Lun.
02
Mar

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Ovale masqué (ohé ohé)

Au pays du long nuage blanc, plus de lettre de Guy Môquet, de Bernard Laporte ni d'honneur national déplacé. Fini 2007 et le rugby-bizness, retour aux sources de l'ovalie, pour la coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande. Pour la beauté du jeu, au large ou dans le fermé, une édition pour suivre la compétition et les petits plaisirs du rugby mondialisé, mais enraciné.

Article d'édition

La controverse de la composition

 

Dégoût pour les boudeurs …

 

 

Article d'édition

L'éducation par le sport.

Une utopie de plus !

 

Article d'édition

Leçon d’ouverture

 

Analyse des tendances dans une économie ovale



Au rugby, la grosse structure de production de la matière première est sans contexte le paquet. Les avants assurent la lourde tâche de l’extraction au sein d’une industrie de plus en plus lourde et technologique. Ils se chargent également de la récolte aérienne avec des moyens collectifs. Ils assurent encore le transport de la marchandise avec une logistique simple mais efficace. Enfin, ils ne rechignent jamais à réguler ce marché en se chargeant de la fonction régalienne de l’ordre.

Article d'édition

Discours d'avant Match

 

Lettre d'un maçon, dos au mur.

 

Article d'édition

Quelques clichés ovales en zone hostile.


D'Épinal et d'ailleurs …

Article d'édition

Je n'ai besoin de personne …. pour commenter un match !

RCO 17 - Nevers 20

La dernière en guise de baroud d'honneur.

 

Article d'édition

Match de rugby en patois de chez-nous

 

A la manière de Gaston Couté



En fouillant les archives du Courrier du Loiret, à l'aube du centenaire de l'U.S.P., j'ai mis à jour une archive de 1909 : Gaston Couté narrant un des premiers matches de Rubgy en terre betteravière. Ce petit gars maigriot, au regard de flamme, aux lèvres pincées, était un grand poète. Il allait chantant les gueux des villes et des champs, dans son jargon savoureux, avec son inimitable accent du terroir. Il flagellait les tartuferies, magnifiait les misères, pleurait sur les réprouvés et sonnait le tocsin des révoltes de toutes sortes.

Article d'édition

La solitude du talonneur

 

1 : Le Pizzaïolo.

 

Article d'édition

Pilier de Rugby !


La graine et le mulet …

 

Tu es la poutre avec laquelle les équipes bâtissent leurs succès à venir. Comme le disait si bien l'ami Jacques Fouroux, avec son accent inimitable et en Gascon dans le texte :

«  No scrum, no win ! »

Article d'édition

Une minute de Silence au Rugby.


Une habitude qui fait grand bruit …



    Une société qui n'a plus de mémoire risque fort de compromettre son avenir. Une mémoire qui ne s'alimente essentiellement que de commémorations et d'hommages est défaillante et ne construit pas de projet collectif.

Newsletter