22 septembre à Grenoble - Stop au cynisme et à l'humiliation

A Grenoble comme ailleurs, le harcèlement des migrants s'amplifie depuis plusieurs mois, plus particulièrement à l'encontre des familles venues de l'Est, mais pas que...
  • Date Le 22 septembre 2014
  • Lieu Grenoble
  • Information Rendez-vous vendredi 22 septembre à 11h devant l'Hôtel de ville de Grenoble partager une soupe avec les migrants à la rue

Ils proviennent souvent de pays issus de l'ex-Yougoslavie. Ce sont des demandeurs d'asile sans ressources, qui ont cherché en vain un abri et, et attendant mieux, dorment dans un bosquet ou sous un pont. Le 115 est saturé et non seulement l'Etat n'assume pas ses obligations de les héberger en CADA (Centre d'accueil des demandeurs d'asile) mais, comble du cynisme, la police harcèle ces familles partout où elles se posent. Si elles n'obtempèrent pas à l'injonction d'aller "plus loin", leurs biens - couvertures, vêtements de rechange, nourriture, réchauds,... - sont alors "confisqués". Ce sont pourtant des familles avec enfants, parfois des bébés, qui arrivent en France dans une grande détresse et qui, pour la plupart, ne bénéficient pas du moindre accompagnement social, la préoccupation première des institutions étant surtout de les rendre moins visibles.

Les associations humanitaires ne peuvent que faire le constat d'une aggravation de la situation, année après année, et depuis cet été, le comportement indigne de la police semble assumé par sa hiérarchie.

Est-ce cette société que nous voulons ? Une société d'inégalités et de violence, sans accueil ni solidarité, où l'on enjambe la misère en regardant ailleurs ?

Face à ce degré supplémentaire dans l'abandon et la violence d'Etat, de nombreuses associations (*) appellent à un rassemblement de solidarité aux migrants pour que cessent enfin ces pratiques inqualifiables, et pour exiger de l'Etat qu'il respecte enfin ses obligations, notamment en matière d'accueil, d'hébergement et d'accompagnement.

Venons nombreux vendredi 22 septembre à 11h devant la mairie de Grenoble

 

(*) Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants (CISEM), Centre d'information inter-peuples, Ligue des Droits de l'Homme, Collectif hébergement-logement, Droit au logement, Assemblée des mal logéEs, Patate chaude, Collectif de solidarité avec les réfugiés algériens, Réseau éducation sans frontières, Réseau universités sans frontières, Ras l'Front, ATTAC, Comité pour l'annulation des dettes illégitimes, Osez le féminisme, Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté, Europe Ecologie les Verts, Ensemble, GO citoyenneté, Nouveau parti anticapitaliste, Lutte ouvrière, Parti communiste ouvrier de France, Syndicat mutiprofessionnel des travailleurs sans papiers CGT, Solidaires

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.