Jeu.
27
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Insomnie

Meunier, tu dors, comptine enfantine jamais ne m'a concerne.Le sommeil, a fui encore et comme toujours.A peine l' oeil ouvert et déjà au monde. Lucide, apte a sauter au sol. Limite du tapis franchie, carrelage frais.Sans hésiter boire l'eau du gobelet d'étain.Front penche sur la vitre, voir en bas les lumières hésitantes.Et puis il y a le chien, dresse, hirsute avec un air d'incompréhension peinée.Vaincue a peine par ces reproches silencieux, rencoignee sous la couette tablette a la main, livre, pomme alentour, la nuit va se finir avec une lenteur d'attente infinie.Quelque fois saisir le gros Canon qui traine par la et capturer enfin le jour qui vient, émergeant dans une lumière grise qui ne dit rien du temps.D'ailleurs le temps qu'il fait, il le fait.Fin de nuit sans fin. Veste aux épaules, se résoudre a sentir le temps liquide qui verse ses minutes d'éternité.Il est matin d'un coup. Ce sont les oiseaux qui le disent.Enfin je dors.

Tous les commentaires

04/05/2011, 06:17 | Par elisa13

A la manière dont vous le dites, l'insomnie semble agréable. C'est juste parce que vous la décrivez bien Sourire

Par contre, j'aime trop le matin avec les oiseaux qui l'annoncent, les chats qui rentrent pour manger, la pie qui vient s'installer sur la terrasse, pour m'endormir à ce moment-là... Clin d'oeil

04/05/2011, 07:29 | Par Jonasz

Presque envie de se rencogner doucement sous la couette. Mais ce matin le ciel est si rose.

04/05/2011, 07:36 | Par Anne Gentry

Oui, mais le vent s'est levé, et il faut être dispose, car Poulette part au collège, et P'tit Loup va se lever tôt, vu qu'il n'y a pas école, aujourd'hui ...

Les pies, dehors, ont repéré les croquettes du chat .... et commencent leur raffut. Sales bêtes, les pies .....

04/05/2011, 07:42 | Par elisa13 en réponse au commentaire de Anne Gentry le 04/05/2011 à 07:36

Il y a deux ans, ma mère en a récupéré une toute petite et l'a élevée sur son balcon. Du coup, vu que ma mère ne sait ni voler ni parler pie, on la reconnait (la pie pas ma mère) dès qu'elle se pointe sur la terrrasse. C'est la seule à s'aventurer chez nous et à ne savoir ni bien parler pie, ni bien voler... Clin d'oeil

04/05/2011, 08:39 | Par Grain de Sel HV

Mais c'est si bon quand le sommeil arrive enfin, même si c'est en même temps que le petit matin..... Et au fait, Sylviane ? Le portrait de la première lumière du jour capturée au Canon ? S'est endormi dans l'appareil ?

04/05/2011, 11:53 | Par ibn-nanard en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 04/05/2011 à 08:39

Trouvé dans "Les Îles" de Jean Grenier:

"... le chat se réveille à demi en gémissant et s'étire. Un nouveau sommeil commence, plus léger, plus agréable, pareil à celui qu'ont les femmes dans les grandes villes entre 9 et 11 heures du matin. C'est à ce moment que les chats aiment à être caressés doucement."

04/05/2011, 23:28 | Par sylviane ruen en réponse au commentaire de ibn-nanard le 04/05/2011 à 11:53

Avec le chien qui tape au sommier,pas de câlin. Sauter dans ses baskets, avaler son cafe sous le regard impatient du pisseur fou, saisir la laisse et se maudire de devoir passer son museau sous les fourches du matin toujours trop frais. Après l'enfant, le chien. Finalement le masochisme féminin existe bien, moi j'dis.....

04/05/2011, 23:29 | Par sylviane ruen en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 04/05/2011 à 08:39

Mille petits jours, d'hiver et d'été. Vous enverrait échantillon sous peu. C'est beau, des fois d'être en haut,

05/05/2011, 01:23 | Par patrick 44

Habitué à me coucher tard et me lever tôt pendant des années, la retraite offre ce confort, inimaginable avant, de pouvoir enfin surfer sur le net, vous y rencontrer, lire ou relire un livre, aller chercher un morceau de musique oublié et l'écouter à tue tête dans le casque, tout en attendant que les paupières se fatiguent d'elles-mêmes. L'hiver, avaler son petit déjeuner à 13 heures, toute honte bue, voilà un vrai bonheur.....qui met ma Douce en rage !

05/05/2011, 08:41 | Par Grain de Sel HV

"Désolé, vous ne pouvez voter qu'une seule fois", ça dit....

Sylviane Ruen, abonnnée depuis mai 2009, découverte depuis quelques semaines à peine. Un vrai petit bonheur comme Mediapart sait en tricoter... Je ne vous lâcherai plus, Sylviane ! Clin d'oeil Sachez-le....

05/05/2011, 10:27 | Par Marie Lavin

Comme Patrick 44 je dois avouer que la retraite a eu cet énorme avantage de ne conserver que le bonheur des insomnies : la joie de se sentir vivante, d'entendre son compagnon ronfloter doucement, de se visser les écouteurs aux oreilles et de filer avec RFI là où le monde bouge, de revenir avec France culture à des temps anciens où le phrasé des animateurs était si différent du rythme haché actuel. Fini le temps où je ressassais en boucle l'état calamiteux dans lequel je serais au boulot, si je ne parvenais pas à au moins me rendormir uen demi-heure, un quart d'heure, cinq minutes....

Newsletter