Mer.
23
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Article d'édition

2012...l'année de toutes les "gueules de bois" ? ou pas ?

 

La lecture croisée de l'article de F. Lordon évoquant un solécisme "politique " (voir lien)...et celui de L. Seve laissant à penser que notre humanité est aussi en plein solécisme anthropologique (voir pj)...m’évoque deux choses:
1°/  la nécessité, à un moment ou un autre d'en passer par une grande lessive pour reprendre les termes de F Lordon...
2°/ et en même temps la difficulté pour le genre humain (y compris dans sa dernière version Homo Sapiens) de penser son avenir en dehors d'outils technologiques ou de très brillantes avancés scientifiques...qui malgré tout, ne suffisent apparemment pas à lui faire trouver les voies satisfaisantes de l'amélioration durable de son organisation sociale.
Notre histoire, donc celle de notre humanité, est souvent faite de périodes sombres...néanmoins quelque fois elles s'illuminent...jamais très longtemps en tout cas pas assez pour nous évitez de constamment chercher les clefs (peut être à jamais perdues...?) de notre intelligence sociale sous le réverbère de plus en plus palot des politiques instituées par les tenants d’une oligarchie aux commandes.
Ces derniers nous prouvent tous les jours que leur très grand cynisme est bien sûr à la hauteur leur capacité à nier les évidences. Leur absence totale d’amour propre leur permet, sans vergogne, de se contredire à tout bout de champs...au grès des Intérêts Suprêmes que le bon peuple n'est pas en capacité de comprendre, à grand renfort d’une théâtralisation (les jeux médiatiques) sans laquelle ils ne pourraient s’arroger le droit de parler au nom d’une vérité qui se veut universelle (voire Bourdieu....).
L’objectif n’est donc pas moins que de tenter de définir la Doléance des doléances…qui ne peut être, à mon avis, que la définition d’un processus de production politique aux mains des peuples. Cela implique que par un supplément d’âme ou d’élégance de leur part, les oligarques de toutes obédiences devront se tenir à distance, au moins un temps, pour laisser les peuples s’exprimer puis se déterminer sur les bases des règles de fonctionnement de leurs organisations sociales. Pour moi cela s’appelle la mise en œuvre d’un processus constituant…donc d’une constituante…Autant dire que c’est pas gagné d’avance…
Donc en attendant…lessivons… lessivons ..il en restera toujours quelque chose…peut on raisonnablement espérer que ce ne soit pas que François Hollande…?

Citoyens à vos baquets….
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/74705/date/2012-01-01/article/2011-vu-par-frederic-lordon-les-ingredients-du-desastre/
http://www.pouruneconstituante.fr/

Newsletter