Sam.
28
Fév

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Bookclub

Nous voulons des livres, des films qui agissent sur nous comme des corps, mille fois mieux que des corps, comme des corps vivants (Alban Lefranc)

***

Plus on s'affronte à une construction littéraire, plus on peut déplacer les perceptions courantes, les manières de voir, et plus les conséquences sont politiques (Édouard Louis, à propos d'En finir avec Eddy Bellegueule)

***

« Je ne sais pas ce que c'est un livre. Personne ne le sait. Mais on sait quand il y en a un. » (Marguerite Duras)

Article d'édition
Édition : Bookclub

Jean-Clet Martin, philosophie du mal

Le mal et autres passions obscures, de Jean-Clet Martin, est un livre d’éthique où, paradoxalement, ce ne sont pas le bien ou le bonheur qui sont recherchés, mais le mal. Le mal est ici valorisé, il se voit même attribué la plus haute valeur.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Ainsi parlait Savitzkaya

Eugène et les églantinesEugène et les églantines © Hervé Guibert

« Tout ici semble écrit dans le langage d’un vent de dégel », s’exclamait impétueusement Nietzsche dans sa préface au Gai Savoir en une formule qui pourrait servir de préambule et de guide idéal à la lecture de Fraudeur et À la cyprine d’Eugène Savitzkaya. – Lecture de Johan Faerber.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Les machines littéraires de Jean-Michel Espitallier

Salle des machines, de Jean-Michel Espitallier, rassemble trois titres de l’auteur déjà publiés ainsi que divers textes épars. Ce livre pourrait donc se lire comme une sorte d’auto-anthologie.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Penser en nazi

On croit tout savoir de l’idéologie nazie et, par exemple, de son racisme obtus mais, excellent spécialiste du domaine, Johann Chapoutot nous détrompe. C’est que l’historien s’est plongé dans des textes d’époque parus en Allemagne entre 1920 et 1945 pour en tirer une construction des plus cohérente.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Noémi Lefebvre et nos enfances politiques

On pourrait être entre un Etat des sentiments à l’âge adulte et un Autoportrait bleu, titres des deux précédents livres de Noémi Lefebvre. On est en tout cas dans un flux de conscience, celui d’une femme, Martine, qui reste couchée « comme ça », chez sa mère, « sans rien faire, dans un retrait favorable à la contemplation ».

Article d'édition
Édition : Bookclub

Vous connaissez Glose ?

« Attention, lectrice ou lecteur, l’objet qui est à présent entre tes mains appartient à cette infime minorité de livres capables, une fois qu’on les a lus, non seulement d’influer sur la suite de notre existence, mais de modifier rétrospectivement ce qu’on pensait avoir vécu avant de les avoir lus ».

Article d'édition
Édition : Bookclub

De la confusion des sentiments

Le nouveau roman de Belinda Cannone décline sous forme narrative les idées de son récent petit essai sur le désir, c’est donc quelque peu un roman philosophique. C’est pourquoi aussi, malgré son sujet, les personnages et l’histoire manquent tant de chair – le narrateur et son amante ne sont pas un homme et une femme, mais des corps-esprits… –, alors que l’écriture est vive, légère et emporte bien souvent le lecteur.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Sontag, star intello

Susan Sontag fut dans le dernier tiers du XXe siècle l’intellectuelle la plus en vogue des États-Unis. Née à New York en 1933, elle y mourut en 2004 d’une leucémie. Elle fut pourtant enterrée au cimetière Montparnasse tant était grand son attachement à Paris, où elle avait de nombreux amis, de la comédienne Nicole Stéphane au sémiologue Roland Barthes.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Au nord du monde (2) : Xavier Boissel

Au nord du monde, toujours, « quelque part, au nord du globe » et plus précisément « sur une île perdue, dans un archipel du cercle polaire, au 78° de latitude nord » : là a été construite une arche, « un jardin d’Eden glacé », la banque mondiale des ressources génétiques végétales.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Au nord du monde (1) : William Giraldi

« Le pire, c’est l’hiver », écrivait Marcel Theroux de ces terres Au Nord du monde (2009), quand on laisse derrière soi « les restes de la prétendue civilisation » ; quand, comme l’énonce Cormac McCarthy dans La Route (2007), adviennent « les nuits obscures au-delà de l’obscur et les jours plus gris que celui d’avant. Comme l’assaut d’on ne sait quel glaucome froid assombrissant le monde sous sa taie ».

Édition : Bookclub

Joyce Carol Oates

 

 

 

Édition : Bookclub

Une rentrée littéraire 2011

Vous retrouverez ci-dessous, au fur et à mesure de leur parution, les articles, analyses, entretiens réalisés dans le journal ou le Bookclub en cette rentrée 2011.

Newsletter