Lun.
22
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

2ème tour - les angoisses républicaines

Depuis vendredi soir, Mediapart a mis en ligne un article pour le moins explosif confirmant un peu plus ce qui devient gentiment un vrai scandale, une affaire d'Etat comme la France n'en a jamais connue sous la Vème République.

Je n'ai certes pas surfé sur toute la toile, mais une simple recherche dans Google suffit à montrer le silence assourdissant des grands médias français sur les derniers développements de cette affaire. Nous sommes pour l'instant face à une omerta médiatique inacceptable dans une démocratie. Ce silence troublant est à mettre en relation avec les déclarations plutôt surprenantes de Sarkozy et de sa garde rapprochée concernant les chances de voir l'actuel président rempiler pour 5 ans. 

Alors que la majorité des sondages donnent Sarkozy à environ 47% au second tour, on apprend par le biais du Figaro que ce serait plus 48-52, voire même du 50-50 si l'on en croit F. Fillon. On nous explique ensuite que la marge d'erreur des sondages étant ce qu'elle est (+/- 2 pts), Sarkozy aurait toutes ses chances de conserver son fauteuil présidentiel.

Sarkozy de son côté n'a pas peur d'affirmer que Les choses vont se jouer sur le fil du rasoir ou encore qu'il promet une surprise dimanche-soir. Or l'histoire de la présidentielle montre clairement qu'un écart de 4 points à moins de 48h du scrutin n'est pas surmontable pour l'outsider. En clair, non seulement Sarkozy a perdu, mais selon l'évolution des sondages depuis le 22 avril, la défaite devrait être pour le moins nette, certains ont même parlé de défaite humiliante pour l'homme en place.

Si l'on peut facilement admettre que l'attitude Sarkozy est conforme à celle d'un candidat qui joue son va-tout, celle de F. Fillon pose question. En effet, on ne peut qu'être perplexe quand on sait que l'affirmation selon laquelle Sarkozy et Hollande seraient en fait à égalité (50-50) provient du ... ministère de l'Intérieur, lequel ministère est également "compétent" pour proclamer les résultats.

Je reviens à l'article de Mediapart ou plutôt le fil des commentaires y relatifs. On constate que beaucoup d'internautes évoquent le risque d'une fraude électorale massive, ce qui est quand même énorme quand on réfléchit au contexte démocratique de l'élection qui se joue dimanche, sans parler des structures républicaines qui sont (normalement) autant de remparts contre d'éventuelles dérives putschistes.

 En tant que Suisse habitué à la rigueur démocratique et à la stabilité indiscutable des institutions républicaines, mon premier réflexe est de rejeter ces doutes et ces craintes sans même avoir à y réfléchir. Comme je l'ai écrit dans le fil des commentaires en réponse à une internaute soucieuse, admettons que l'UMP puisse faire voter quelques grabataires séniles ou quelques cimetières de province, je ne vois pas comment l'UMP aurait les moyens de mettre en place, dans les structures électorales françaises, une fraude de plusieurs millions de voix pour renverser la tendance et conduire Sarkozy vers un second mandat.

Ce premier réflexe passé, je dois avouer que j'ai fini par être saisi d'un gros doute. Et si Sarkozy nous avait concocté une entourloupe de première grandeur ? Si l'on prend en compte les différentes composantes de la situation séparément, le doute n'est pas permis, il s'agit de rodomontades du clan Sarkozy, d'un dernier baroud d'honneur avant la chute. Mais si l'on considère et l'on pèse soigneusement ce qui est en jeu dans cette élection pour Sarkozy, force est de constater que le maintien de Sarkozy à l'Elysée est pour lui une simple question de survie judiciaire. N'étant pas pénaliste français, je ne sais pas ce que risquent Sarkozy, Guéant, Hortefeux & Co, mais dès l'instant où certains ont parlé de "haute trahison" concernant le financement de sa campagne 2007 par Kadhafi, j'imagine que tous ces messieurs risquent un peu plus qu'une simple réprimande...

A cela viennent s'ajouter les autres scandales politico-financiers en cours : Karachi, Bettencourt, Tapie, etc..., la liste est longue et glaciale comme une nuit d'hiver. Dès lors, compte tenu de tout ce qui est reproché à Sarkozy et son clan, on est réellement en droit de penser qu'ils vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour le conserver. Prudence donc à toutes et tous qui votez ou dépouillez le scrutin de dimanche. Soyez attentifs et dénoncez la moindre suspicion d'irrégularité tout au long de la journée de demain.

Puisse la France rester une authentique démocratie et faire sortir des urnes, demain dimanche vers 20h, un nouveau président qui aura la lourde tâche de réhabiliter l'esprit républicain et démocratique qui constitue le fondement du pays des Droits de l'Homme.

Tous les commentaires

05/05/2012, 13:10 | Par parmeau en réponse au commentaire de st-antoine le 05/05/2012 à 12:03

 st-antoine

Questions : Dans l'hypothèse d'une invalidation du vote de 2007, et donc d'une destitution de Sarkosy, le vote 2012 deviendrait nul ?

05/05/2012, 15:28 | Par st-antoine en réponse au commentaire de parmeau le 05/05/2012 à 13:10

Aucune idée, ce d'autant qu'étant citoyen suisse, je ne connais pas les subtilités de la législation française dans ce domaine.

Mais a priori, il faudrait (je pense) une décision de justice déclarant Sarkozy inéligible pour que l'élection 2012 soit invalidée.

Un juriste français (spécialiste du droit constitutionnel) pourrait-il apporter des éléments de réponse ?

05/05/2012, 12:34 | Par soft power

Comme vous, j'ai des doutes et je crains les surprises concoctées par Guéant et son mentor! Soit dit en passant, le silence et l'absence de Guéant sur le devant de la scène me font craindre le pire!

Je doute et j'ai comme l'impression que la surprise tant annoncée sera celle de la victoire de Sarkozy!

Une question. Lors du premier tour, des résultats étaient annoncés, comment se fait-il que les chiffres aient autant varié le lendemain! Ex : Marine le Pen approchait les 20% le dimanche et se retrouvre le lundi à 17%, mm constat pour Hollande, alors que Sarkozy était gratifié de points à la hausse. Ce qui m'a surpris est le fait que les trois premiers avaient leur score qui avait varié, tandis que les autres, Mélanchon jusqu'à Cheminade n'ont pas changé entre dimanche et lundi!

Les chiffres sont-ils susceptibles de varier au second tour? Et pourquoi? ex : peut-on nous annoncer Hollande, 1er, dimanche et lundi matin, Sarko, 1er? Mais c'est vrai, cela n'arrivera pas car les chiffres seront (et sont) tellement manipulés que Fillon annonce, en utilisant le présent, que Sarko est déjà vainqueur! (Lu dans un commentaire dans un autre article de MDP)!

 

05/05/2012, 13:38 | Par parmeau en réponse au commentaire de soft power le 05/05/2012 à 12:34

soft power

Avançons une hypothèse inverse ! Si Sarko était plus haut que les sondages actuels le disent, la droite aurait tout intérêt à l'afficher ! L'effet psychologique sur l'électorat de gauche serait dévastateur, et à droite mobilisateur ! De plus, le potentiel à gauche est actuellement au top étant donné le niveau d'abstention actuel qui risque de ne plus vraiment bouger ! Enfin, les petites phrases mystérieuses de Sarko tendant à faire croire qu'un évènement imprévisible surviendrait au dernier moment pour le sauver d'un destin funeste, est, je le pense, un subterfuge pour échapper à une situation qu'il ne contrôle plus ! C'est une perspective qu'il doit rejeter jusqu'au plus profond de son être!  Le dernier "Canard" dévoile qu'il est le dernier de sa cour à y croire encore.  Les gesticulations de ces derniers jours en témoignent ! Il n'est pas serein du tout! Et loin d'être ce personnage qui sûr de son fait cacherait dans sa poche l'arme fatale capable de nous subjuguer ! Dans ce cas, il serait l'homme de 2007 !

 

05/05/2012, 14:53 | Par st-antoine en réponse au commentaire de parmeau le 05/05/2012 à 13:38

parmeau :

Oui, je suis comme vous si je raisonne sensément, mais je ne peux m'empêcher de me "faire le film" d'un retournement de situation compte tenu de l'ambiance et du contexte. Le (gros) doute, quoi... Doute que je ne parviens pas à totalement chasser de mon esprit tordu... Incertain

05/05/2012, 14:50 | Par st-antoine en réponse au commentaire de soft power le 05/05/2012 à 12:34

soft power :

comment se fait-il que les chiffres aient autant varié le lendemain! Ex : Marine le Pen approchait les 20% le dimanche et se retrouvre le lundi à 17%, mm constat pour Hollande, alors que Sarkozy était gratifié de points à la hausse

La réponse est simple : dès 20h le soir même, il s'agit d'estimations car le scrutin reste en cours de dépouillement jusque tard dans la nuit, particulièrement pour les grandes villes. Ce qui fait que le résultat s'affine au fur et à mesure de l'avance du dépouillement. 

Concernant l'écart de MLP, c'est logique vu qu'elle fait ses scores en province et en campagne bien plus que dans les grandes villes et comme les campagnes ont très vite des résultats définitifs, ceci explique cela. Pour Hollande et Sarkozy, j'ai cependant été surpris de l'évolution du "score" entre les deux, mais bon, de toute façon, on ne saura jamais vraiment si des irrégularités ont eu lieu et dans quelles proportions. Il vaut donc mieux s'accrocher au fait que Hollande a fini en tête et que l'écart (stable) des projections du second tour n'ont jamais varié au-delà de 47,5 pour Sarko.

Réponse dimanche soir.

05/05/2012, 16:31 | Par soft power en réponse au commentaire de st-antoine le 05/05/2012 à 14:50

Merci pour votre réponse

05/05/2012, 17:55 | Par annemarie en réponse au commentaire de st-antoine le 05/05/2012 à 14:50

j'ai entendu dire (radio ou TV, je ne sais plus..;) que cela venait du vote des Français de l'étranger ... cela devrait encore jouer avec le dernier cadeau en date qu'il leur fait: la gratuité des études au collége aprés avoir fait celle du lycée... scandaleux quand on observe ce qu'il en est de l"éducation en france!

05/05/2012, 19:35 | Par Ysabeau en réponse au commentaire de soft power le 05/05/2012 à 12:34

Les premiers résultats annoncés juste après 20h ne sont pas des résultats, mais de simples sondages et extrapolations à partir des premiers dépouillements. Or les grandes villes ferment leurs bureaux de vote à 20h, vous voyez où est le biais dans ces extrapolations si vous n'avez ni Paris, ni Lyon, ni Marsille, ni Lille ou je ne sais quelle autre ville ? En gros (j'ai bien dit en gros), quelques millions de personnes urbaines qui, d'après les résultats précédents, votent moins FN que les habitants de la campagne.

Et dépouiller cela prend du temps, transmettre les résultats et les collationner cela en prend aussi. Concernant le déouillement, les deux partis en présence (ce qui n'était pas le cas du FN en 2002 d'ailleurs) disposent du suffisamment de militants pour qu'ils soient effectués en présence de personnes des deux partis. Maintenant concernant les scores qui ne varient pas pour les petits candidats, dans les détails si ils ont variés, mais comme les chiffres étaient plus petits, les variations étaient moins remarquables.

05/05/2012, 15:24 | Par st-antoine en réponse au commentaire de jean-luc hill le 05/05/2012 à 13:46

Merci de votre commentaire,

Pour ce qui est de l'intérêt porté à la vie politique française, c'est quelque chose de naturel pour nous francophones de Suisse, la France étant un référant important ne serait-ce que culturellement. De plus, ayant travaillé et habité à Paris et dans le Sud de la France pendant plusieurs années, je me sens plutôt proche des préoccupations hexagonales. Et il faut bien avouer que la politique française est infiniment plus passionnante que celle de Suisse. 

Sarkozy en protecteur de la Nation, c'était hautement prévisible parce que dans la droite ligne de son caractère, il a d'ailleurs d'abord basé sa campagne sur cet aspect (Moi, Sarkozy, j'ai tenu bon et évité à la France un naufrage à la grecque ou à l'espagnole) avant de devoir résolument lécher les pompes (pour rester poli) de MLP. Je suis convaincu que s'il s'était comporté comme un authentique homme d'Etat (prestance, stature, vocabulaire, prise de hauteur, délégation de la gouvernance au ... gouvernement), il aurait été réélu sans problème. C'est son comportement de voyou de banlieue qui l'a mis hors jeu très tôt et le quinquennat n'a fait qu'accentuer cette délirante personnalité. 

Ici, on a beaucoup entendu des sobriquets du genre "Naboléon", "Nicolas 1er" ou encore "l'agité du bocal" ou "Zébulon". Et croyez-moi, ça n'avait rien d'amical. Comparé à Mitterrand (dont les deux septennats sont pas mal ressortis pendant la campagne) qu'on nommait "Tonton" ou "le Sphinx" ou "le Florentin", Sarkozy est vraiment deux classes de gouvernance en dessous de n'importe lequel de ses prédécesseurs. 

Cela dit, ne vous faites pas trop d'illusions sur la Suisse qui a aussi ses scandales et ses politiciens douteux. La grande différence avec la France, c'est que chez nous, un Sarkozy, ou un Juppé ou un Longuet, bref, des gens sur qui planent de grandes suspicions ou qui ont été condamnés n'ont aucune chance d'être élus, et même de se présenter à une élection fédérale.

On en a eu dernièrement un exemple (décembre 2011) lors du renouvellement de notre gouvernement (le Conseil Fédéral) où un candidat présenté par son parti a dû renoncer parce qu'il était impliqué dans une affaire de succession (en tant qu'exécuteur testamentaire) et soupçonné de s'être mis dans la poche quelques malheureux milliers de francs.

Il y a quelques années la première femme à avoir été élue au gouvernement suisse (Mme Kopp) a dû démissionner et a été déférée devant une court de justice pour avoir ... donnée un coup de téléphone à son mari qui était administrateur d'une société sous surveillance de son département (justice et police) pour éventuel blanchiment d'argent sale. Pour les détails c'est par ici.

Pour terminer, j'ajouterai simplement que chez nous, en Suisse, la structure fédérale, le processus d'élection au gouvernement et le mode de fonctionnement du parlement et du gouvernement interdisent de facto ou presque la survenance de scandales du type Karachi ou Kadhafi. Néanmoins, nous n'avons aucune loi qui régit et réglemente la financement de partis politiques. Je vous laisse imaginer la facilité avec laquelle les lobbies peuvent "orienter" la politique dans mon pays...

05/05/2012, 16:55 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de st-antoine le 05/05/2012 à 15:24

Je me souvient trés bien de cette affaire E.Kopp .  L'argent sale blanchi était supposé venant du commerce de la drogue.

Et j'ai vu pas mal de tags , à Genève (vers la gare de Cornavin,entre autres)  qui disaient "Elizabeth Kopp "héroïne" nationale ..."

05/05/2012, 17:57 | Par annemarie en réponse au commentaire de jean-luc hill le 05/05/2012 à 13:46

heureusement BAYROU ... quelle volée de bois vert ne reçoit il pas!

PS je n'ai pas voté pour lui mais je lui tire mon chapeau

05/05/2012, 14:55 | Par accord perdu

sur le fil du rasoir

05/05/2012, 15:34 | Par Jean-Claude POTTIER

Bon, en même temps, l'opposition (FdG, PS, bayrouiste, écolos) est suffisamment implantée et organisée pour s'assurer un hyper contrôle du scrutin, dimanche.

Les craintes exprimées doivent forcément atteindre et traverser ces formations, lesquelles comptent dans leurs rangs élus municipaux, départementaux, régionaux, nationaux, mais aussi policiers, juges, avocats, juristes de tout poil, assesseurs, scrutateurs, etc...

Les scandales dont on parle (Karachi, etc....) sont possibles car ourdies dans le secret et avec très peu d'individus. C'est, à la source, incontrôlable. Un scrutin des présidentielles se fait au grand jour, sous le regard direct d'observateurs qui ne sont pas vendables ni achetables...

05/05/2012, 16:58 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Jean-Claude POTTIER le 05/05/2012 à 15:34

oui mais .... le traficotage au ministère de l'Intérieur échappe au contrôle des scrutateurs les plus pointilleux !

Idem pour le traitement aux USA des votes électriniques français ..

05/05/2012, 19:40 | Par Ysabeau en réponse au commentaire de Myrelingues le 05/05/2012 à 16:58

On peut vérifier les résultats bureau de vote par bureau de vote, le souci se pose plutôt au niveau des Français de l'étranger d'ailleurs.

Je ne pense pas, quand même que cela puisse arriver aussi loin.

05/05/2012, 23:17 | Par juan23 en réponse au commentaire de Jean-Claude POTTIER le 05/05/2012 à 15:34

@Jean-Claude POTTIER,
Oui mais il y a les votes electroniques qui,eux, sont peut-être manipulables (voir  fils de commentaires sur l'article de Philippe Alain)

05/05/2012, 16:37 | Par athènes

je crois qu'ils sont capables de tout pour garder le pouvoir......Les enquêtes remarquables menées par les journalistes de Médiapart démontrent que l'éxécutif en place ne brille pas par son intégrité...Ils risquent énormément au niveau judicaire s'ils ne sont plus aux commandes., bien sûr ils en sont conscients et ce mélange explosif d'un enjeu énorme sur le plan personnel et d'une honnêteté depuis longtemps oubliée fait qu'à mon avis, ça va carotter dans tous les coins.....Et n'oublions pas le vote électronique qui fait que l'électeur ne sait jamais avec certitude pour qui il a voté.

J'exprime une crainte sourde qui me fait penser que pour que Hollande gagne il faudra un écart très important.....

05/05/2012, 17:23 | Par Jean-Pierre NOUAL

Je pense que Sarkozy et son clan sont capables de tout pour éviter les poursuites qui ne manqueront d'être engagées contre eux, si comme nous l'espérons, Hollande sort vainqueur du second tour .

Iraient-ils jusqu'àu trucage des élections ?

Cette première question en fait surgir aussitôt une seconde : La chose est-elle réellement possible ?

Nous avons tellement peur que Sarkozy puisse se maintenir que peut être, en arrivons nous à imaginer ce type de scénario cauchemardesque .

Je veux croire que si le résultat devait être Dimanche le contraire de que nous attendons, nous les citoyens et les instituts de sondage, il y aurait alors un énorme doute et le recomptage des voix s'imposerait bien évidemment .

La fraude, pour inverser le résultat, porterait sur le déplacement de plusieurs millions de voix ce qui apparait, me semble t-il, comme étant difficilement réalisable .

Néanmoins il nous faudra être encore plus vigilants que d'habitude .

JP N

 

 

05/05/2012, 18:34 | Par jolemanique

Le risque de la fraude electorale est majeure..

Le locataire de l elysee a certainement noyauté le systeme depuis belle lurette...ds le pur style slave..pour piper les dés encore et reduire la Democratie à l impuissance.

Le propre des pervers narcissiques...noyauter , contaminer, dominer, ecraser,  razzier et tuer en toute impunité ..nos compatriotes a Karachi, 30 000 lybiens..pour la meme sordide antienne..la soif d argent, delire de sa deraison.

 

 

 

05/05/2012, 21:21 | Par LOUX en réponse au commentaire de jolemanique le 05/05/2012 à 18:34

@jolemanique !

"...dans le pur style slave ..."   ???


Où êtes-vous aller chercher les Slaves dans cette sombre pantalonade de chez nous à Neuilly ?

Pourquoi vous ne nommez pas ouvertement le seul pervers narcissique (de l'Est) , le géorgien Petit Pepére du peuple, qui n'était donc pas un slave ?

Et vous ne savez pas que le pays d'origine du MiniMoi n'est pas slave !!!

 

J'ajoute que votre remarque est raciste, bête et improductive.

 

 

05/05/2012, 22:27 | Par jolemanique en réponse au commentaire de LOUX le 05/05/2012 à 21:21

Vs me pretez des traits inedits.., il faudrait etre objectif..un brin et acceptez que durant 5 ans, le style de la presidence est aux antipodes de la retenue connue ds le passé.

Parcourez la presse internationale et particulierement cette aparté ci-dessous et je compte sur vtre indignation pour protester aupres de l auteur de ce billet :

Corrupt Sarkozy Is The Architect Of French Decline And Humiliation

'Sarkozy is the last player of the reactionary, racist, arrogant, and opportunist gang of Bush, which now seems ready to fall and join his comrades in the garbage can of history. Sarkozy is the worst of the lot because he has tarnished the image of France more than anyone else in the gang. He completely reversed the historical course of France.

France can be called the conscience of Europe. It was the first country in Europe to oppose and resist the American domination of Europe. Charles de Gaulle stood up to the American arrogance and hegemony. He was the architect and advocate of the “Europe for Europeans” policy. France has been the seat of the slogan “Liberte, Egalite, Fraternite” (Liberty, Equality, and Fraternity). However, Sarkozy gave the new slogan of “American slavery, racism, discrimination, opportunism, and exploitation.”

Why did Sarkozy reverse the historical and traditional role of France? I feel there can be two reasons for this. The first, just like Bush, he is a man of below average intelligence. The second, he hails from East Europe, a region notorious for developing a slavish mentality and adulation for America. East Europe, for all practical purposes, became a neo-colony of America.

Besides being a boot-licker of America and promoter of racist, anti-Islamic and anti-Third world policies, Sarkozy actively joined America’s aggressive wars in countries like Libya and Syria. Sarkozy actively worked to make this world more unfair, more unjust, and more unequal. By licking American shoes, he tried to glorify the slavish mentality.'

Dr. Sawraj Singh, MD F.I.C.S. is the Chairman of the Washington State Network for Human Rights and Chairman of the Central Washington Coalition for Social Justice. He can be reached at sawrajsingh@hotmail.com.

http://thelinkpaper.ca/?p=16175

05/05/2012, 22:47 | Par LOUX en réponse au commentaire de jolemanique le 05/05/2012 à 22:27

@ jolemanique,

 

ah quand les "historiens" se rencontrent.... 

Nous sommes d'accord sur Sarkösy.

Mais alors pas du tout sur "slavish mentality" ni sur  "France ...the conscience of Europe".

C'est trop facile et c'est faire comme lui  - déplacer et le débat et la responsabilité.

Ceci dit, j'ai bien ris.

Je contacte urgemment Dr. Sawraj Singh, pour échanger.

Clin d'œilClin d'œilClin d'œil

05/05/2012, 23:20 | Par jolemanique en réponse au commentaire de LOUX le 05/05/2012 à 22:47

Ouf rassurée...et amusée par la chute !

Tenez ns au courant de la teneur de votre reflexion humaniste avec Dr Sawraj . Singh

Clin d'œil.

 

06/05/2012, 00:15 | Par JCharles en réponse au commentaire de jolemanique le 05/05/2012 à 23:20

J'imagine que vous avez lu l'article en question via un traducteur automatique ?

Slavish ne signifie pas "slave", mais "servile" ! Du mot slave, "esclave".

"Slave" se traduit en anglais par Slav ou slavonic.

06/05/2012, 01:08 | Par LOUX en réponse au commentaire de JCharles le 06/05/2012 à 00:15

@JCharles bonsoir !

 

Mille merci pour votre précision. A ce jour, je ne faisais pas, non plus, la différence.

Slave in english, me fendait le coeur. 

Slav ou slavonic, et la vie et plus belle !

Merci encore ***

06/05/2012, 09:30 | Par accord perdu en réponse au commentaire de JCharles le 06/05/2012 à 00:15

Bougres de SlavesBouche cousue

06/05/2012, 12:05 | Par LOUX en réponse au commentaire de accord perdu le 06/05/2012 à 09:30

 

Sourire Ha !

05/05/2012, 18:49 | Par Emmanuel Bourgeais

Bonjour, Clin d'œil

Je me pose quand même la question sur les machines de vote électronique dans le scrutin de ce dimanche 6 mai. Près de 1,5 million d'électeurs vont l'utiliser dans 64 communes. le comble, c'est que le ministère de l'Intérieur refuse de communiquer la liste des bureaux de vote concernés. Je me permet de laisser  le lien où j'ai rencontré cette info.

http://www.numerama.com/magazine/22477-presidentielles-enquete-sur-l-incroyable-opacite-du-vote-electronique.html

A plus

 

 

05/05/2012, 18:55 | Par LILIYANNE

Tout est possible, mais s'il y a une chose qui a tenu lors du quinquennat, c'est bien le peu de pare-feux qu'a posé la démocratie, justice, conseil constitutionnel, journalisme d'investigation et sur Internet. ....

Je ne pense pas que cette démocratie, si imparfaite, résisterait à un second quinquennat de Sarko, et c'est bien pour cela qu'il faut aller voter contre lui.

Mais on peut penser que s'il y a un problème sérieux,  les langues se délieraient rapidement au ministère de l'intérieur. Nous ne sommes plus au temps de la guerre d'Algérie et du gaullisme où les flics n'étaient pas toujours très nets par rapport à la démocratie. Et entre le Canard Enchainé et Mediapart, il ne manque pas d'"officines" crédibles pour révéler ce scandale. Et de toutes façons, le PS demanderait à ce qu'on recompte les voix. Forcément.

Quant au fait que Sarko et sa fine équipe passeraient au tribunal, il sait que toute la clique médiatique et politique le protègera et lui évitera le pire. Au moins à lui, car il aura été président, mais je crains beaucoup pour Lagarde, Copé, Hortefeux et consorts, qu'il écrasera sans une once de regret, pour se protéger.  

Si Sarkozy devait être jugé, cette caste politico-médiatique qui l'a élevé et préservé, perdrait toute crédibilité de n'avoir pas réagi toutes ces années. Elle mettra tous les cordons sanitaires possibles pour lui éviter cette extrémité.  Le principe est qu'ils se tiennent les uns les autres.  Pour quelques bonnes raisons et beaucoup de mauvaises.

Et il est possible que les socialos tirent profit de cette situation, de pouvoir enfoncer la tête de Sarkozy sous l'eau  pour obtenir des concessions qu'ils n'auraient pas eues sans cela, de la part de la droite. De plus, le PS a intérêt à ne pas trop cogner sur l'UMP. Si elle explose, il n'y a plus que le FN en face. Et c'est très dangereux, même si dans un premier temps, ça paraît une aubaine.

 

 

 

05/05/2012, 20:34 | Par st-antoine en réponse au commentaire de LILIYANNE le 05/05/2012 à 18:55

Sur la mise en examen de Sarkozy et une éventuelle condamnation, je suis peut-être naïf, mais j'ai une vision radicalement opposée à la vôtre. 

Je pense que si Hollande est élu et que la justice retrouve son indépendance, les choses seront dites et les acteurs de ces scandales condamnés, y compris et surtout l'actuel chef de l'Etat. Je vois cette future action judiciaire comme la possibilité d'un grand coup de balais dans les couloirs de la République, au fond, quelque chose d'absolument exemplaire (et nécessaire) qui ferait date.

En outre je ne pense pas qu'on puisse reprocher à la "caste politico-médiatique" (j'imagine que vous parlez ici des médias et journalistes inféodés à Sarkozy et à l'UMP) de l'avoir soutenu, ça a toujours  fonctionné comme ça. Pour schématiser grossièrement, Libé est à gauche et Le Figaro est à droite, mais d'un côté comme de l'autre, il y a sans doute des lignes à ne pas franchir sous peine de s'attirer les foudres de sa direction. Quand la gauche est au pouvoir, la ligne éditoriale tend à gauche et vice-versa. 

Quant à faire son travail, je veux dire un VRAI authentique travail de journalisme, à part l'inoxydable Canard Enchaîné et, depuis sa création sommes toutes récente, Mediapart, aucun média n'est autonome et indépendant. Ils bossent tous pour un patron qui veut avant tout du chiffre, donc des ventes, donc une ligne éditoriale qui flatte les instincts de son lectorat. Si en plus le rédac' chef parvient à faire vendre des produits ou des services qui enrichiraient son boss, c'est encore mieux, évidemment. 

Personnellement, je vois la presse d'aujourd'hui comme de vastes entreprises de marketing au service des grands groupes économiques et donc, par voie de conséquence inféodés au pouvoir politique en place, au moins jusqu'à un certain point. Exception faite de quelques perles rares citées ci-dessus.

Donc, en ce qui me concerne, si Sarkozy et sa clique de malfaisants étaient déférés devant un tribunal, je parie que ce serait la curée médiatique, sans aucun état d'âme, sauf peut-être du côté du Figaro, et encore.

Pour terminer, une explosion de l'UMP (qui arrivera presque automatiquement si Hollande est élu) devrait conduire à ce que la France a déjà connu il n'y a pas si longtemps : Le FN, un parti de droite (genre RPR) attaché aux valeurs républicaines et héritier du gaullisme, un parti de centre-droit (type UDF).  

Mais évidemment, il s'agit d'un simple avis (et d'un Suisse qui plus est...) qui n'engage que moi, mais dont je débats volontiers avec vous et d'autres. 

05/05/2012, 20:53 | Par Lise Hossard en réponse au commentaire de st-antoine le 05/05/2012 à 20:34

@st antoine,

Merci beaucoup pour vos contributions et en espérant que vous ayez raison sur TOUT et surtout pour Hollande demain soir. Amicalement

05/05/2012, 21:48 | Par LOUX en réponse au commentaire de st-antoine le 05/05/2012 à 20:34

@ st-antoine

Bonjours,

vous avez raison sur le fond. Mais en France, les arangements dans l'intérêt supérieur de la Nation ont toujours existé. Ce sont des petits arrangements entre soi. C'est la même classe politique et elle fonctionne sur les bases obsolètes, qui d'ailleurs été déjà bâties sur les "arrangements" (avec la vérité, avec l'histoire, avec les personnages douteux, etc.)

Donc rien de nouveau. C'est pour cela qu'il faut impérativement que cela change et que la France laisse tomber la monarchie et les monarques.

05/05/2012, 19:16 | Par Pierre Caumont

Par Toutatis, surtout que le Ciel ne nous tombe pas sur la Tête ! 

05/05/2012, 19:31 | Par marie iriarte

La Libye et BHL en Séance spéciale à Cannes le 25 mai

(AFP) – Il y a 1 jour 

PARIS — Un documentaire sur la guerre en Libye réalisé l'an passé au fil des événements par le philosophe Bernard-Henri Lévy, très engagé au côté des rebelles, sera présenté en séance spéciale sur la Croisette le 25 mai, a annoncé vendredi la direction du Festival de Cannes.

05/05/2012, 19:54 | Par Emmanuel Bourgeais

Bonsoir, 

Pour alimenter des informations sur le vote éléctronique et à l'étranger, je laisse quelques liens qui pourront intéresser certaines et certains d'entre vous. C'est du lourd...

http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/vol-au-dessus-d-un-nid-de-cocus-115165

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/04/23/presidentielles-francaises-2012-le-choix-du-peuple/

 

05/05/2012, 20:26 | Par V PORS

attention+++++ aux bulletins "rayés" d'un coup de crayon planqué au moment de l'ouverture des enveloppes: "ils" l'ont déjà fait......

05/05/2012, 20:39 | Par st-antoine en réponse au commentaire de V PORS le 05/05/2012 à 20:26

Euh, vous pourriez préciser la chose ?

N'étant pas Français, je ne comprends pas ce que vous sous-entendez avec votre bulletin "rayé" d'un coup de crayon.

Merci de m'éclairer.

06/05/2012, 14:00 | Par V PORS en réponse au commentaire de st-antoine le 05/05/2012 à 20:39

et bine "tout bulletin raturé est nul", certains se sont déjà fait connaître ici et là avec une mine de crayon bine planqué qu'ils utilisent en ouvrant les enveloppes, ni "vu ni connu", ça rature, et ça fait un bulletin nul.....soyez présents au dépouillement!! et vigilant!!!!

marci..... 

05/05/2012, 20:50 | Par Emmanuel Bourgeais

En fait, lorsque nous votons nous introduisons dans une petite enveloppe le bulletin du candidat que nous avons choisi. C'est classique. C'est lors du dépouillement que des volontaires retirent les bulletins des enveloppes pour les compter. Il peut arriver qu'une personne écrit rapidement sur le bulletin et de suite il devient non comptabilisé. C'est pour cela qu'il existe de la vigilance, mais qui c'est ?

05/05/2012, 21:29 | Par st-antoine en réponse au commentaire de Emmanuel Bourgeais le 05/05/2012 à 20:50

Ok, merci de cette information. Je comprends mieux.

05/05/2012, 21:35 | Par LOUX

Comment ils ont fait les Tiberi pour faire voter dans les cimetières ? Il n'y avait pas de votes éléctroniques.

Je veux dire, dans les bureaux de vote où on est "entre soi" on peut imaginer concrètement les fraudes, mais comment on inscrit les personnes qui n'existent pas ?

05/05/2012, 21:56 | Par reneydavid

La seule parade est citoyenne : participation massive + vote FH ; seule manière de contrer les trafics informatiques, électroniques ...

05/05/2012, 22:20 | Par coco22

Bonsoir,

j'ai lu tous vos commentaires et çà fait peur !!! Dire que je croyais être la seule à penser mal de SARKO et sa bande..... Mais j'espère encore ... Demain soir sera la délivrance de ce quinquénat allant doucement vers la dictature...Dans le cas contraire je sais que je vais penser qu'il y aura eu entourloupe sans pouvoir le prouver et pour ne pas devenir cinglée je me dis qu'il faudra patienter encore cinq ans à tenir bon, à garder mon peu d'acquis et surtout me maintenir socialement le plus possible puisque n'étant pas riche je ne pourrais pas m'évader vers d'autres horizons en attendant que l'ère  SARKO passe. Je me répètes qu'heureusement, il  ne peut pas se faire élire une troisième fois.. A moins que...NON...NON... je commence déjà à extrapoler!!

05/05/2012, 22:12 | Par Giorgio Fismodi

Peut-être un putsch, comme au Mali, avec Longuet aux commandes.

05/05/2012, 22:36 | Par jamesinparis

Les propos de Sarkozy lors de don dernier meeting hier sont très étranges :

« Ça risque d’être une égalité parfaite, ce sera très très serré. Les résultats risquent d’être contestés, comme pour Bush en Floride », pronostique-t-il.

C'est en quelque sorte une manière de ne plus croire à la victoire, et de ne plus croire à la victoire de son opposant.

Mais alors, pourquoi évoquer un "risque de voir les résultas contestés" ? Qu'est-ce qui fait dire à Sarkozy de tels propos ? Que se trame-t-il dans son esprit ? Se trame-t-il quelque chose, en réalité, ou sommes-nous simplement devant quelqu'un qui ne sait plus ce qu'il dit ?

 

Selon Mediapart, le ministère de l'intérieur refuse de communiquer la liste des communes qui votent éléctroniquement :

http://www.mediapart.fr/journal/france/050512/ou-sont-les-bureaux-de-vote-electroniques

 

 

05/05/2012, 22:58 | Par Jacques38

en cas de victoire de François Hollande, il restera à notre futur ex-président la solution de demander l'asile au Qatar...

échange de service...

06/05/2012, 09:07 | Par jm76s en réponse au commentaire de Jacques38 le 05/05/2012 à 22:58

oh que non, à la santé, et puis quoi encore, en 1789 il aurait eut la tete sur un pic, alors comme nous sommes contre la peine de mort, au cachot avec sa grande gourde

05/05/2012, 22:54 | Par jm76s

interessant,interessant cette reflexion , car nous sommes trés nombreux à nous dire que cette chemise brune taille 12 ans et certainement plus dangereuse qu'elle n'y parait. Maintenant, imaginons que le vote soit pipé, que se passera t'il ? ou c'est la rue qui va parler et alors, rien n'est prévisible ou le choc sera si fort que tout le monde sera KO debout. Oui les Gueant et co sont capables de tout et meme plus, j'ai même eté étonné que l'affaire de toulouse arrive trop tot.  oui le differentiel est trop important pour etre rattrapé, cela va a l'encontre de regle simplement mathématiques, mais oui aussi cela fait plusieurs jours que l'on entend des trucs bizarres, avec un possible, un probable 50.02 pour le nain. etrange en effet,  mais il faudra qu'ils payent quoiqu'il advienne

06/05/2012, 00:46 | Par noux en réponse au commentaire de jm76s le 05/05/2012 à 22:54

La rue n'a aucun pouvoir ... chacun, individuellement, a trop peur !
Malheureusement.

05/05/2012, 22:56 | Par aka80

Avez vous reçu un SMS pendant la journée appellant à voter pour Nagui Bosca? merci pour vos réponses

05/05/2012, 23:34 | Par patoune

Pas de SMS mais j'ai une cousine à Lyon qui a reçu hier soir dans sa boîte aux lettres un tract non timbré, signé UMP  faisant un comparatif grossier entre FH (critiques écrites en rouge) et NS (apologies en bleu bien sûr). Je lui ai dit de le garder. 

Cet homme et sa clique ont fait plein de dégâts mais surtout ils ont touché la psychologie des individus en instillant les poisons de la peur, de la paranoïa, sur fond de brutalité et d'immoralité absolues. Nous devrions s'il ne passe pas retrouver un peu de calme, de sérénité pour attaquer les problèmes énormes de Républiqe, de justice, d'économie...

05/05/2012, 23:37 | Par Nicole Orthous

Et une peine de prison pour celui qui a fait baisser l'âge de la scolarité obligatoire de 16 à14 ans dans une démocratie occidentale, c'est prévu ?

05/05/2012, 23:39 | Par jm76s

je me souviens d'une émission sur l'histoire de mitterand, et cela m'a fait flash, en 1974, quand G.E a soit disant gagné, il y aurait eut un bon tripatouillage de résulats, entre autres sur les réultats de Mayotte. Cette info est a confirmer, mais la remarque d'une tricherie n'étant pas stupide du tout, il faut donc s'y préparer. Sous cette hypothése, il ne nous restera plus qu'a prendre le pouvoir par nous même, on envahie toutes les prefectutes, sous prefectures, mairies etc et on bloque tout le dispositif d'état. C'est beau de rever, non!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! quoi que !!!!!!!!!!!

05/05/2012, 23:42 | Par jamesinparis

Vendredi après-midi, Brice Hortefeux s'est rendu à Vichy pour y inaugurer une fontaine. "Je n'y vais pas pour pleurer, mais pour y jeter des pièces, pour que mes vœux se réalisent."

Dans Le fol espoir de Nicolas Sarkozy LE MONDE | 05.05.2012 :

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/05/le-fol-espoir-de-nicolas-sarkozy_1696205_1471069.html

06/05/2012, 00:56 | Par François RENARDET

Il est tard: une atmosphère paranoïaque ne serait pas en train de s'installer. La quasi totalité des bureaux de vote au moment du dépouillement est contrôlé par les parties prenantes et de plus publique, difficile de trafiquer.

Et au pire, un résultat très serré voir inversé par rapport au sondage ne pourrait qu'être suspect, donc, peut-être un peu de paranoïa pour se faire peur.

A tout à l'heure vers 20h00.

06/05/2012, 09:03 | Par jm76s en réponse au commentaire de François RENARDET le 06/05/2012 à 00:56

vous avez surement raison, mais cela fait beaucoup de trucs tordus en 5 ans, et on est en droit de douter un petit peu de leur sincérité républicaine, non!!!!

06/05/2012, 03:43 | Par Thomas Boulenger

Curieux cette remontée dans les sondages de Sarko entre les deux tours !!

- Le pen appelle à voter blanc

- Bayrou vote Hollande

- Au débat les mensonges de Sarkozy sont signalés dans tous les médias, ils sont évidents, grossiers.

- des journalistes se font agresser dans les meetting UMP

- Les affaires s'empilent

 

Et il monte dans les sondages ??? Je ne comprends plus les français, je me sens très mal dans mon pays, je me sens déraciné, perdu, heureusement qu'il y a cet îlot sur médiapart.

 

 

 

06/05/2012, 04:43 | Par Jean-Claude POTTIER en réponse au commentaire de Thomas Boulenger le 06/05/2012 à 03:43

Bienvenue, Robinson. Je te présente Vendredi car qui rit vendredi, dimanche pleurera.

Je sais, les îlots ne sont plus ce qu'ils étaient.

Newsletter