jeu, harakiri…

Ca t’a jeté, un temps, dans les affres médiatiques.

Décidemment ces manants ne comprennent rien à rien !

 

S’ils savaient les difficultés d’être riche, d'être l’héritier d’un si lourd patrimoine…

Existentiel !

 

Devoir retourner sur ses bonnes terres pour vérifier que tout va comme il se doit, que le jardin à la française n’est point envahit par les mauvaises herbes, que ces filous de jardiniers taillent correctement les buis et les ifs des allées, que les drôlesses ont bien dépoussiéré les baldaquins, que les chaises à porteurs sont avancées, que la Rolls brille de tous ses feux, que les commodes Boule sentent la cire fraîche comme au premier jour, que les lambris peuvent encore être foulés par de nobles escarpins, que les fauteuils et les trônes toujours accueillent d’augustes et nobles fessiers !

Les chaises, pouah ! C’est pour les roturiers ! Les sans-culottes! Que dire des tabourets !

C’est une rude tâche que cette tâche là: de surveiller des manants qui nous coûtent si cher en livrée et en fourage. Si, au moins, ils ne parlaient pas…

Qui dira le malheur d’être né une cuillère en or dans la bouche.

Le quidam ordinaire ne peut le percevoir, lui, qui est protégé par la providence et la République…

Quand il a terminé ses quelques heures de labeur tout son temps lui est loisible…

Et il se plaint...

Et il manifeste...

Heureusement de moins en moins souvent, car les élites auto-proclamées (celles qui se disent de gôôôche) ont bien compris qu'à nous bouculer, on bouscule la bourse...

Eh oui! Nous les tenons avec nos triple AAA. Comme nous tenons les bellâtres qui nous gouvernent....

Regardez au moins de juillet et au mois d'aout, on fait ce que l'on veut.

Les révolutionnaires trop fatigués ne mouftent plus...

On ne les entends plus!

 

Nous, les vrais élites, c’est à chaque instant de la journée que nous sommes sollicitées…

Nous n’avons pas un seul instant pour nous…

L’action n’attend pas... sinon la bourse risque de se délier !

 

Ah ! Lacha comme je comprends ta difficulté d’être !

Heureusement la culture te sauve, t’aide, te nourrit…

Te nourrit grassement ….

Tes loisirs, tu les occupais aussi à l’ administration du Louvre….

Tu as protégé nos riches collections du vulgus pecus en suprimant l'accés gratuit aux collections du Louvre chaque dimanche - comme cela se fit du temps du De Gaulle et du Pompidou … Populiste ceux là ! -

 

Maintenant les bougres désargentés doivent faire une queue interminable le matin du premier dimanche de chaque mois…

Mais ces manants peuvent ils comprendre quelque chose à l'art?

Le Tintoret, Rembrandt, la couronne de Charlemagne ce n’est pas pour des gueux incultes...

Qu'ils maculent les murs de leurs infâmes graffitis...

L'art gratuit ce n'est pas de l'art.

L'art, Monsieur, est aristocratique. Oui Monsieur!

Et il se paie très cher... Et il se cache dans nos cabinets ou nos coffres à la banque....

D'ailleurs la plèbe toute nourrie de rap, de techno et de hachiche n'en a rien à faire...


L’accès à la culture doit se payer… Et cher !

C’est freudien !

 

Ah! Lacha, n'es-tu pas en réalité le dernier chantre du bon goût et de la noblesse?

Tu oses, toi, te faire l'ambassadeur de notre culture!

Tu exportes nos œuvres millénaires vers les terres gracieusement fleuries de billets verts : Le Louvre d’Abou Dabi n’est-ce point cela, mon Cher !

 

Ces actions qui honorent l’Humanité entière ont d'ailleurs été récompensées…

Tu as été élu, par tes potes, à l’Académie des Beaux Arts

C’est le moins que l’on pouvait attendre….

Normal c’est toi, Lacha, qui préside le conseil d’administration de l’ agence internationale des musées de France!

 

Pendant ce temps de furtives décisions ferment les bibliothèques (autrefois gratuites et ouvertes à tous) de nos musées en les rendant payantes et accessibles aux seuls spécialistes...

Ah! La (p)réservation de la culture est un dur labeur….

 

Alors pour te reposer tu vas à Vaux le Vicomte en tant que président de la société des amis de Vaux le Vicomte ! Boire une coupe de Champagne offerte par un de tes amis fortunés sur les traces du grand Fouquet et du Roi Soleil!

 

Je te comprends Marc … Le châtiau familial ça te manque !

 

Ici, tu te reposes de tes multiples autres activités : participation aux conseils d’administration de Casino , de Renault, membre consultatif de la Banque de France, président de la Revue des Deux Mondes, membre itou du groupe Bildeberg

 

Pendant ce temps les sous s’ajoutent aux sous….

Et les sous appellent les choux!

Et Sarko t’écoute attentivement…

 

Car Marc Ladreit de Lacharrière est milliardaire en euros.

Car Marc Ladreit de Lacharrière a créé la Fimalac, groupe de service financier…

Car Marc Ladreit de Lacharrière est par la Fimalac propriétaire de la Fitch Rating, 3 ème agence de notation mondiale…

 

Marc Ladreit de Lacharrière patron de Fitch Ratings a été élevé au grade de Grand Officier le 1er janvier 2011. Marc Ladreit de Lacharrière, modestement présenté comme "président de société, membre de l'Académie des beaux-arts, président du conseil d'administration de France Muséums".

 

Etonnant, car Sarkozy l'a maintes fois répété : il n'aime pas "ces fameuses agences de notation", "à l'attitude criminelle", qui "n'ont pas fait leur travail" et qui "doivent être sanctionnées".

Quand Sarko fâché, lui faire toujours ainsi... ?

…………………………….

 

Cette perruque poudrée juge et affame des peuples en compagnie de ses amis qui dirigent Moody’s ou Standard and poor’s… (Qualifier une telle agence du terme Poor’s, même avec l’apostrophe, est ce de l’humour ou du cynisme ????)

 

Les noms à particules continuent de mener notre monde avec morgue et sans état d’âme… Les petits marquis arrivistes les servent avec docilité et les honorent de merdailles en chocolat !

Il reste une révolution à faire

 

Ah ça ira, ça ira, ça ira

Les aristocrates à la lanterne !

Ah ça ira, ça ira, ça ira

Les aristocrates….

 

INDIGNEZ VOUS !

Tous les commentaires

06/08/2011, 13:03 | Par Annie Lasorne

Eh! oui, il y a quelques personnage, comme celui-ci, qu'il est bon de mettre en lumière, sous la "poursuite" de temps à autre. Merci pour ce beau papillon ! Au fait, il paye l'impôt celui-là ?...

Allez, encore une petite tranche, c'est si bon...

Légion d'honneur : Sarko décore le boss d'une agence de notation à "l'attitude criminelle"...

11 janvier 2011 C'est de Marc Ladreit de Lacharrière qu'il s'agit, patron de Fitch Ratings élevé au grade de Grand Officier le 1er janvier 2011. Etonnant, car Sarkozy l'a maintes fois répété : il n'aime pas "ces fameuses agences de notation", "à l'attitude criminelle", qui "n'ont pas fait leur travail" et qui "doivent être sanctionnées". Quand Sarko fâché, lui faire toujours ainsi... ?

Par décret daté du 1er janvier 2011, ce sont pas moins de 700 bienheureux qui ont été épinglés au tableau de la promotion du Nouvel An de l'Ordre national de la Légion d'honneur. Parmi cette kyrielle de gens très bien (Jeannie Longo, Fadela Amara, Christine Boutin, Michel Charasse...), LoudL a tiqué sur un nom à rallonge un peu particulier... Marc Ladreit de Lacharrière, modestement présenté comme "président de société, membre de l'Académie des beaux-arts, président du conseil d'administration de France Muséums".

Un CV un peu court, en réalité. Car cet homme, 12ème fortune française selon Forbes avec 1,1 milliard $ (53 ème du classement Challenges avec 700 millions €), est aussi (entre autres) administrateur de Casino, L'Oréal et Renault, membre du conseil consultatif de la Banque de France, membre du groupe Bilderberg et grand manitou de Fimalac (Financière Marc de Lacharrière), maison-mère de Fitch Ratings, dont il est président. Nous y voilà... Notre homme est donc le patron d'une des trois plus grosses agences de notation du monde.

Un "scandale" !(?)

Soit une des cibles favorites de notre président, qui se déclarait le 24 avril 2008 "très choqué" par "ces fameuses agences de notation" qui "n'ont pas fait leur travail" et qui "doivent être sanctionnées". Le 1er avril 2009, il vitupérait encore "le scandale que représentait l'absence de transparence de certaines agences de notation" dont les "notations à triple A un vendredi devenaient des triple B un lundi"... L'Élysée dénonçait enfin leur "attitude criminelle", quand Bercy les qualifiait de "pousse au crime". Excusez du peu. Et Fitch Ratings dans tout ça ? Comme les autres, avant la crise, l'agence de notre désormais Grand Officier accordait des AAA à plus de 80% des produits basés sur les subprimes. En revanche, nous noterons qu'elle avait à juste titre dégradé la note de Lehman Brothers de A+ à D... après l'annonce de sa faillite !

Qui aime bien châtie bien...

Source : L'excellent site : les mots ont un sens dont la devise est :«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots» (Jean Jaurès)

http://www.lesmotsontunsens.com/legion-d-honneur-sarko-decore-le-boss-d-une-agence-de-notation-a-l-attitude-criminelle-8871

Et pour un peu plus : http://bibifa.wordpress.com/2011/01/02/un-mdaill-de-la-lgion-dhonneur-trs-particulier/

06/08/2011, 13:23 | Par renelle

Je m'en doûtais bien un peu que le Lacharrière devait être un me(r)daillé sarkozien...

 

Mais faute de preuve... Merci Annie pour ces compléments d'information nécessaires et utiles!

06/08/2011, 13:24 | Par renelle

Je m'en doûtais bien un peu que le Lacharrière devait être un me(r)daillé sarkozien...

 

Mais faute de preuve... Merci Annie pour ces compléments d'information nécessaires et utiles!

06/08/2011, 16:08 | Par guydufau

Est ce que les nouveaux ci-devant à mettre dans des charrettes sont d'abord à chercher parmi les décorés ?

06/08/2011, 16:38 | Par Annie Lasorne

Comme d'hab !

06/08/2011, 18:59 | Par Annie Lasorne

Comme le qualifie si bien, Plenel : c'est sale ! C'est vraiment le mot qui convient SALE !!! C'est vraiment une mafia. Malheureusement comme de toute mafia, il est très difficile de de couper les têtes de l'Hydre. Les branches sont multiples et l'organisation complexe. Mais il va vraiment savoir trouver les bonnes armes et faire un sacré coup de ménage dans cette fourmilière. C'est une urgence ! Ils salissent et détruisent tout ! La seule, toute petite chose, qui me rassure, c'est que nous sommes infiniment nombreux, c'est notre seule force et ils sont armés, mais ne sont qu'une poignée... Il en va vraiment de l'avenir de la planète, de notre avenir et de celui de nos enfants. Nous sommes dans une guerre, une vraie guerre planétaire !

06/08/2011, 19:15 | Par Fantie B.

Un Lacha qui gagne a être connu.

Lui confier de la culture, la moindre des choses.

06/08/2011, 19:33 | Par renelle

La seule solution, peut-être, réagir et publier....

Decrypter autant qu'on le peut!

C'est vrai que ces oligarques masqués sont extrêment dangereux pour la démocratie (si tant est qu'elle existe)...

Mais il est très difficile de trouver des informations sur ces crapules. Par exemple que sait on d'Eric de Bodard (encore une particule!) qui dirige Moody' France?

C'est ce réseau de copains/coquins qui polluent la planète et spolient les simples quidams qui n'ont que leur force de travail pour survivre...

Oui Annie ce sont de SALES TYPES et il faut mettre en lumière leurs petites magouilles tant qu'on en a encore la force...

C'est le désepoir et la pauvreté qui a permis l'irruption d'une personalité aussi ridiculement attachée aux valeurs les plus basses: le fric, l'apparence et le bling bling à la tête de notre pauvre pays...

Sarko a été soutenu, comme les tyranneaux d'Afrique, par l'Internationnale Capitaliste... Pa&risot et Lagarde par exemple (l'avenir de l'Homme est-il la femme?) Et Sarkozy agit comme tel en détruisant méthodiquement tous nos acquis sociaux...

La faim gagne... Les gens par crainte n'osent plus réagir...

IL FAUT AGIR ET VITE!

08/08/2011, 01:31 | Par netmamou

Merci, Renelle, pour cette mise sous projecteur de ce parasite à particule...

Avec un excellent complément d'information d'Annie.

Le problème avec ces gens-là, c'est qu'ils vont encore participer à la surpopulation carcérale, le moment venu...

A moins qu' on réactive la machine de Mr Guillotin ?

07/08/2011, 11:08 | Par renelle

Que non point Netmanou....

Quelques travaux d'intérêt général suffiraient...

Ils remplaceraient les voleurs de pomme trop lourdement condamnés....

Ou, mieux encore...

On les utiliserait comme figurants dans des films d'époque... Tant ils savent lever le petit doigt avec élégance!

Fichtre!

29/05/2013, 15:05 | Par Annie Lasorne

Un petit plus, rigolo, à propos de Lacha... Rigolant Toujours aussi discret. Trouvé au cours de parcours en sérendipité, à propos du fils Fabius, de plus en plus discret aussi, avec son appart et sa non-imposition because son manque revenus (le pauvre !).

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/05/02/les-fabius-une-histoire-francaise_3169593_823448.html

... De ce fabuleux patrimoine, Laurent Fabius n'a pas conservé beaucoup d'œuvres. Il s'est bien rapproché de l'univers familial en devenant actionnaire pour un million d'euros, en 2008, de la société de vente aux enchères Piasa. Mais il s'est surtout allié, pour la circonstance, à cinq amis issus du milieu qu'il s'est lui-même choisi : Charles-Henri Filippi, ancien président de la banque HSBC, Jérôme Clément, l'ex-président d'Arte, Serge Weinberg, président d'un fonds d'investissement, qui fut son chef de cabinet au ministère du budget en 1981-1982, Christian Blanckaert, l'ancien directeur général d'Hermès, et enfin Marc Ladreit de Lacharrière, patron de Fimalac (également mécène et 25e plus grande fortune de France), auxquels se sont notamment joints, depuis, l'avocat Jean-Michel Darrois, l'ancien patron de Renault Louis Schweitzer ou le banquier Lionel Zinsou. "Piasa est une façon de garder un pied dans le milieu, bien plus qu'une affaire économique", assure Jérôme Clément...

C'est pas rigolo ? Rigolant

Je savais bien que Lacha... ça me disait quelque chose Cool

Blindé, à droite et à gauche !

Newsletter