Mar.
02
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Quand le passé irradiait : Michel Polnareff "Classics vintage"

Au secours, on annonce un retour de Michel Polnareff ! Englué dans le néant artistique depuis des dizaines d'années, faisant épisodiquement surface sans la moindre crainte du ridicule (le concert plumes dans le cul aux frais de Canal + en plein désert du Nevada, l'épisode grotesque du Polnababy, les pantalons moule-burnes en satin vert pomme, les foules soi-disant béates de concerts à Los Angeles...), il y a bien longtemps que celui qui fut un génie, compense une créativité qui l'a fui en pitoyables excès pour attirer l'attention.

Invitation au voyage : Elysian Fields "For house cats and sea fans"

Plus les disques passent, plus Jennifer Charles et Oren Bloedow semblent dégagés de toute pression de sonner tantôt rock noir, tantôt rock de boudoir. "For house cats and sea fans" semble clairement choisir la deuxième option, tout en étant à la fois le disque le plus varié du groupe et aussi le plus finement arrangé.

Tenu et maîtrisé : Jim Yamouridis "The true blue skies"

Jim Yamouridis affine avec "The true blue skies" le travail qu'il mène depuis plusieurs années en compagnie de musiciens fidèles, notamment Sébastien Martel (guitare) qui coproduit avec Sarah Murci

Baril de merveilles : William Onyeabor "Who is William Onyeabor ?"

D'abord vous vous rendez à Abuja ou à Lagos. Puis vous vous décidez à prendre un vol national jusqu'à Enugu, qui se trouve dans le sud-est du Nigeria. Dans l'avion, vous êtes le seul étranger, tout le monde vous a repéré. A l'atterrissage, vous réalisez que l'aéroport d'Enugu a la taille d'un aérodrome de province. Vous êtes en pleine campagne nigériane.

Arnaque Fire : Arcade Fire "Reflektor"

Le savoir-faire d'Arcade Fire est parfaitement résumé dans l'un de leurs derniers clips, "Afterlife".

Newsletter