Dim.
21
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Article d'édition

Inverser la logique.

L'année 2010 a été consacrée Année européenne de lutte contre la Pauvreté et l'exclusion sociale. Cette lutte figure pourtant au dernier rang des objectifs de la « Stratégie 2020 ». Le 23 mars 2010 les membres de l’intergroupe Extrême Pauvreté et droits de l’homme – Comité Quart Monde ont envoyés une lettre aux Présidents de l’Union européenne pour leur demander « d’inverser la logique ».

 

Sylvie Goulard, député européenne (Adle) représentante de la France dans ce comité estime que l’« on en est loin ». « Il faut une prise de conscience générale de la population ». Mais la population en général est consciente, elle voit la pauvreté tout les jours. Cela concerne donc plus précisément les gens proche des centres de décision, « qui méconnaissent le problème, ou en ont honte. »

En quoi consiste donc cet évènement ? Tout d’abord « une mission de sensibilisation qui passe par une action de veille, une plus importante expression dans les médias et les associations et une action publique à différents niveau selon les Etats ».80 millions d’Européens n’ont pas de quoi subvenir à leurs besoins dont 19% d’enfants.

« M. Barroso a beaucoup de bonne volonté, mais certains Etats bloquent le processus européen d’aide à la lutte contre la pauvreté, comme l’Allemagne par exemple ». Pourtant Mme Goulard « rêve d’une plan de relance dans les politiques européennes » passant par un prêt de la Banque Européenne d’Investissement. En effet, « l’Europe n’est pas seulement là pour les marchés financiers ».

Newsletter