Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Maintenant, Monsieur Ayrault, je sais…

Ce dimanche, les intégristes catholiques de Civitas ont défilé dans les rues de Paris. Une grande réunion des familles de l'extrême droite catholique, qui a connu son lot de violences, notamment contre les féministes de Femen ou Caroline Fourest. Et je ne peux m’empêcher de repenser depuis à la façon dont le premier ministre m’avait sèchement répondu lors de notre entretien à Matignon, il y a deux mois.A l’époque, dans la foulée du pseudo-film l'Innocence des musulmans puis des caricatures de Charlie-Hebdo, nous nous étions étonnés que l’on interdise a priori toute manifestation de musulmans voulant protester, au nom de la liberté d’expression, contre une autre liberté d’expression, le droit à caricaturer. Au passage, on ne résiste d’ailleurs pas à rappeler combien cette interdiction de manifester avait été respectée scrupuleusement, puisque même de simples passantes avaient été interpellées, ayant l’outrecuidance provocante de porter un foulard un dimanche au Trocadéro (lire ici).

Bref, après notre question, le premier ministre nous avait alors répondu : « Le gouvernement a pris ses responsabilités, et assume pleinement. Nous avons eu des informations qui nous laissent à penser qu’il y des risques de troubles à l’ordre public. Mais effectivement, cette décision est exceptionnelle, et je rejoins votre expression. »

A ce moment, je m’étais permis la relance suivante : « Les fondamentalistes catholiques ou juifs ne se font pas interdire leurs manifestations, même si elles peuvent parfois être violentes…» Avant de me voir répliquer du tac-au-tac : « Qu’en savez-vous ? Si ça devait se produire à nouveau, nous aurions exactement la même attitude. La France n’a pas à se laisser imposer quoi que ce soit par les religions. Cela vaut pour la future loi sur le mariage pour tous et l’adoption pour les couples homosexuels. La République ne se laisse pas imposer par une spiritualité ce qu’elle doit faire lorsque les citoyens se sont prononcés par leur vote. » Dont acte, avais-je alors pensé.

Alors, quand j’entends la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, déclarer ce dimanche, avant la manifestation de Civitas, que le mot d’ordre même du défilé  -«non à l'homofolie»- était en soi « un dérapage », et bien, M. le premier ministre qui me demandait ce que j’en savais, désormais, je crains d'en savoir trop. Savoir qu’on est considéré plus dangereux quand on est musulman radical que quand on appartient à l’extrême droite catholique. Et qu’au moment d’interdire une manifestation, une présomption de salafisme a plus de poids qu’un mot d'ordre homophobe et une certitude de fondamentalisme chrétien.

Dont acte.

Tous les commentaires

19/11/2012, 18:46 | Par Pierre-Emile Aeck

Tout à fait d'accord avec cette contribution. Que les Lumières du XVIII ème se finalisent enfin sous Hollande! Quel naïf suis-je! Tout comme Candide!

19/11/2012, 19:09 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Theo Tymen le 19/11/2012 à 18:47

Qu'est-ce que vous diiiiiiites ?

Catholiiiiiiiiiiiques ?

Mais c'est horriiiiiiiiiiiiiiible !

Qu'allons-nous deveniiiiiiiiiiiiiiiir ?

 

 

Mais alors, c'est pas des juiiiiiiiiiiiiiiiiiifs ? Ah, ça rassure.

19/11/2012, 21:59 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Theo Tymen le 19/11/2012 à 20:43

On a du mal à suivre votre raisonnement... Le  post-situationnisme de sous-préfecture produit décidément des effets bizarres sur le fonctionnement du cerveau. Enfin, on vous pardonne, à cause de la bonne nouvelle.

20/11/2012, 10:33 | Par munstead en réponse au commentaire de Theo Tymen le 19/11/2012 à 18:47

C'est ça très bien, dénoncez, dénoncez. On sait bien que Hollande va à la messe tous les dimanches avec ses deux compagnes et ses enfants. Ayrault un Vendéen! Ca alors! On les avait pas tous crevés en 1793. Et Le Driant, c'est un Breton, encore un catho sans doute, ils le sont tous par là bas. Respecter les religions? Et puis quoi encore!

20/11/2012, 12:46 | Par laszlo en réponse au commentaire de munstead le 20/11/2012 à 10:33

ça au moins ça respire la tolérance...

19/11/2012, 18:50 | Par JoëlMartin

Les Musulmans ont "droit" effectivement à un traitement de défaveur en matière de manifestation.

Un peu comme certain(e)s de leurs ardents défenseurs sur Mediapart où les ciseaux de l'Anastasie locale les atteignent particulièrement.

20/11/2012, 12:25 | Par ARIAPURA en réponse au commentaire de JoëlMartin le 19/11/2012 à 18:50

Pour être juste il faut aussi signaler qu'en ce qui concerne ceux qui manifestent  contre le fascime islamique les médias censurent l'information... heureusement qu'il n'y a pas que des journaliste français . Voir la video à l'adresse ci dessous:

http://www.youtube.com/watch?v=hJ_goXHZlPE

19/11/2012, 19:35 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de Jean-Paul Bourgès le 19/11/2012 à 18:50

Et vous pensez que Marine Le Pen sera la mère porteuse ? En tout cas, s'ils font des petits (ce que je ne souhaite pas du tout) il est inutile de m'en garder.

19/11/2012, 18:53 | Par Arabella

Quelle naiveté!Incertain

19/11/2012, 19:06 | Par pierre guerrini

 

C'est normal ... !  On les préfère bien de chez nous ...

N'est-ce-pas ainsi que l'on redore le goût de l'héraldique usuelle  et que l'on détourne de toute velléité de penser plus large, de penser d'abord le lointain, trans-frontalier,  trans-national,  trans-étatique   ...

Par le micro-fascisme de bandes  ...

19/11/2012, 19:06 | Par Albert Dureau

3eme paragraphe

Vous employez le terme de spiritualité c'est de  spiritualisme qu'il faut parler. La spiritualité individuelle captée par une idéologie n'est plus de la spiritualité.

19/11/2012, 19:09 | Par Lechiffre

Allies vous exagerez. Ce parallele est tres mal venu.

D'abord, l'extreme droite catholique ne pose pas de bombes ni ne renie la Republique

Ensuite, le slogan "non a l'homofolie" ne me parait absolument pas homophobe. Ne faites pas semblant de le comprendre de travers, vous avez tres bien ce qu'il veut dire.

Enfin, la manifestation de Civitas, meme si elle vous embete, etait legale. Il y a eu une provocation, qui avait pour but de provoquer des incidents. La provocation a reussi, les autres se sont laisses avoir.Mais on devrait pouvoir manifester une opposition a un projet du gouvernement sans etre expose a ce genre d'actions. A la base, Femen a ete cree pour promouvoir la democratie et la liberte d'expression en Ukraine.

19/11/2012, 22:51 | Par Monique Héliot en réponse au commentaire de Stéphane Alliès le 19/11/2012 à 19:29

Votre premier argument est très imprécis. Empêcher l'application d'une loi de la République, ce n'est pas acceptable, d'accord.

En revanche, en démocratie on a parfaitement le droit d'exprimer son désaccord par rapport à telle ou telle loi. Liberté d'expression, SVP.

Par ailleurs, que l'on parle d'obscurantisme à tout propos m'exaspère. Je précise que je n'ai de sympathie ni pour l'extrême-droite, ni pour

l'intégrisme catholique. Mais vous devez admettre que l'on puisse avoir le droit de défendre des idées que vous ne partagez pas du tout  sans se faire ridiculiser. Encore une fois, la démocratie est à ce prix!   

20/11/2012, 00:26 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Stéphane Alliès le 19/11/2012 à 19:29

"A ce moment, je m’étais permis la relance suivante : « Les fondamentalistes catholiques ou juifs ne se font pas interdire leurs manifestations, même si elles peuvent parfois être violentes…» Avant de me voir répliquer du tac-au-tac : « Qu’en savez-vous ? Si ça devait se produire à nouveau, nous aurions exactement la même attitude. La France n’a pas à se laisser imposer quoi que ce soit par les religions. Cela vaut pour la future loi sur le mariage pour tous et l’adoption pour les couples homosexuels. La République ne se laisse pas imposer par une spiritualité ce qu’elle doit faire lorsque les citoyens se sont prononcés par leur vote. » Dont acte, avais-je alors pensé.

Alors, quand j’entends la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, déclarer ce dimanche, avant la manifestation de Civitas, que le mot d’ordre même du défilé  -«non à l'homofolie»- était en soi « un dérapage », et bien, M. le premier ministre qui me demandait ce que j’en savais, désormais, je crains d'en savoir trop. Savoir qu’on est considéré plus dangereux quand on est musulman radical que quand on appartient à l’extrême droite catholique. Et qu’au moment d’interdire une manifestation, une présomption de salafisme a plus de poids qu’un mot d'ordre homophobe et une certitude de fondamentalisme chrétien."

Dont acte.


Oui acte le sujet de l'extrême droite catholique, remplissant  les rangs de l'extrême droite,  est moins vendeur et moins anxiogène..

D'autant que des politiques de gauche  s'allient avec une extrême droite colonialiste,  haïssant les arabes et les musulmans, pour de sombres tâches...

20/11/2012, 14:10 | Par jean-philippe vaz en réponse au commentaire de Stéphane Alliès le 19/11/2012 à 19:29

@Alliès

 

Qu'est-ce qui a motivé votre billet? Votre relation "personnelle"avec le 1er ministre (il vous a répondu séchement, n'est-ce pas?), votre attachement à la laïcité (le laïcard Alliès?), celui à la liberté d'expression et le droit à manifester? Aucun des trois, l'ensemble, une partie?

 

Qu'importe, finalement...Car au delà de vos motivations, vous pointez du doigt les "errements"d'un gouvernement qui loin de se démarquer de la politique de Sarkozy, emprunte sur quasiment tous les sujets, les pas de ses prédécesseurs...Ainsi, en interdisant la manifestation contre les carricatures de Charlie hebdo et en autorisant celle des "anti-mariage homos", le gouvernement continue la lecture à géométrie variable de la laïcité, de la liberté d'expression, en "stigmatisant" une fois de plus une religion (toujours la même, l'Islam) par rapport aux autres (ce qui n'est pas de l'ordre de la laïcité), confortant par là même la radicalité de tous les "religieux"(enfin, ceux qui au travers de la religion, entendent imposer un "ordre social", donc faire de la politique)...

 

Nous sommes censés être dans une république où s'exerce la démocratie (qui n'est pas le concensus, mais le "principe" de la majorité) et où la liberté d'expression est encadrée par la loi (pas d'incitation à la haine raciale, sexiste, etc)...Ces manifestations (et contre manifestations) sont donc "conformes" à la liberté d'expression pour autant que l'on accepte de débattre et confronter des opinions contradictoires dans le cadre de la loi (qui elle-même n'est pas gravée dans le marbre)...Il y a donc de la part du gouvernement, des interprétations de la loi et de son application, une lecture "orientée", des décisions peu cohérentes et vous êtes dans votre "rôle"de le souligner...

 

Comme j'aimerais que vous ayez la même attitude "d'éclaireur"sur la politique en général, en sortant des "analyses" politiciennes, pour vous concentrer sur le fond des opinions/options contradictoires et ainsi permettre à tous de comprendre les enjeux et effectuer leurs choix en toute connaissance de cause...

 

Au même titre qu'il ne peut y avoir des lois à 2 vitesses, il ne devrait pas y avoir de journalisme à 2 vitesses, où l'on est capable d'ouvrir des débats sur le fond sur un sujet "sociétal"et s'en tenir "à l'écume"sur d'autres... 

 

La société ne peut évoluer sans une réforme des médias et elle commence par le questionnement des acteurs eux-mêmes sur leur rôle, leur statut et les propositions à faire pour que la pluralité de l'expression puisse s'exprimer et que l'économie ne soit pas prépondérante sur la nécessité d'informer...

 

Au plaisir de vous lire (et éventuellement vous critiquer)...

20/11/2012, 10:24 | Par sinoué en réponse au commentaire de Lechiffre le 19/11/2012 à 19:09

 

Le chiffre! Souvenez-vous de l'attentat du cinéma Saint Michel incendié par des intégristes catholiques, en 1988, en représaille à "La dernière tentation du Christ" de Scorsese.

Très beau film d'ailleurs qui n'écorne même pas une page d'évangile, du moins le vrai, ni la foi d'un catholique sincère ( Homme de peu de foi qu'un intégriste, qui s'énerve par peur de la perdre!), treize bléssés dont quatre très graves.

Une charge avait été mise sous un siège...Jusqu'où mène la crise de foi d'un intégriste...jusqu'à risquer de tuer pour la foi...non mais des fois!

Et on laisse encore le droit de manisfester à ces fous furieux de catholiques intégristes!!!

Quand on pense que c'est la République qui va instaurer la nouvelle alliance entre les coeurs qui s'aiment d'un même sexe...et que des pseudo catholiques descendent dans la rue pour couper, culpabiliser, cet amour là....C'est vraiment un comble!!! Jésus ne doit pas être très content...pense même à revenir en homosexuel la prochaine fois... bien fait pour les intégristes!

Vive la République, vive la France!...et  Jesus aussi, du moins le vrai, celui qui a dit des choses aussi intéressantes que  Karl Marx!

Et ça repart!Sourire

20/11/2012, 18:57 | Par oregon en réponse au commentaire de gérard jacquemin le 19/11/2012 à 19:17

Gérard Jacquemin

Vous faites erreur concernant les promesses de campagne, il n'a malheureusement jamais été question de toucher au Concordat :

Je proposerai d’inscrire les principes fondamentaux de la loi de 1905 sur la laïcité dans la Constitution en insérant, à l’article 1er , un deuxième alinéa ainsi rédigé : « La République assure la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et respecte la séparation des Églises et de l’État, conformément au titre premier de la loi de 1905, sous réserve des règles particulières applicables en Alsace et Moselle. »

 

20/11/2012, 11:28 | Par K rol en réponse au commentaire de Ysabeau le 19/11/2012 à 19:32

C'est lamentable, au cours de ces "prières de rue" la police s'en prend aux contre-manifestants féministes en balançant lacrymo et coups de matraque. La préfecture protège les cathos de droite (certains prient même à genoux !) 

Culpabiliser les femmes et le personnel de santé, remettent en question le droit à l'avortement arraché de haute lutte, ne pas respecter la laïcité, c'est la réalité de ces organisations. Et l'Etat continu d'autoriser ces manifestations. Apparement ça ne pose pas de problème, ni au Préfet ni au Ministre Manuel Valls.

23/11/2012, 00:02 | Par KAK en réponse au commentaire de Ysabeau le 19/11/2012 à 19:32

Prier dans une rue, devant un hopital, un établissement public, ce n'est pas un signe ostentatoire d'apartenance  à un groupe religieux fondamentaliste de surcroit ? La défense des enfants pas encore nés, les memes sont pour la peine de mort je suppose.

19/11/2012, 19:48 | Par WataYaga

Si j'ai bien compris, dans cette manif, il y avait des représentants des trois religions du livre, comme on dit...

Il apparaitrait cependant que seuls les cathos se soient gentiment laisserâler à ce type d'empathie propre aux chrétiens qui consiste à aimer son prochain et à tendre la joue gauche...quelqu'une dans l'oreillette me dit que je me trompe...Non ?! Je n'arrive pas à y croire....des personnes si bien sous tout rapport qui n'ont jamais fait de mal à qui que ce soit, vivent dans le dénuement des ascètes et dont le pape est benoitement très étroit !

Ce ne peut être que viles calomnies, comme celles qui veulent nous faire accroire que les prêtres s'adonneraient à la pédophilie non seulement avec les petites filles, (la chair est faible et c'est bien connu, et les femmes, même jeunes...la pomme, le serpent..bon, vous me comprenez hein !.Toutes des Lilith) mais aussi avec des garçons ! Ah mais c'est pas de leur faute, c'est pas qu'ils sont homos, -la preuve il y en aurait même qui seraient zoophiles - : ce sont les enfants qui les séduisent : la preuve •! http://www.alvinet.com/actualite/articles/usa-un-pretre-catholique-prend-la-defense-des-pedophiles-14103245.html#1qtysqUJ5dKDm6O4.99

Vous voyez bien que ces gens sont innocents comme l'agneau sacrificiel !

D'ailleurs, si M. LECHIFFRE prend leur défense, la messe est dite !

19/11/2012, 20:03 | Par Ernest Everhard

Les mots "civitas" et "civilisés" ont la même racine étymologique. C'est bon à savoir, car franchement quand on regarde les images de la manifestation, ça ne saute pas aux yeux.

20/11/2012, 11:08 | Par Yves30 en réponse au commentaire de Ernest Everhard le 19/11/2012 à 20:03

Tout comme le groupuscule de Mégret qui s'appelle "républicain"...

19/11/2012, 20:12 | Par elisa13

Merci pour ce billet. 

19/11/2012, 20:26 | Par denis bourgois

Vivement les manifs pour la reconnaissance de l'homosexualité dans les pays arabes.... çà çà aura de la gueule.

19/11/2012, 20:30 | Par Valériane

Très bon billet : la démocratie à géométrie variable.

19/11/2012, 21:48 | Par samuel_

 D'un coté la teneur du message :

 - Le message de la manif des catholiques : non a une loi qui va etre bientot votee.

 - Le message de la manif des musulmans : ??? pas facile a dire... On n'est pas d'accord avec cette video ? Il faudrait en interdire la diffusion sur internet ? A bas l'amerique et l'occident ?

 De l'autre coté les risques de debordements :

 - Dans le cas des catholiques, clairement, la plupart des manifestants n'y peuvent rien. Il y a des hommes violents qui se mettent dans leurs rangs, d'une part, et d'autre part des provocateurs tres irrespectueux, insultants et vulgaires.

 - Dans le cas des musulmans, pas facile de savoir s'il y avait risque de debordement, en particulier venant des manifestants eux memes. Peut etre que non ? Peut etre que le prefet etait mieux a meme de le savoir ?

 Mais en tous cas, peut etre qu'en cas de risque de debordement, les autorites sont plus ou moins d'accord pour accepter le risque selon : la teneur plus ou moins citoyenne du message, le fait que ce qui est exprimé participe plus ou moins a la democratie ; le fait que les debordements viendraient des manifestants eux memes ou de quelques hommes violents dans les rangs et de quelques provocateurs insultants...

 Jamais facile de juger si un choix d'un juge est juste ou pas, vus tous les parametres ; s'il a voulu etre juste ou pas, meme quand il ne l'a pas été ; et jamais possible d'avoir justice parfaite, ce qui n'empeche pas a justice imparfaite d'etre parfois deja pas mal du tout.

20/11/2012, 11:34 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de samuel_ le 19/11/2012 à 21:48

Samuel

 

Beaucoup de peut-être dans votre commentaire.

Ce qui en soi n'est pas du tout malsain, au contraire.

Mais d'où vient mon impression que ces peut-être n'expriment pas tant un doute raisonnable  qu'un style pas trop franc du collier pour justifier sans trop se mouiller le deux poids deux mesures éhonté du gouvernement ?

Deux poids deux mesures dont je suis bien d'accord avec l'irremplaçable Kakadoundiaye pour penser qu'il montre sans doute plus la lâcheté manœuvrière du politicien qu'un quelconque choix idéologique …

20/11/2012, 13:44 | Par samuel_ en réponse au commentaire de Virgil Brill le 20/11/2012 à 11:34

 Beaucoup de peut etre, simplement a chaque fois que je ne suis pas tres sur, un peu comme vous qui avez seulement l'impression que je suis malhonnête mais n'en etes pas sur.

 Mon impression generale est que la societe française est globalement juste, et non pas injustement tournee contre les gens d'origine maghrebine. Il y a beaucoup de justice et d'equite a voir avant de voir ce qui parait injuste, toutes les choses qui sont egales pour tous en france, et la volonte qu'il y ait de la justice dans le coeur des gens qui merite de la reconnaissance. Des choses qui peuvent etre crues injustes ne le sont qu'a premiere vue, par exemple etant donné la difficulté d'interpreter des statistiques, ou etant donnee la complexite de certains sujets moraux. Des choses qui sont dues au systeme et non a la plupart des gens, englobes pourtant dans un jugement qui dit que la france est injuste. Ou encore, parce qu'on confond injustice et nature humaine, par exemple quand on reproche a la population d'origine française ou europeenne de compter parmi elle un certain pourcentage de racistes, comme s'il n'y avait du racisme et de la xenophobie qu'en france, comme si potentialite racisme et xenophobie n'etaient pas simple resultat de nature humaine + conditions socio-historiques precises. Enfin, quand je dis que la justice des societes d'hommes cherche a correspondre a un modele parfait de justice mais qu'elle ne l'atteint jamais parfaitement (et que donc il y aura toujours des details sur lesquels pinailler pour montrer que la societe est terriblement injuste, meme quand elle est aussi pleine de justice) : c'est du Platon dans La Republique.

20/11/2012, 20:33 | Par xenos en réponse au commentaire de samuel_ le 19/11/2012 à 21:48

Les femmes arrêtées au Trocadéro, ne faisaient rien, ne disaient rien, elles avaient juste un bout de tissu sur les cheveux. En revanche, on a vu sur un autre billet une photo d'un 'civis' en train de gazer une femen. Pour mémoire, le spray en question, probablement 'au poivre', en fait une solution (radicale...) de capsaïcine, est fort justement classée en 6ème catégorie. Le monsieur en question, d'age moyen, peu soupçonnable de faire partie d'une bande de jeunes encagoulés venant perturber une sereine manifestation très catholique, mais bien plutôt des manifestants eux-mêmes, fait donc benoitement usage, en public, devant témoin, et sous l'œil du photographe, d'une arme de 6ème catégorie sur une femme désarmée qui tentait déjà d'échapper aux coups des coreligionnaires du bonhomme, soit, a priori, hors de toute hypothèse vaguement soutenable de légitime défense. Curieusement, ce bon père de famille catholique n'a, lui, pas été inquiété...
On savait déjà qu'il vaut mieux être père de famille catholique que mère de famille musulmane, mais là, ça pique un peu les yeux, non ?

20/11/2012, 22:17 | Par samuel_ en réponse au commentaire de xenos le 20/11/2012 à 20:33

 Les Femen se comportaient de maniere provocatrice, irrespectueuse et vulgaire.

 Elles etaient provocatrices parce qu'elles sont allees vers la manifestation pour tourner autour des manifestants, plutot que rester chez elles et les laisser tranquilles. Elles etaient irrespectueuses et vulgaires parce que la manif en question avait dans ses rangs : ce qu'on peut faire de plus prude et pudique en matiere de jeunes filles, j'imagine souvent vierges, de femmes, de mamies ; des catholiques vervents et ne trouvant pas drole d'insulter leur Dieu. Et qu'elles leur tournaient autour aux trois quarts nues, peintes avec des slogans vulgaires comme "fuck Jesus", "fuck God"...

 Ca ne justifie pas les actes de violence a leur encontre, mais elles aussi sont en tort parcequ'elles ont provoqué, et ceux qui ont repondu aux provocations ont des circonstances attenuantes.

 Votre maniere d'amalgamer la foule des manifestants a quelques hommes violents est a mon avis tres exageree.

19/11/2012, 22:47 | Par A.D.

 

Putain ! Bravo pour ce papier, Stéphane Alliès !


20/11/2012, 00:43 | Par Lechiffre

Allies, votre reponse confirme les errements du billet et les agrave.

passe encore que vous invoquiez l'IVG et tel ou tel incident de 1988, ce sont de petites diversions. L'IVG se pratique sans problemes et si les hopitaux en Frnace ont des problemes avec les religieux, c'est pas avec les catholiques.

Mais deux choses sont innacceptables, d'abord simplement parce qu'elles sont un peu stupides: le parallele entre le rassemblement de jeunes musulmans rameutes par reseau sociaux sans autorisation ni preparation d'un cote, de l'autre une manifestation dument autorisee avec certes un service d'ordre idiot (comme toujours) mais des familles...vous avez bien reflechi?

Et utiliser le mot "obscurantisme" montre plutot...le votre. Personnellement je ne suis pas croyant, mais je commence a trouver tres lourd et ridicule cette maniere de taper betement et a bras raccourcis sur la religion et certaines traditions, surtout quand cette reaction d'ignare se manifeste, comme par hasard, dans le cadre d'une reference aux musulmans, directe ou indirecte. En clair, certains croient devoir defendre l'islam en France en demontant les chretiens. Or, a bien y regarder, s'il y a un obscurantisme qui s'agite et nous menace, c'est surtout du cote du croissant.

Demonter tout ce qui est catholique releve d'un projet "politique" au sens large, qui est de laisser le champ libre a "la politique" pour y aller franco dans la deconstruction de ce que les ideologues appellent l'"ordre symbolique" et plus largement des modes d'organisation sociale dont nous heritons. Les catholiques appellent a reflechir et rappellent l'existence de traditions qu'on peut discuter et qui peuvent evoluer, mais qui ont fait leurs preuves. Il me semble qu'ils sont dans leur role et qu'on peut les respecter. 

 

20/11/2012, 08:46 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Lechiffre le 20/11/2012 à 00:43

Lechiffre,


où avez-vous lu que Stéphane Alliés défendait "l'islam en France" ? Je n'ai lu, moi, que l'expression d'un vœu que les "musulmans" français aient le même droit que les "chrétiens" (s'agissant de "Civitas" j'hésite à leur accoler cet adjectif. Je parlerais plutôt de conservateurs bornés, obtus, front national bas) ou les "juifs".

Ensuite, il s'agit de savoir de quel "islam", quel "christianisme", quel "judaisme" il s'agit, c'est à dire de quel message. Mais c'est un autre débat, loin de celui-ci, où il ne s'agit que de droits à se manifester.

Lechiffre, quelque chose vous aveugle ; le chiffre ?

20/11/2012, 00:34 | Par périscope

Pitoyable l'article et, surtout vos commentaires unanimes !

Et si on parlait des intégristes de Gôche.

Mais c'est de ma faute : qu'est ce que je suis venu faire dans cette galère ?

J'espérais le départ de Sarkozy, la Justice (pas la revanche sur le colonialisme) , la réforme de la représentation citoyenne, la réduction en nombre et rétribution de nos représentants, de notre Gouvernement, une économie qui se remette à tourner etc.

Eh bien, rien, ou presque !

On n'a qu'un écran de fumée pour cacher la nullité :  le "mariage" homo pour 2% des citoyens et, encore, tous ne le demandent pas, impliquant Changement d' Etat Civil pour tous les Français, poussé par des lobbys venus des Etats-Unis, et financé (cas des Femen), par l'étranger.

Je vous laisse à monologuer sur ce journal qui m'a trompé et n'apportera rien de positif au pays.

20/11/2012, 08:50 | Par françois périgny en réponse au commentaire de périscope le 20/11/2012 à 00:34

Périscope,

changez de galére. Ou repartez sur le pont supérieur, vous y verrez peut-être "l'économie se remettre à tourner". En ronds ronds.

20/11/2012, 10:17 | Par FranckD en réponse au commentaire de périscope le 20/11/2012 à 00:34

...le mariage homo pour 2% des citoyens...

Heureusement, qu'un citoyen peut avoir un avis sur  ce qui ne le concerne pas directement, c'est d'ailleurs votre cas quand vous vous exprimez sur ce sujet, non?  L'abolition de la peine de mort, quel pourcentage de la population concernait-elle ?  Non cet argument n'est pas recevable. Pas plus que l'urgence de la situation, et la trop grande place faite à ce sujet mineur, polémique et sans interret,   nous en avons déjà parlé... Et, au fond, ceux qui réclament ce focus sont les mêmes qui voudrait bien voir le sujet enterré, ce qui est une situation assez paradoxale!

Je vous laisse à monologuer sur ce journal qui m'a trompé et n'apportera rien de positif au pays.

  Mediapart c'est toujours réclamé comme journal d'opinion, vous n'êtes pas d'accord certes, mais en quoi trompé ?... Même à considérer que Médiapart représenterait  "La Gauche";  ni la droite ni  la gauche n'ont jamais été monolithiques, et si la droite aime afficher une discipline proche du  Perinde ac cadaver* , la gauche  préfère étaler ses doutes et divisions, ce qui lui vaut nombre de "couacs"  et de procès en amateurisme. Lui refuser ce mode de fonctionnement au nom d'une supposée efficacité serait certainement plus clivant encore que  "le mariage pour tous" ... Je ne pense pas que le débat vous soit défavorable au nom du dogmatisme ou de l’aveuglement d'une majorité de lecteurs (de gauche) pourquoi pas, simplement, parce qu'une majorité estime en conscience que c'est une bonne décision ?

 

* c'est un clin d’œil, ne le prenez pas mal SVP!

20/11/2012, 12:49 | Par Yves30 en réponse au commentaire de périscope le 20/11/2012 à 00:34

"Et si on parlait des intégristes de Gôche."
Lesquels, ceux qui soutiennent les tenues d'Eve, ceux qui soutiennent les défilés en burqa, ceux qui justifient de soutenir les deux, les intégristes des horaires des piscines, les intégristes de la laïcité, les intégristes de la science, les intégristes des droits sociaux, les adorateurs de mon oncle, les khmers verts, les millénaristes du 21 décembre,... qui donc ?

"Mais c'est de ma faute : qu'est ce que je suis venu faire dans cette galère ?"
Bienvenue dans le réel dans tous ses dimensions.

"J'espérais le départ de Sarkozy, la Justice (pas la revanche sur le colonialisme) , la réforme de la représentation citoyenne, la réduction en nombre et rétribution de nos représentants, de notre Gouvernement, une économie qui se remette à tourner etc."
Le départ de Sarkozy a eu lieu, quoiqu'il semble avoir grandement inspiré une belle uhèmepée avec deux papas... Pour la suite, comme le Peer Steinbrück pour bouter la Merkel et "renverser les rapports de force" dans l'UE, l'année prochaine on rase gratis.

"Eh bien, rien, ou presque !"
Snif.

"On n'a qu'un écran de fumée pour cacher la nullité :  le "mariage" homo pour 2% des citoyens et, encore, tous ne le demandent pas, impliquant Changement d' Etat Civil pour tous les Français, poussé par des lobbys venus des Etats-Unis, et financé (cas des Femen), par l'étranger."
on a eu quelques autres réjouissances pour patienter, les milliards des fortunes, entreprises et volatiles émigré-es, le retour d'éléphants blancs, le gaz de schiste soit-disant annulé,... mais à part cela, le mariage gay serait le résultat d'un lobbying venu des Etats-Unis ? Rien aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne, ou alors si, sans doute une grande opération de propagande de l'OTAN pour dégénérer la vieille Europe. Les Femen sont financées sans doute par l'étranger, puisqu'ukrainiennes. Sans doute un coup de l'OTAN aussi...

"Je vous laisse à monologuer sur ce journal qui m'a trompé et n'apportera rien de positif au pays."
Grande révélation : c'est par Mdp que passe toute cette propagande d'enfumage. On s'en doutait d'ailleurs, non ? Il est donc grand temps de restructurer le service public médiatique, et de demander instamment aux journalistes de France 2, etc..., de se reconvertir au plus vite dans la téléréalité pour justifier la reconduction de leurs émoluments !!!

Bonne journée.

20/11/2012, 08:33 | Par PILL

Quand on voit les cathos on se demande comment ils règlent le problème de viols des jeunes novices ou autres victimes, comment ils ne se posent pas la question. LA QUESTION pourtant, ils connaissent.

20/11/2012, 11:44 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de [email protected] le 20/11/2012 à 10:16

Melchior

 

Les questions peuvent certes jouer un rôle maïeutique déterminant mais là, faudrait nous aider un peu. D'autant que votre passage répété de les à des ferme la seule voie que j'entrevoyais…

 

20/11/2012, 15:25 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Virgil Brill le 20/11/2012 à 11:44

à Virgil Brill

 

On ne peut pas mettre en cause les catholiques dans leur ensemble pour les propos de Barbarin et ses copains en Jésus ou les comportements de Civitas.

 

On ne peut pas reprocher aux musulmans (ou aux Arabes) la conduite de la famille Merah ou les débordements de tel imam.

 

On ne peut attaquer les juifs (ou les Juifs) à cause de l'attaque sur Gaza ou des visées dominatrices (nous dit-on) de la banque "vétéro-testamentaires".

 

On ne peut s'en prendre aux z'athées z'et agnostiques des excès de quelques "libre (sic)- penseurs (sic)" racornis.

 

Toutes ces généralisations abusives menacent la paix civile (et je pèse mes mots).

 

20/11/2012, 12:54 | Par MarkusG

Si j'ai une bonne mémoire, je me souviens du précédent gouvernement (de droite, non!) qui laissait les musulmans prier, le vendredi, dans la rue, à Paris en bouchant les rues autour d'une mosquée de fortune...., alors, que dans le quartier, je suis certain qu'il y avait des églises vides (appartenant à la République) qui auraient pu être louées aux musulmans, le temps qu'ils trouvent un endroit plus grand.

20/11/2012, 14:38 | Par ddoujddouj

Débat extraordinaire Pas un mot de regret pour le lynchage de C. Fourest , trop investis dans les arguments du bien et du mal et toutti quanti, on a vu des criminels a l'oeuvre,  une plainte aurait été depossée  a la Justice de faire son travail.

Quant aux religieux de tout acabit ils savent bien tous, que jamais ils n'expliqueront ce qu'ils entendent ou expriment en hurlant "Dieu", ils sont  ailleurs, dans le RIEN. Inaudibles, abscons, bull-terriers, vers, larves, microbes, virus, segments d'adn, MOINS que rien.    

images?q=tbn:ANd9GcTcqXy84cGblG-5AqJxS74  

21/11/2012, 14:41 | Par périscope en réponse au commentaire de [email protected] le 20/11/2012 à 15:27

Vous parlez pour vous Melchior, dont j'ai, pourtant plussé un mot !

Cette Fourest, QUE JE PAIE, sur France Culture, ou France Inter, est une provocatrice.

Elle était venue là avec des stipendiées (les Femen) et ses copains caméramen pour créer le "buzz"

Elle n'a eu que ce qu'elle méritait.

Moi j'aurais préconisé des "boules puantes", ce qui lui aurait fort bien convenu.

20/11/2012, 22:05 | Par Virgil Brill

ddoujddouj

Faudrait voir à vous tenir au courant des dernières pathologies analyses politiques.

Ne savez-vous donc pas que Caroline Fourest est le Mal incarné ?

A la fois raciste islamophobe d'extrême droite sentant l'urine de vieille blanche et, en même temps, une complice de l'islamisation de la Fraaance, acharnée à l'abaissement de la République et propagandiste du tout-halal !

Trop forte, la fille.

 

20/11/2012, 23:28 | Par Philippe Corcuff

Bien vu!

25/11/2012, 00:42 | Par MissFaff

Bien vu!

Pas vu passer ce billet .

Merci Stéphane.

Newsletter