• Notre choix

    Qui est vraiment Élisabeth Borne ?

    Par
    Depuis sa nomination, Élisabeth Borne est célébrée par de nombreux commentateurs comme étant enfin le virage à gauche tant attendu d'Emmanuel Macron. Qu'elle se dise de gauche, on ne peut lui retirer, mais en la matière, les actes comptent plus que les mots. Mais son bilan dit tout le contraire de ce qu'on entend en ce moment sur les plateaux.
  • De l'art de dire n'importe quoi en politique

    Par
    Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
  • Gauchissement

    Par
    22-5-17-borne2
  • Qu’est-ce qu’un premier ministre ?

    Par
    Notre pays a donc désormais un premier ministre – ou, plutôt, une première ministre. La nomination d’E. Borne aux fonctions de premier ministre par E. Macron nous incite à une réflexion sur le rôle du premier ministre dans notre pays
  • Passer les bornes, il n'y a plus de limites

    Par
    b000
    Renaissance verte.

Les invités de Mediapart

Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !

« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 

Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice

Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
Tous les blogs
Le blog de r.nicolle

Le blog de r.nicolle

Dernier billet :

Tous les français ont voté Marine Le Pen

Par
Aucun politologue n'a tiré les leçons du second tour des présidentielles. C'est une défaite de la pensée politique.
Le blog de lemédiavert

Le blog de lemédiavert

Dernier billet :

PHILIPPE ARNAUD N'DA À COEUR OUVERT

Par
Dans un climat de tension au sein de la maison verte conséquence d'une léthargie du vieux parti , Phlippe Arnaud Nda jeune cadre du PDCI-RDA et porte-parole de la marée verte s'exprime à cœur ouvert pour le médiavert.
Le blog de Jonathan Cornillon

Le blog de Jonathan Cornillon

Dernier billet :

De l'art de dire n'importe quoi en politique

Par
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
Toutes les éditions
WALDEN-BONOBO OU LA VIE DANS LES PREMIERS BOIS

WALDEN-BONOBO OU LA VIE DANS LES PREMIERS BOIS

Dernier article :

TRANSFORMATION

Par
Réussite totale des 3 premiers abonnés..
Violences sexuelles : la justice défaillante

Violences sexuelles : la justice défaillante

Dernier article :

Lettre d'une victime de viol non reconnue par la justice

Par
Ils me font tous sentir coupable de mon propre viol. Je suis coupable d'avoir dénoncé mon instituteur, membre de l'éducation nationale. Je suis coupable d'avoir accusé cet homme des pires choses que l'on puisse faire subir à une enfant. Je suis coupable d'être là, de m'être battue afin de le faire condamner. Je suis coupable et je suis condamnée à perpétuité. Il est libre mais je veux qu'il sache que je le hanterai jusqu'à mon dernier souffle.
France-Algérie, une autre commémoration est possible

France-Algérie, une autre commémoration est possible

Dernier article :

Les vrais riches

Par
Si, comme le disait un ancien, la culture est ce qui reste quand on a tout perdu, alors les métisses sont bien pourvus. Le grand écart au dessus de la grande bleue est un exercice obligé pour tout binational qui ne veut pas se noyer dans une mer de rancœur, de fierté, de stéréotypes et de raccourcis.

Les portfolios des abonnés

Les Unes archivées