Ven.
31
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

La commune d'Yves Jégo est la plus pauvre de Seine-et-Marne... Après 17 ans de "règne" !

Un commentaire nous a ici même récemment prévenus : Montereau-Fault-Yonne se retrouve tristement et indubitablement la commune la plus pauvre de Seine-et-Marne !

Pour l’année 2011, avec les données d’imposition de 2010, Louis Moulin, journaliste au Parisien, a dressé le tableau des revenus par habitants de toutes les communes de notre département dans le papier suivant :

Logo

http://www.leparisien.fr/boissettes-77350/des-villages-de-riches-et-des-villages-de-pauvres-09-04-2012-1946487.php

Capture

—-

Le constat est sans appel !

Avec un revenu moyen de 15.633,35 €, le chef-lieu de canton gouverné depuis presque dix-sept ans par notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 se classe en pôle position.

Enfin Montereau arrive en tête d’un classement !

Hélas, c’est celui de la pauvreté de ses habitants…

J’ai eu envie d’aller un peu plus loin, et je me suis plongé hier dans les statistiques de la DGFP, la Direction Générale des Finances Publiques, qui ont servi à Louis Moulin pour réaliser son classement.

Vous pourrez vous aussi vous livrer à ce passionnant exercice.

Ces statistiques sont en lignes ici :

Capture

http://www.budget.gouv.fr/dgfip/panneau-documentation-dgfip

Il suffit de se laisser guider, et on se retrouve sur le lien fléché ci-dessous qui servira à ouvrir un tableur Excel.

LIEN

——

Voici les données qui concernent Montereau :

Capture

——-

Il suffit de diviser 149.376.613 € par 9.555 foyers fiscaux pour retrouver le revenu moyen de 15.633,35 €.

D’autres constatations peuvent être relevées :

A Montereau, plus d’un tiers des foyers fiscaux « gagnent » entre 0 et 9.400 € par an… (9.400 € par an, ça fait 783,33 € par mois…)

A Montereau, 223 foyers dans la tranche « 48.751 à 97.500 € » gagnent plus que 3.351 foyers de la tranche « 0 à 9.400 €« …

A Montereau, 43 foyers dans la tranche « + de 97.500 € » gagnent plus de la moitié des 3.351 foyers de la tranche « 0 à 9.400 €« …

(Au passage, ces 43 foyers concernés par le plus haut revenu fiscal gagnent en moyenne 12.880,68 euros par mois.)

Ces données numériques incontestables, viennent, ainsi que celles récemment publiées par l’INSEE en matière de demande d’emploi, ces données numériques viennent quantifier objectivement et sans appel la pauvreté à Montereau.

Je vous rappelle ici même les données relatives au chômage local :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/04/10/encore-et-toujours-une-courbe-desastreuse/

Calque

——

Pendant que j’y suis, à titre purement informatif (on ne peut guère tirer d’enseignements de cet exercice), j’ai établi le « classement » des quatorze communes de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière.

Capture

——-

Voici quelques années, notre édilanous voulait faire de Montereau la capitale économique du Sud-Seine-et-Marne.

Il a seulement réussi à faire de sa commune la capitale de la pauvreté du sud, du centre et du nord du département !

Avec ce terrible constat qu’il ne faut jamais oublier : grâce à tous ses pauvres, Montereau est une commune riche qui reçoit pratiquement le double de Dotation de Solidarité Urbaine de la part de l’Etat.

Cette subvention permet-elle à faire baisser la pauvreté dans la commune : la réponse est non, chiffres à l’appui !

Il faudra bien un jour poser la question qui fâche : ce double financement de l’Etat est-il bien employé ?

Notre chef-lieu de canton, notre troisième circonscription méritent beaucoup mieux !

—-

Comme à chaque fois que j’évoque des chiffres locaux, je voudrais terminer en précisant que toutes ces données numériques représentent des familles, des parents, des enfants en souffrance.

Hélas !

Tous les commentaires

17/04/2012, 08:38 | Par Christel

:( :(((((((((

Newsletter