Laetitia_1984
Abonné·e de Mediapart

0 Billets

0 Édition

Événement 18 sept. 2022

Laetitia_1984
Abonné·e de Mediapart

Festival du Cinéma Taïwanais Filmosa 30 septembre au 8 octobre 2022 à Paris

Le Festival du Cinéma Taïwanais Filmosa se déroulera du 30 septembre au 8 octobre 2022 à Paris. Pour sa 5e édition, Il y aura une sélection de neuf films taiwanais. Le cinéaste Lou Yi-An, et l'acteur Mo Tzu-Yi seront présents. Leur nouveau film, Goddamned Asura, représentera Taïwan pour le prix du meilleur film en langue étrangère aux Oscars.

Laetitia_1984
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 30 septembre 2022 au 8 octobre 2022

Lieu

1. Filmothèque du Quartier Latin 9 Rue Champollion, 75005 Paris 2. Maison de la culture du Japon à Paris 101 bis Quai Branly, 75015 Paris

Réservation

Réservation de billets en ligne: https://www.filmosa.org/%C3%A9dition-2022

Information

Programme à télécharger: https://www.filmosa.org/_files/ugd/f22556_b051b49bd55d42a585b91e4a5912aad1.pdf?index=true


Le FILMOSA FESTIVAL est créé par l’association « FILMOSA ».

Les fondateurs de l’association « FILMOSA » se réunissent en 2018 pour la création d’une association culturelle à but non lucratif. Le nom de l’association, FILMOSA, est la fusion de deux mots, l’un pour formosa et l’autre pour film. « Formosa » provient du terme exclamatif utilisé par les marins portugais en apercevant pour la première fois l’île Taïwan. « Film » représente le cœur de l’association. Mêlant les sens des deux mots, l’association FILMOSA restera un lieu d’échanges, de découvertes et de rencontres, afin de partager avec le public français, la culture du cinéma taïwanais.

En cette année 2022, pour sa 5e édition, nous avons sélectionné pour vous neuf films selon trois thèmes: 1.  Sélection de l’année; 2. Cinéaste de l’année  - LOU Yi-An; 3. Documentaires nippo-taïwanais. Le cinéaste Lou Yi-An,  et l'acteur Mo Tzu-Yi seront présents. Leur nouveau film, Goddamned Asura, représentera Taïwan pour le prix du meilleur film en langue étrangère aux Oscars. 

I.  Sélection de l’année

Filmosa et le Centre Culturel de Taïwan à Paris ont choisi ensemble cette  Sélection de l’année  qui a eu un grand succès à Taïwan en 2021 et 2022.

  1.   Till We Meet Again  est sélectionné comme film d'ouverture de Filmosa 2022. Il combine ingénieusement les idées de « l'amour et l'enfer » dans un cadre de fantaisie singulier.
  2.  Listen Before You Sing  raconte l'histoire de l'école primaire de la tribu Bunun et la création de sa chorale, reconnectant ainsi progressivement avec leur tradition de Pasibutbut.
  3. Dust of Angels , qui a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes en 1992, est un film restauré en 4K en 2022. Ce film est un classique dans l'histoire du cinéma taïwanais, avec ses chansons qui décrivent les évènements et l’émergence des sous-cultures qui ont mis sur le devant de la scène les chanteurs et les compositeurs comme Wu Bai et Lim Giong. Mention spéciale avec le réalisateur Hou Hsiao-hsien qui interprète une chanson pour ce film.

II. Cinéaste de l’année  - LOU Yi-An

Filmosa et le Centre Culturel de Taïwan à Paris co-organisent le Cinéaste de l’année- LOU Yi-An. Nous présenterons trois long-métrages écrits et réalisés par le réalisateur LOU Yi-An et inviterons le réalisateur et l’acteur, MO Tzu-Yi, qui joue dans les films et les drames du réalisateur LOU depuis son premier long-métrage. LOU Yi-An a une observation profonde et aiguë de la société et est doué pour les histoires complexes. La plupart de ses œuvres sont liées aux expériences de vie de la classe ouvrière et des immigrants, reflétant l'époque et l'injustice de la société qui ont fait beaucoup de bruit à Taiwan.

  1. À partir d’un meurtre présentant un caractère aléatoire,  Goddamned Asura explore les sujets tels que la famille, la culture du travail, l’Internet et la hiérarchie des classes par une approche réaliste des problèmes sociaux. Il représentera Taïwan pour le prix du meilleur film en langue étrangère en vue de la 95ème édition des Oscars.
  2.  Dans une perspective humaniste, The Losers présente d’un ton léger et humoristique le sérieux problème des spéculations foncières par la construction de villas sur des terres agricoles.
  3.  A Place of One's Own est le premier long métrage de Yi-An Lou, mettant en vedette Morning Mo.Ce film marque en 2009 le début d’une longue collaboration pour la création de nombreux films et de séries télévisées.

III. Documentaires nippo-taïwanais

En 2020, avec la participation de la Maison de la culture du Japon à Paris, la troisième édition du festival Filmosa avait projeté trois documentaires historiques nippo-taïwanais. Ces séances ayant reçu un franc succès, le festival Filmosa travaille à nouveau avec Taiwan Docs du Taiwan Film and Audiovisual Institute et la Maison de la Culture du Japon. Il propose trois histoires liées à la relation singulière et au lien intense qui unissent le Japon et Taïwan que les occidentaux connaissent peu.

  1. Myanmar Remembered rapporte l’épisode pendant la Seconde Guerre mondiale, où le gouvernement de la République de Chine (nom officiel de Taïwan) dépêcha sa Force expéditionnaire chinoise en Birmanie afin de soutenir l’armée anglaise des Alliés. La troupe est entrée deux fois en Birmanie pour lutter contre l'invasion japonaise. Cependant, après la guerre, le sort de ces soldats morts pour leur patrie à l’étranger et celui de leurs descendants passent sous silence.
  2.  Le Moulin retrace l’évolution du mouvement surréaliste à Taïwan, en commençant par la société éponyme de poètes taïwanais des années 1930.
  3.  Green Jail est le deuxième volet de la trilogie Wild Mountains over the Sea, réalisé par Yin-Yu Huang au sujet des Taïwanais exilés sur les îles Yaeyama.  Le premier volet, After Spring, the Tamaki Family…,  a été diffusé par Filmosa en 2020.  Green Jail remémore les souvenirs sous une époque de folie collective, d’une âme accablée par les regrets du temps perdu.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez