Ven.
22
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Article d'édition

Un cadre supérieur d'EDF appelle à la "rébellion" puis tente de se suicider

Le 27 septembre, un cadre membre du comité de direction de la Centrale Nucléaire de Saint-Alban a fait une tentative de suicide sur son lieu de travail. « Juste avant son geste, dans un mail, diffusé à l'ensemble des salariés du site, il a fait part de la pression dont il a été victime tout en appelant ses collègues de travail à la « rébellion », rapporte la CFE-CGC qui dénonçait « le management par la terreur » au sein du parc nucléaire lors du Comité Central d'Entreprise du 17 septembre 2008.

Source : Miroir Social

 

Newsletter