Mar.
31
Mar

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Bookclub

Nous voulons des livres, des films qui agissent sur nous comme des corps, mille fois mieux que des corps, comme des corps vivants (Alban Lefranc)

***

Plus on s'affronte à une construction littéraire, plus on peut déplacer les perceptions courantes, les manières de voir, et plus les conséquences sont politiques (Édouard Louis, à propos d'En finir avec Eddy Bellegueule)

***

« Je ne sais pas ce que c'est un livre. Personne ne le sait. Mais on sait quand il y en a un. » (Marguerite Duras)

Article d'édition
Édition : Bookclub

Une voiture et des hommes : Mr Mercedes de Stephen King

C’est une scène d’ouverture digne de ses meilleurs romans que Stephen King offre aux lecteurs de Mr Mercedes.
Doué pour muer les objets du quotidien en instruments de mort, il lance sur une foule de chômeurs une berline allemande, dont le conducteur laissera choir un masque de clown.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Des lions comme des danseuses

« Envoyer au Nigeria un Gainsborough ou un Turner ?! You must be joking ! »

Deux textes d’Arno Bertina viennent de paraître : l’un, J’ai appris à ne pas rire du démon, est un roman autour de deux figures d’artistes, Johnny Cash et Joe Strummer, publié chez Hélium dans la collection « Constellation ». L’autre, Des lions comme des danseuses, paraît à La Contre Allée dans la collection « Fictions d’Europe ».

Article d'édition
Édition : Bookclub

Barthes, notre extrême contemporain

Roland Barthes aurait eu cent ans cette année. Et voilà que paraît à point nommé la biographie que lui consacre Tiphaine Samoyault. Tout semble s’y trouver.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Lena Andersson, Ester ou la passion pure

« Elle répondait au nom d’Ester Nilsson. (…) Sa clarté d’esprit lui faisait percevoir la réalité avec une exactitude dévastatrice ».

Article d'édition
Édition : Bookclub

Maël Guesdon : l’expérience de la poésie

Voire, de Maël Guesdon, présente une poésie que l’on pourrait qualifier de « poésie de la poésie ». Le sujet de cette poésie serait elle-même, l’expérience de la poésie. Par cette ouverture de la poésie d’abord à soi, dans ce livre, la poésie est aussi ouverture à autre chose que soi, ne se dissociant pas d’un dehors qu’elle implique. L’expérience de la poésie est en même temps une expérience du monde, de la pensée, du corps, du langage, mais en rapport avec une altérité par laquelle ils deviennent toujours autres.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Jean-Clet Martin, philosophie du mal

Le mal et autres passions obscures, de Jean-Clet Martin, est un livre d’éthique où, paradoxalement, ce ne sont pas le bien ou le bonheur qui sont recherchés, mais le mal. Le mal est ici valorisé, il se voit même attribué la plus haute valeur.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Ainsi parlait Savitzkaya

Eugène et les églantinesEugène et les églantines © Hervé Guibert

« Tout ici semble écrit dans le langage d’un vent de dégel », s’exclamait impétueusement Nietzsche dans sa préface au Gai Savoir en une formule qui pourrait servir de préambule et de guide idéal à la lecture de Fraudeur et À la cyprine d’Eugène Savitzkaya. – Lecture de Johan Faerber.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Les machines littéraires de Jean-Michel Espitallier

Salle des machines, de Jean-Michel Espitallier, rassemble trois titres de l’auteur déjà publiés ainsi que divers textes épars. Ce livre pourrait donc se lire comme une sorte d’auto-anthologie.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Penser en nazi

On croit tout savoir de l’idéologie nazie et, par exemple, de son racisme obtus mais, excellent spécialiste du domaine, Johann Chapoutot nous détrompe. C’est que l’historien s’est plongé dans des textes d’époque parus en Allemagne entre 1920 et 1945 pour en tirer une construction des plus cohérente.

Article d'édition
Édition : Bookclub

Noémi Lefebvre et nos enfances politiques

On pourrait être entre un Etat des sentiments à l’âge adulte et un Autoportrait bleu, titres des deux précédents livres de Noémi Lefebvre. On est en tout cas dans un flux de conscience, celui d’une femme, Martine, qui reste couchée « comme ça », chez sa mère, « sans rien faire, dans un retrait favorable à la contemplation ».

Édition : Bookclub

Joyce Carol Oates

 

 

 

Édition : Bookclub

Une rentrée littéraire 2011

Vous retrouverez ci-dessous, au fur et à mesure de leur parution, les articles, analyses, entretiens réalisés dans le journal ou le Bookclub en cette rentrée 2011.

Newsletter