jean-pierre favier
Formateur
Abonné·e de Mediapart

170 Billets

0 Édition

Portfolio 8 juin 2022

1ère Marche des Fiertés à Carcassonne dans l’Aude le samedi 11 juin 2022 !

Il aura fallu attendre 2022 pour qu'une Marche des Fiertés existe à Carcassonne et c'est grâce au Collectif Fiertés Carcassonne qui l'organise : RDV Samedi 11 juin à 15h30 au Square André Chénier !

jean-pierre favier
Formateur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Collectif Fiertés Carcassonne

    Dans son manifeste, le Collectif Fiertés Carcassonne (créé en février 2022 ) évoque les émeutes de Stonewall à New-York de 1969 suite à une descente de police dans le bar le Stonewall Inn: Deux femmes transgenres emblématiques de Stonewall vont avoir un monument à New-York.

    Un an plus tard, pour le premier anniversaire de cet événement, une marche est organisée par le Gay Liberation Front sur la 6e avenue entre Waverly Place (Greenwich Village) et Central Park: c'était le 28 juin 1970.

    En France, la première marche homosexuelle fut organisée à Paris en 1977 par le Mouvement de libération des femmes (MLF) et le Groupe de libération homosexuelle (GLH). 

    Depuis, des Marches des Fiertés ont été organisées dans de nombreuses villes en France et le 11 juin 2022, ce sera enfin au tour de Carcassonne grâce aux membres du Collectif Fiertés Carcassonne Gaétan, Penny, Alix et Barbara !

  2. Gaétan, Penny, Mikis (du bar Le Vicky) et Alix le 7 juin pour leur conférence de presse

    Le 17 mai dernier, pour la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, le Collectif Fiertés Carcassonne organisait une après-midi de débats visant à « déconstruire les préjugés autour des orientations sexuelles et identités de genre ».

    Dans le manifeste du Collectif, on peut lire : « que le mot coming out n'ai plus à faire partie du vocabulaire de toute personne LGBTQIA+, qu'il ne soit plus vécu avec appréhension et/ou traumatisme, de sorte que l'homosexualité et toutes autres sexualités ou non sexualités soient considérées avec le même regard que l'hétérosexualité, à partir du moment où elles se basent sur le consentement ».

    La lutte est longue contre les préjugés en Europe ou comme en France récemment alors comme le dit le Collectif Fiertés Carcassonne :

    LGBTQIA+, personnes minorisé.e.s et allié.e.s, d'Aude ou d'ailleurs nous vous attendons nombreux.ses pour célébrer les diversités et nos luttes contre toutes formes de discriminations ! 

    Partenaire de la Marche des Fiertés, le Centre Hospitalier de Carcassonne avec le CeGIDD (Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par les virus de l'immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles) organise la veille de la Marche, un événement relais des Semaines nationales de santé sexuelle, portées par le CoReVIH (Comité de Coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l’immunodéficience humaine) : Vendredi 10 juin, de 09h à 12h et de 14h à 17h, au 11 rue Pierre Germain : sensibilisations aux outils de prévention du VIH et autres IST - ouvert à toutes et tous !

    Egalement partenaire, AIDES (première association de lutte contre le sida et les hépatites en France et en Europe créée en 1984) participera au défilé de la Marche des Fiertés et leurs militant.e.s seront également présent.e.s à la soirée « After Pride » au Vicky pour sensibiliser les participant.e.s et proposer des tests gratuits de dépistage du VIH.

    Soutien sans faille à l’organisation de la Marche des Fiertés, le Bar Le Vicky co-animera le défilé avec son char musical. L’équipe du bar est également aux manettes de la soirée officielle « After Pride ». Des artistes queer se produiront toute la soirée dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Dès 18h30 au 30, route Minervoise, 11000 Carcassonne.

    La Ligue des Droits de l'Homme 11, les syndicats FSU 11 et Sud Solidaires 11 participeront aussi à la Marche des Fiertés.

  3. Collectif Fiertés Carcassonne

    RDV donné le samedi 11 juin 2022, au Square André Chénier de Carcassonne.

    15h30 heure de rassemblement et discours en suivant.

    16h00 départ de la Marche.

    https://www.facebook.com/fiertescarcassonne.officiel

    Entretien avec Penny et Alix du Collectif Fiertés Carcassonne sur Radio Ballade du mardi 31 mai dernier à écouter ici :

    https://soundcloud.com/user-534306564/interview-du-collectif-fiertes-carcassonne-par-la-radio-locale-ballade-1018?utm_source=clipboard&utm_medium=text&utm_campaign=social_sharing&fbclid=IwAR3wBA7uXAWRfxWI77mHTpFiQu84gN7xL9Wns3mL5c3qEvw7w4EKi0YXBcE

    Le collectif Fiertés Carcassonne a lancé une Cagnotte dans le but de financer des actions en lien avec la cause LGBTQIA+ et notamment la réalisation de la Première Marche des Fiertés de Carcassonne :

    https://www.onparticipe.fr/cagnottes/G6h1vB8Q

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Proche-Orient
À l’hôpital al-Shifa de Gaza, les blessés racontent les bombardements
La bande de Gaza ressort épuisée de cet énième round de violences meurtrières entre Israël et le Djihad islamique palestinien. Malgré la trêve entrée en vigueur dimanche soir, les habitants pleurent leurs morts, les destructions sont importantes, et des centaines de blessés sont toujours à l’hôpital, désespérés par la situation et par les pénuries de médicaments. « J’ai vraiment cru qu’on allait tous mourir, enterrés vivants », raconte un rescapé.
par Alice Froussard
Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum
Billet de blog
par carlita vallhintes
Billet de blog
Iel
De la nécessité d'écrire inclusif-ve...
par La Plume de Simone