Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Article d'édition

Quels féminismes pour changer la société ?

Qu’en est-il du féminisme aujourd’hui en France, pays où des théories originales ont émergé qui dépassent les clivages existant ailleurs (notamment aux Etats-Unis) ? Comment ces théories peuvent-elles être rendues opératoires dans l’action concrète, en évitant les impasses constatées de l’autre côté de l’Atlantique ? Le point avec Catherine Achin, Geneviève Fraisse et Roland Pfefferkorn (lien son et vidéo en fin d'article).

Le féminisme est, en effet, aujourd'hui souvent associé, notamment aux États-Unis, à un courant de pensée très élitiste, mélangeant des éléments du (post)structuralisme français et la reconstruction du genre. Cette façon de l’incarner a été contestée par Martha Nussbaum (et Amartya Sen), pour qui ce sont les conditions matérielles concrètes des femmes dans leur diversité culturelle qui devraient nous intéresser.

5ème séance de notre séminaire, avec :

 

Catherine ACHIN, professeure de science politique à l’Université Paris Est-Créteil, membre du CRESPPA; elle propose une sociologie des mouvements féministes et une histoire sociale des idées féministes ; elle est co-auteure, notamment, de Sexes, genre et politique (Economica, 2007) et de Femmes en politique (La Découverte, 2006),

 

Geneviève FRAISSE, philosophe et historienne du féminisme, directrice de recherche au CNRS, ancienne présidente du comité scientifique de L’Institut Émilie du Châtelet et ancienne députée au Parlement européen ; elle a récemment publié un livre d’entretien, La Fabrique du féminisme (Le Passager clandestin, 2012) et À côté du genre. Sexe et philosophie de l’égalité (Le Bord de l’eau, 2010),

 

et Roland PFEFFERKORN, professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre du laboratoire "Cultures et Sociétés en Europe" du CNRS ; il est spécialiste des inégalités sociales dans la France contemporaine, privilégiant une approche croisant rapports sociaux de sexe et de classe ; il est co-auteur, notamment de Chemins de l’émancipation et rapports sociaux de sexe (La Dispute, 2009), et du Système des inégalités (La Découverte, 2008).


La séance a eu lieu le 8 janvier 2013. Les enregistrements sonores et vidéos sont consultables à ce lien.

Newsletter