Mer.
20
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Lettre à M. Guéant

  guaant10.jpg

Mon très cher Monsieur Guéant,

Il y a longtemps que je voulais vous écrire. Mais ma paresse maladive remettait toujours au lendemain la rédaction d’une lettre à vous envoyer. Aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi, je me suis levé avec une légèreté que je n’avais jamais imaginée. Et c’est avec le plus grand enthousiasme que je prends mon courage à deux mains et mon clavier des deux autres pour vous écrire ces quelques mots.

 Il faut dire que vous avez tout fait pour précipiter les choses. Vos interventions se multipliant, il était fatal qu’un de ces jours, je réagisse. Parce que, voyez-vous, j’ai pitié de vous. En vous faisant passer pour l’aile la plus droite de l’UMP, votre Président (Je dis « votre » parce qu’étant Belge vivant en Belgique, je ne m’approprierai jamais la propriété qui est la vôtre), votre Président, dis-je, ne vous fait pas un cadeau. Pour avoir les voix de l’extrême droite au premier tour ou au deuxième, il a choisi de vous déguiser en Jean-Marie Le Pen Bis ou en Marine La Penne Bis. Vous le savez : ce Président ne dirige pas la France. Il ne veut pas le bien des Français. Il n’agit pas selon des valeurs. Ce qu’il vise uniquement, c’est de garder le pouvoir et gagner de l’argent. Alors, puisqu’il n’est pas bête, enfin…, pas autant qu’on ne le dit parfois, il commande des sondages. Il en commande beaucoup, il en commande tout le temps. Et ces sondages lui apprennent qu’une majorité de Français aimeraient voir les immigrés de l’autre côté de la frontière, par exemple. Alors, peu lui chaut de savoir qu’il va attiser la haine ou le mépris. Il s’engouffre dans la brèche et il vous demande de dire des trucs sur les clandestins, sur les roms, sur les autres « civilisations »… Et vous, comme un parfait petit soldat, vous vous pliez avec rigueur à cette tâche. Il ne pourra jamais rien vous reprocher.

 Le problème, c’est que, vu qu’il s’en contrefout du sort des Français (ce qu’il veut, c’est leurs voix, pas leur bonheur…), et que cela dure depuis cinq ans, les dits Français commencent à s’apercevoir qu’ils n’ont pas de président, mais un caméléon des sondages… Et vous le savez bien, vu que quand M. Sarkozy se déplace, on doit amener des figurants, adultes ou enfants (ou les deux tant qu’on y est), ça commence à aller très mal dans les sondages pour lui. Oh, je sais, il se dit qu’en trois mois, il pourra encore jeter tellement de poudre dans les yeux des Français que pour finir, il sera plébiscité… parce lui… il sait « comment on fait… ». Mais moi, je crois, et avec beaucoup d’autres, qu’il est trop tard… La poudre aux yeux ne marche plus, le respect pour le chef de l’Etat s’en est déjà allé trop au loin, les émissions de télé où « il va expliquer qu’il n’y a pas d’autres méthodes » sont à peine plus regardées que la dernière série américaine… Bref, il est foutu…

 Vous étiez un très bon haut fonctionnaire, mais un très mauvais ministre de l’Intérieur. C’est normal parce que cette fonction était un masque, une devanture. En fait, vous étiez le « semeur - de - petites- phrases - assassines - sur les immigrés ». Et vous avez, je le redis, très bien exécuté cette tâche. Mais cela risque de plus en plus d’être de la pure perte… Tous vos efforts risquent d’être réduit à néant. Alors, mon bon M. Guéant, je vous suggère un truc très simple. Marine Le Pen vous a déjà fait une carte de membre d’honneur du FN. Rejoignez-la au plus vite. Vous le savez, elle peut passer le premier tour et si pour le second tour, elle peut poser avec vous sur la photo, elle peut très bien être élue comme prochain Président. Vous n’aurez rien à changer à vos discours. Vous n’aurez pas non plus à vous préoccuper du public qui viendrait vous applaudir. Marine Le Pen remplit les salles de meetings sans devoir faire appel à des figurants extérieurs… Et puis, M. Guéant, reconnaissez-le, c’est facile avec le FN : il ne faut jamais se justifier, il faut juste stigmatiser les immigrés… C’est facile parce qu’en fait, personne, n’en connaît le nombre. Vous êtes très fiers de dire que ceux qui entrent en France sont nombreux… mais comme il n’existe pas de statistiques pour ceux qui, dans le même temps, quittent le territoire français, on peut tout imaginer et cela marche très bien dans les discours…

 Je crois que votre dignité et votre grandeur mériterait ce changement de parcours… Il y a très peu d’intellectuels au FN. Soyez-en l’un des premiers… Vous pourrez, par exemple, expliquer à la Marine le contenu des 20 fiches du contr-argumentaire au FN que publie le site de Médiapart… Comment ? Vous n’êtes pas abonné ? Dépêchez-vous de le faire et tant que vous y êtes, prenez aussi, pour un léger supplément, l’abonnement conjoint à « @rrêt sur image » : cela vous aidera à voir combien notre président est bling bling et rien que ça…

Et puis, avouez-le : le Sarko nain qui commande au G(u)éant, vous en avez un peu marre, non ? Allez là où l’on pense , sans rire, qu’il y a des civilisations meilleures que d’autres et où le premier ministre ne sortira pas de la salle quand on vous contredira à l’Assemblée Nationale : c'est-à-dire au FN…

 Je laisse réfléchir à tout ça tranquillement. Si vous êtes choqué par la publication de ce texte et de son illustration, n’écrivez pas à Médiapart : j’assume entièrement mes choix. Et quelque part, ça me plairait bien d’être assigné par vous au Tribunal. Je serai présent à l’audience, je vous le promets.

 

Thierry PELTIER  

Tous les commentaires

19/02/2012, 11:15 | Par C'est Nabum

Thieery

 

Ne leur faites pas ce plaisir de vous assigner devant un tribunal, tout puissants, ils sont capables de tout et surtout du pire et ce Guéant plus que tous  les autres puisqu'il accepte d'être l'âme damné du monstre.

Attendons le tribunal populaire et si celui-ci ne nous donne pas raison avec les manipulations et la propangande tout est possible, le tribunal de l'Histoire des civilisations leur demandera raison.

 

Merci pour cette lettre nécessaire 

Newsletter