Ven.
19
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Article d'édition

Martine orpheline

60 titres et plus de 65 millions d’exemplaires vendus en langue française et 35 millions en langue étrangère. Véritable phénomène éditorial, avec des aventures racontées avec tendresse et simplicité, Martine est une oeuvre unique qui a traversé le temps. Son illustrateur légendaire, Marcel Marlier est décédé le 18 janvier 2011 à l'âge de 80 ans.

 

Durant sa longue carrière (presque soixante ans), Marcel Marlier a été fidèle à l'éditeur qui lui demanda ses premières illustrations : Casterman. En 1951, il signe ses premiers dessins en illustrant des romans d'Alexandre Dumas et Pearl Buck et il devient très vite un des piliers de la collection Farandole destinée à la jeunesse.

 

© Marcel Marlier / Casterman

© Marcel Marlier / Casterman
C'est en 1954 que nait Martine. La première histoire s'intitule Martine à la Ferme, elle est l'oeuvre de Gilbert Delahaye, alors ouvrier typographe chez l'éditeur qui signe à l'âge de trente ans ce qui sera le premier épisode d'une longue aventure. On confie à Marcel Marlier le soin de donner un visage à la petite fille imaginée par l'auteur.

 

Marcel Marlier a dessiné et illustré Martine jusqu'en 2010. A la fin des années soixante, il avait créé la série Jean-Lou et Sophie (douze titres parus) dont il était à la fois l'auteur et le dessinateur. Passionné et perfectionniste, il a su créer un univers merveilleux et intemporel, maîtrisant l'art du portrait, sachant insuffler mouvement et mobilité à ses personnages, tout en étant attentif au moindre détail. Peintre talentueux des situations, des paysages comme des sentiments, Marcel Marlier s'était fixé comme règle d'être le plus fidèle et le plus réaliste possible, tout en alliant délicatesse et sensibilité. Ce qu'il a fait tout au long de sa carrière. Sous des atours faussement naïfs et d'une apparente simplicité, le dessin de Marcel Marlier a toujours été le fruit d'un intense travail et d'une constante recherche de la perfection.

 

Avec la disparition de Marcel Marlier, c'est aussi la fin d'une époque pour nombre de petits lecteurs et lectrices, bercés par les aventures de Martine. Plusieurs générations d'enfants ont découvert la lecture et le plaisir de lire avec ces aventures magnifiquement mises en images. Le soixantième album, Martine et le Prince mystérieux, a paru en septembre 2010. Le dernier illustré par son créateur Marcel Marlier. – D. B.

 

 

© Casterman

© Casterman

 

Marcel Marlier (1930-2011)

Newsletter