Dans la situation actuelle

Dans la situation actuelle, quand la sérénité c'est fait la belle le silence est bienvenu J'y goute le moment venu

Dans la situation actuelle,
quand la sérénité c'est fait la belle

le silence est bienvenu
J'y goute le moment venu

A tout instant bien entendu
jour et nuit, tout ému

un grand bien pour un mal
venu par ce petit animal

Les oiseaux se souviennent de chanter
et toi et moi de les écouter

le soir tu t'endors, écoutant l'absence
de ces bruits parasites défiants le silence

et au delà celle de se concentrer
sur l'important ; se ré-écouter

quelque fois mes acouphènes
me mettent un peu à la peine

ces sifflements d'ancienne violence
ne s'atténuent pas quand l'âge avance

content toutefois d'entendre d'un côté
quand tu souhaiteras me parler

quand les sonneries me dérangent

en mode avion je me venge

inutile de s'exciter

même involontairement confinés

après un long silence

apparaitront des nuances

L'envie de voir par mon oreille

m'est venue à mon réveil

En deux, trois jours d'obscurité

l'oreille étant capable de regarder

en noir et blanc seulement

pour les aveugles généralement

tous les autres peuvent s'essayer

en mettant un bandeau bien noué

à cette expérience insolite

un jeu qui grise très vite

Voir avec ses oreilles

n'a pas son pareil

Mais que peut on voir du silence

le sérénité malgré ton absence

 

B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.