Guerre en Ukraine : « la patrie n'appelle pas »

La thématique du jour

« La patrie n'appelle pas. » © ROAR / Praematerna
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. Le Kremlin reconnaît des « erreurs » dans la mobilisation militaire, alors que des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes ce week-end. Pour la première fois, le Conseil des droits de l’homme de l'ONU envisage un projet de résolution pour mettre La Russie au banc des accusés. Contre l’indifférence, contributeurs et contributrices du Club interrogent les difficultés de positionnement, notamment à gauche, face à cette guerre et aux questions de solidarité qu'elle suscite.

Ukraine : non à la guerre de Poutine

Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard

Tenir bon et reprendre l’offensive

Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot

La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine

[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier

« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé

Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome

Chéri, je crois qu’on nous a coupé le gaz !

Depuis quelques mois, la discrète Roumanie ravitaille le reste du monde. Le plus grand port de la mer noire s’érige au nom de Constanța. Les affaires battent leur plein. Les céréales sont acheminées dans des wagons sans fin. Aujourd'hui, comment vit-on dans un pays frontalier à l'Ukraine ? Récit de trois semaines d'observation en Roumanie sur fond de crise énergétique et écologique.
par jennifer aujame

Nos dernières thématiques

@Na ! Le Ravi

Dans le cadre du projet de loi d'accélération des énergies renouvelables qui sera présenté lundi en conseil des ministres, Emmanuel Macron a d'ores et déjà annoncé vouloir aller « deux fois plus vite » sur les projets d'installation de parcs éoliens. Accélération qui suscite déjà des inquiétudes, même de la part des écolos. Certaines associations de défense de l'environnement craignant que ce passage en force écrase les enjeux relatifs à la biodiversité et à la participation du public au débat. Comme l'écrivait l'année dernière, Le (feu) Ravi, « alors que la crise climatique demande des mesures fortes, le risque est désormais que les projets soient imposés par l’État et que l’éolien industriel emporte tout. Et c’est tout sauf du vent ! »

Pour une alliance féministe et trans

Suite à l'« offensive réactionnaire » suscitée par une affiche du Planning Familial, un large collectif d'organisations et personnalités – telles Adèle Haenel, Corinne Masiero, Amal Bentounsi, Pomme, Paloma, Élisa Rojas, Rebeka Warrior ou Danièle Obono – déplorent cette « instrumentalisation des droits des femmes », luttant « contre toute opposition entre féminisme et luttes trans » et refusant leur vision essentialiste des femmes. Elles appellent « au soutien actif de toutes les forces se revendiquant du féminisme envers les personnes trans ».
par Les invités de Mediapart

La politique des visas : discriminations et injustice

Entre 2021 et mars 2022, 23 % des demandes de visas par des citoyen·nes des pays du Maghreb, auraient été refusées. Selon un large ensemble d'organisations, ces mesures discriminatoires relèvent d'un « chantage inadmissible, déshonorant » produisant des effets dramatiques en poussant des milliers personnes à emprunter des traversées en mer au péril de leur vie. Les collectifs appellent « toutes les forces démocratiques et la société civile en France, en Europe comme au Maghreb, à se mobiliser pour dénoncer cette politique. »
par Les invités de Mediapart

Soutien à Kai Terada, contre la répression anti-syndicale dans l’Éducation nationale

Kai Tareda, professeur à Nanterre depuis 16 ans, a reçu une notification de suspension sans motif. La répression anti-syndicale dans l’éducation a pris sous Blanquer « une ampleur inédite », déplorent l’intersyndicale nationale de l’éducation et un ensemble de personnalités – et elle se poursuit. Ils et elles appellent à un rassemblement devant le ministère de l’Éducation nationale le 21 septembre, pour réclamer l’abandon des poursuites et « l’annulation de toutes les décisions prises à l’encontre de tou·tes les syndicalistes réprimé·es ».
par Les invités de Mediapart

Rendez-vous le samedi 24 septembre au 104-Paris pour le festival de Mediapart

Mediapart vous invite à la 4e édition de son festival au Centquatre-Paris, samedi 24 septembre de 11h à 23h. Les combats de l'indépendance seront au coeur des débats pour cette journée de rencontres et d'échanges avec les équipes et les partenaires du journal. Venez également vous balader dans l'exposition, la librairie ou assister à des projections. Le Bal pop du 104-Paris clôturera la journée.
par Claire Denis

Carte blanche aux bibliothécaires d'Île-de-France

Du 9 septembre au 16 décembre 2022, la Bpi donne carte blanche à des bibliothèques franciliennes pour présenter des séances Les yeux doc à midi au Centre Pompidou (tous les vendredis à 12h Cinéma 2, entrée gratuite).
par Les Yeux doc

Festival : les peuples veulent 4.0

Le festival internationaliste "Les Peuples Veulent" réunira activistes, collectifs, musicien.ne.s, venus du monde entier pour trois jours de projections, concerts, tables rondes, expositions. Cette année ces rencontres, une proposition pour intensifier des circulations révolutionnaires entre territoires et continents, prendront place à AERI, La Parole Errante et La Maison Ouverte de Montreuil.
par cantine.syrienne

[Festival] Images mouvementées - 20e édition : 20 ans, et toujours en mouvement !

Le 20 septembre à 20 heures débute la 20e édition d’Images mouvementées ! Le festival de cinéma d’Attac a 20 ans et toujours la conviction qu’un autre monde est possible.
par Attac