Une situation électrique ?

La thématique du jour

Lignes à haute tension au Qatar. © Vincent van Zeijst - CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons
Face à l'émoi suscité par l'annonce d’éventuelles coupures d'électricité cet hiver, notamment dans les écoles, Emmanuel Macron s'est voulu rassurant ce samedi en présentant la circulaire envoyée aux préfets comme une hypothèse de travail afin d'anticiper. Pourtant, non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités. Question énergétique, productivisme, autonomie, nationalisation et bien commun sont aujourd'hui au coeur des interrogations du Club.

L’électricité, un bien commun dans les mains du marché

Vinckie, CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant

Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées

Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes

Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?

Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère

L'électricité est-elle un bien commun ?

[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar

À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie

CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez

Nos dernières thématiques

« Nous sommes littéralement ce que nous mangeons et ce que nous buvons ». Pourtant, quand il est déjà difficile d’attirer l’attention du public sur les conditions d’élevage des cochons ou des poules, la tâche s'avère sacrément complexe lorsqu’il s’agit de susciter de l’empathie envers les poissons ou les germes de blés. À l'occasion du « Cocorico dans les fournils » provoqué par l'entrée de la baguette au patrimoine immatériel de l’humanité, focus sur les périls de l'industrie alimentaire.

Russie : un blog pour faire vivre les dissidences et leurs luttes

par Russie - les voix de la dissidence d'aujourd'hui

Reconstruire l'Ukraine

par Festival Un week-end à l’Est

Perpignan : pour la liberté d’expression, contre l’extrême droite

À Perpignan, Josie Boucher, militante antiraciste, est poursuivie en justice par Louis Aliot, pour avoir qualifié son parti de « fasciste ». Suite à sa mise en examen, un large ensemble de personnalités, partis et syndicats lui témoigne son soutien, face à cette mise en péril de la liberté d'expression par « cette nouvelle tentative de censurer celles et ceux qui militent pour l’émancipation, et contre l’extrême droite, dont on connaît l’hostilité fondamentale aux libertés politiques, sans lesquelles la démocratie n’est qu’un mot creux ».
par Les invités de Mediapart

Vies classées sans suite : pour l’adoption d’une loi cadre

« Nous en avons assez des violences que nous infligent la police, la justice et la société lorsque nous parlons », s'insurgent de nombreuses personnalités, dont Adèle Haenel, Jeanne Cherhal, Clémentine Autain, Corinne Masiero, et bien d'autres. Elles réclament une loi cadre qui instaurera un plan d'urgence pour la protection de l'enfance doté d'un budget annuel de 0,1% du PIB, soit 2 milliards d'euros. « Nous, femmes, personnes LGBTQIA+, enfants, continuons d’être discriminé·es, harcelé·es, agressé·es, violé·es. Nous continuons d’être tué·es. »
par Les invités de Mediapart

Abolition de la Corrida : mettons fin à une honte nationale !

À l'occasion de la proposition de loi (PPL) sur l'interdiction de la corrida avec mise à mort du taureau, présentée à l'Assemblée nationale ce 24 novembre, les écologistes rappellent que l'abolition de la corrida est un combat de longue date de leur parti. « Une société civilisée qui se veut porteuse de valeurs d’égalité et de solidarité entre les êtres se doit d’adopter un cadre juridique respectueux des animaux. »
par Les invités de Mediapart

Femme, Liberté, Solidarité ! Soirée en soutien au peuple iranien le mardi 6 décembre

Mediapart organise, mardi 6 décembre, une grande soirée publique de soutien au peuple iranien de 19h à 22h au Centquatre-Paris, 5 rue Curial dans le 19e arrondissement de Paris. Intellectuel·les, artistes et de nombreuses personnalités iraniennes témoigneront sur scène. Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.
par Les Rendez-Vous de Mediapart

Table Ronde « Bifurquer »

À l'occasion des Entretiens du Nouveau Monde Industriel, organisés en partenariat avec l'AAGT-AI, et à partir des textes publiés sur Mediapart. Cette table ronde sera l'occasion de prolonger ces pistes et de les mettre en discussion avec d'autres structures, initiatives et « déserteurs·euses », avec qui il s'agit d’œuvrer ensemble pour bifurquer.
par Les amis de la génération Thunberg

Conférence : la décroissance, le chemin vers la sobriété ?

Rendez-vous le mardi 6 décembre à 18h30 chez Makesense dans le cadre de la clôture de notre cycle de conférence intitulé "Pensez autrement la place de l'économie", pour explorer les réflexions de Timothée Parrique sur le sujet !
par Fondation Terre Solidaire

La Cimade lance l’édition 2022 du festival Migrant’scène

Son mot d’ordre ? « Libertés ! Dans l’égalité et la solidarité » Du 12 novembre au 4 décembre, Rendez-vous annuel incontournable pour croiser les regards sur les migrations dans une ambiance festive et conviviale, le festival Migrant’scène de La Cimade s’installe dans une centaine de villes en France métropolitaine et Outre-Mer.
par La Cimade