Ven.
25
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Mille communismes

"La révolte seule [...] est créatrice de lumière" nous dit André Breton à la fin d'Arcane 17. C'est dire combien aujourd'hui manque singulièrement de clarté. Notre époque manque gravement de politique, quelles qu'en soient les voies. Pis, en pensant à Marx qui écrivait à Ruge : « Nous serons les premiers à entrer vivants dans la vie nouvelle », nous pouvons mesurer la régression intellectuelle et politique dans laquelle nous ont plongés trente années où la Réaction a relevé la tête.

Il n'y a pourtant pas de fatalité politique comme de fatalité tout court. Comme en 1968, avec une politique de la peur articulée sur des lois liberticides, la Réaction espère reconstituer "la majorité silencieuse", apeurée, sérialisée et soumise. Sa forme actuelle - le sarkozysme - se réclame de l'opinion, mais celle-ci ne signifie plus rien pour peu qu'il y ait de la politique (émancipatrice) et/ou de la pensée créatrice (absolument moderne).  Pour le dire autrement, nous pensons que l'état de minorité numérique importe peu, et que des minorités résolues, parlantes et agissantes peuvent changer le cours des choses. 

On parle à nouveau de révolution. 

Les peuples arabes s'insurgent ; nous avons des raisons de nous réjouir après tant de défaites. 

Pour tenir et passer à l'offensive créatrice, il faut, il faudra compter avec toutes celles et tous ceux qui portent, d'une manière ou d'une autre, l'idée communiste, avec toutes celles et tous ceux qui, dans leurs luttes et leurs inventions, font surgir et exister des gisements de communisme. Il y a une pensée du communisme, depuis fort longtemps, et, aujourd'hui, cette pensée prend mille formes. 

Imaginer les voies (politiques, mais pas seulement) de l'idée communiste pour notre temps, qui semble s'ouvrir sur les valeureuses révoltes et révolutions arabes, tel est l'objet de cette édition. Mille communismes, qui aurait tout aussi bien pu s'appeler Editions des archaïques rêveurs inadaptés inadaptables... Mais combatifs !

Article d'édition

Poésie et communisme par Alain Badiou

Une très belle conférence d'Alain Badiou sur le lien entre poésie et communisme, entre poètes et communisme.

Article d'édition

La violence sociale pendant les trente glorieuses: débat !

Débat "La violence sociale de l’après guerre et des Trente glorieuses" entre Dominique Simonnot , journaliste au Canard enchaîné, qui vient de publier "Plus noir dans la nuit" sur la grande grève des mineurs de 1948 , et Gérard Delteil, écrivain, qui vient de publier "Les années rouge et noir", roman politico-social inspiré de faits des Trente glorieuses. Lsamedi 3 mai, 16 h 30 à la salle Olympe de Gouges, Paris.

Article d'édition

La justice viendra sur nos pas triomphants

L'Affiche rouge © Aragon/Ferré





Article d'édition

Communisme paulinien, une conférence d'Alain Badiou à Athènes

Ci-joint deux conférences d'Alain Badiou sur les trois qu'il a tenues en Grèce en ce début 2014.

Article d'édition

Aragon/Communisme

Ce poème d'Aragon, extrait du Fou d'Elsa composé dans la période de la Guerre d'Algérie et s'inspirant de la poésie islamique grâce aux cours particuliers de Louis Massignon (le Fou d

Article d'édition

Riposter aux diviseurs funestes de l'humanité

Depuis des semaines, peut-être des mois, les diviseurs réactionnaires de l'humanité sont à l'oeuvre. Ils agissent même sur Mediapart en se drapant parfois du drapeau de nobles causes - comme l'antisionisme ou l'égalité hommes/femmes - pour déverser, de front ou en biais, leur haine, islamophobe ou antisémite.

Article d'édition

La mystification Mélenchon

Certes, on nous dit qu'il y avait du monde ce dimanche à la Bastille (cela reste à vérifier) ; certes, le leader du Front de Gauche et co-président du Parti de Gauche parle cru et dru selon ses dires ; certes, on revoit des drapeaux rouges et une France oubliée qui redonnerait espoir... Certes.
C'est oublier un peu vite, au-delà des images d'Epinal nostalgiques d'un passé glorieux entre Front populaire et Libération, le fond de l'affaire pour ce qui nous concerne aujourd'hui.

Article d'édition

Même mort, Chavez les fait trembler... C'est bon signe !

La mort puis les obsèques du camarade Hugo Chavez ont une nouvelle fois révélé la gueule hideuse et sans fard de la clique troïko (UE-BCE-FMI)-compatible qui voudrait se faire passer pour l'alpha et l'oméga de la pensée politique et du (seul) possible en la matière, au nom du principe thatchérien qui énonça un jour : There is no alternative (TINA).

Article d'édition

Jacques Prévert; sur la Gréve à Citroen

Derniére nouvelle : je m'apperçoit que cet excellent moment a déja été publié sur un blog de Médiapart par mon camarade 

"J'suis communiste à c'qui paraît"

 

 

 

 

 

Cyril Mokaiesh

 

Newsletter