Dim.
23
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Article d'édition

Pâtisserie chinoise

A part les gluantes boules de coco chauffées négligemment dans un micro-onde des traiteurs chinois parisiens, j'avais une idée assez restreinte de ce que peut être la pâtisserie chinoise. Alors voici un petit exemple du raffinement pâtissier que l'on peut trouver en Chine.

 

 

 

DSC02174

J'ai commandé au hasard, comme à mon habitude, dans un restaurant gastronomique de Guangzhou ces pâtisseries qui me laisse encore un souvenir ému. Ces grosses choses, qui ressemblent à des maisons de schtroumpfs, ne sont pas de grosse brioches bien lourdes, comme il pourrait y paraitre. Ce sont en fait, de délicats soufflets à l'ananas. L'intérieur est totalement creux. Le chapeau est croustillant, et fait quasiment que de sucre avec de petits morceaux d'ananas incrustés. Le corps du soufflet est incroyablement tendre, à se demander comment il se tient. Il est servie chaud, du coup quand vous le croquez, une vapeur parfumée sort de ce soufflet et embaume la table, et c'est alors que vous découvrez à l'intérieur une délicieuse cuillerée de compote d'ananas tiède. J'en ai la larme à l'oeil....

Newsletter