Mar.
02
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'accord Google Books rejeté par la justice américaine

Reliures dans la bibliothèque de sciences humaines et sociales Paris Descartes-CNRS (cc Catulle / Flickr)

Mauvaise semaine pour Google: après avoir été condamné par la CNIL à 100.000 euros d'amende pour avoir laissé ses Google Cars enregistrer mots de passe et requêtes coquines, et à 460.000 euros de dommages et intérêts pour avoir laissé sur Google Video les documentaires L’affaire Clearstream, Le génocide arménien, Les dissimulateurs et Mondovino, le juge fédéral de New York Denny Chin vient de rejeter le règlement de Google Books après treize mois de délibérations.

Le «New York Times» teste sa formule payante

Le New York Times vient de passer son site Web au payant. Jusqu'au 28 mars, l'expérience n'est menée qu'au Canada, le temps de régler les détails de l'offre. Ensuite, le reste des lecteurs passera au taximètre: 20 articles offerts chaque mois pour tout le monde, ensuite, il faudra être abonné.

S'informer? Le Web bien sûr; et les proches

Quelques jours après la publication de l'enquête diligentée par L'Express sur la «consommation de l'information» en France, le Pew Project for Excellence in Journalism sort son rapport 2011 pour les Etats-Unis.

«En défense de WikiLeaks», essai d'une version pour mobiles

Depuis un mois, Mediapart propose (dans la colonne de gauche de la page d'accueil) de télécharger un livre qui n'existe qu'en version électronique, En défense d'Internet et de WikiLeaks.

La Tunisie et l'Egypte retirées de la liste des ennemis d'Internet

Deux pays, la Tunisie et l'Egypte, sortent cette année du classement des ennemis d'Internet, établi depuis 2008 par Reporters sans frontières. Décision symbolique, si l'on considère qu'au début de l'année encore, la Tunisie emprisonnait ses blogueurs ou que l'Egypte éteignait tout simplement l'Internet pour ses habitants.

Le filtrage du Net ou la ferme croyance que lorsque l'on ferme les yeux, les choses cessent d'exister

© Lopsilol

L'opposition, notamment, se réjouit de la censure de 13 articles de la loi de programmation pour la performance de la sécurité intérieure. Non sans raisons puisque les dispositions sur les peines planchers, la justice des mineurs ou la vidéosurveillance sont concernées. En revanche, le Conseil n'a pas cru bon de censurer la censure admnistrative de Net, sans recours au juge.

Précarité: les mouvements se multiplient dans la presse magazine

LUNDI 21 MARS

A la deuxième semaine du conflit à Mondadori, les salariés ont levé la grève. Face à un «mur» et «une direction butée, qui prétend clore unilatéralement les négociations salariales», l'intersyndicale a préféré ne pas prendre le risque d'un mouvement qui deviendrait minoritaire.

Contributeurs, souriez, vous êtes identifiés

Ce n'est pas la fin des pseudos sur le Net: il y aura encore des «jeaneudes59» et des «meufbonnestrasbourg» sur les forums. Mais depuis la parution, mardi 1er mars, du «décret relatif à la conservation et à la communication des données permettant d’identifier toute personne ayant contribué à la création d’un contenu mis en ligne», il n'y a plus de strict anonymat en ligne légal en France.

Apple: petit exercice de mauvaise foi (pas totalement assumée)

La publication par Apple, mi-février, des nouvelles conditions de vente et d'abonnement pour la presse sur iPad et iPhone a fait frémir les éditeurs.

Monde interactif: «bug sur l'emploi»

via @thibovia @thibo

Les salariés du Monde interactif organisent lundi 21 février à midi devant l'immeuble du Monde, 80 boulevard Blanqui, une action contre l'emploi précaire.

Pour reprendre la chronologie: Erik Izraelewicz a donc promis 10 embauches le 10 février avant d'être adoubé par la rédaction.

Newsletter