Mar.
21
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

La place de l'enfant dans notre société

La situation de l'enfance se dégrade, les différentes mesures, règlementations, projets de loi ne sont pas en cohérence avec la Convention internationale des Droits de l'enfant. Le 20 novembre 2009, ce sera les 20 ans de la Convention et pourtant elle est toujours aussi peu connue.

 

16.jpg
Article d'édition

Le Conseil Constitutionnel siffle la fin de la « récré »

Ou quand les principes constitutionnels de la justice des mineurs jouent enfin leur rôle de protection des enfantsCommuniqué de DEI -France (Défense des Enfants - International)

Article d'édition

Communiqué du collectif pour le droit des enfants roms à l'éducation

Certes, beaucoup reste à faire pour améliorer notre système éducatif... mais le Ministère de l'Education nationale y travaille. Tous n'en sont pas convaincus mais au moins pouvons-nous assurer que le droit et l'obligation scolaires sont des acquis déjà anciens. Qu'adviendrait-il alors si ce Ministère apprenait - enquête de terrain 1 et témoignages à l'appui - que 5000 à 7000 enfants, en France en 2010, ne sont pas scolarisés ? Le croirez-vous... il ne bougerait pas.

Article d'édition

Etre en France sans être en France !

En ce temps d’anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, des enfants arrivent en France et se voient refuser l’accès au territoire français. Ces « mineurs isolés étrangers » sont détenus par la police dans la « zone d’attente » de l’aéroport « un grand progrès pour les étrangers » selon Eric Besson, ministre de l’immigration.

Article d'édition

Communiqué de DEI (Défense des Enfants International) sur le projet de loi relatif au Défenseur des droits

DEI-France 41 rue de la République, 93200 Saint-Denis 01 48 30 81 98www.dei-france.org ; [email protected]

Communiqué sur le projet de loi relatif au Défenseur des droits En réponse aux observations sévères du Comité des Nations Unies concernant les manquements de la France à ses engagements d’Etat partie à la Convention relative aux droits de l’enfant, le gouvernement lui adresse un inimaginable pied de nez en orchestrant une régression sans précédent : la suppression de l’institution indépendante du Défenseur des enfants ainsi que celle de la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS) [1].

Article d'édition

La France "mise en examen" par le Comité des droits de l'enfant de l'ONU

S6300926_copie.jpgLe 26 mai 2009, à Genève, le Comité des droits de l’enfant des Nations unies, présidé par Madame Yanghee Lee (République de Corée), a rencontré la délégation française conduite par Nadine Morano, secrétaire d’État à la Famille. Les ONG (DEI, ATD Quart Monde, AFJK, France Terre d’asile, le CNRBE …) ont pu assister à cette séance publique mais elles n’avaient pas le droit de s’exprimer. Pendant les pauses, elles devaient s’approcher des membres du Comité pour qu’ils puissent interpeller la France sur certains points (ce qu’elles ont fait !).

Article d'édition

Droits de l'enfant, les associations restent vigilantes

Logos_communiqu___DEI.jpg

Avant la présentation du bilan de la France à Genève,

Article d'édition

Forum pour un monde sans misère

Pour mieux comprendre les mécanismes de la misère, trouver des pistes pour agir et rencontrer des personnes engagées, ATD Quart FORUM POUR UN MONDE SANS MISÈRE Rencontres et engagements Trois jours

Article d'édition

Education, la France un mauvais élève

Les dernières mesures du Ministre de l’Education nationale éloigne la France des « buts de l’éducation » énoncés par le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies :

Newsletter