Dim.
23
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Article d'édition
Édition : Anti-buzz

Oui Nide Iou

admin%5CCNR.jpg

 

S’inscrivant dans la dynamique du mouvement altermondialiste, partout en France des personnes se sont regroupées sous une même étiquette : Conseil national de la résistance (CNR).

Ce CNR 2008 appelle à une grève générale le 10 novembre prochain pour une mobilisation générale des consciences. Pas de grand rassemblement national mais plutôt une incitation à faire preuve de créativité de quelque endroit où l’on se trouve pour réconcilierle citoyen avec la politique et reconstruire du liant social.

 

D’autres avant eux ont appelé aux consciences, lors de la commémoration du 60ème anniversaire du CNR de 1944 : Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice.

 

Etrangement leur appel entre en résonance avec le désordre économique actuel : « […] Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. Nous n'acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944. Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : créer, c’est résister. Résister, c'est créer ».

Newsletter