Vers un 14 juillet sans défilé ?

Une fête nationale au balcon.

Les problèmes rencontrés par l'équipage du " Charles de Gaulle" m'ont fait réfléchir sur "la grande muette" en temps de confinement.

Comment respecter les mesures de distance de sécurité dans un sous-marin ou dans un char d’assaut?

Et si...Et si cette année le 14 juillet était remis à plus tard, disons au 14 juillet 2021?

Avec en tête de défilé tous ces anonymes de la fonction publique et du privé qui font tourner le pays vaille que vaille ?

Des blouses blanches en première ligne et cette fois pour le compte sans masque pour qu'on puisse voir leur visage et sans que toutes femmes et

tous ces hommes ne craignent pour leur santé. Les beaux uniformes chamarrés pourront laissés la place à "ceux qui sont en première ligne" dans

   "la guerre" qui se déroule en ce moment.

Peut-être que ce jour là, nous mettrons de côté la chanson de Georges Brassens :"le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet..." et nous irons

les applaudir et leur dire MERCI.

Confinementalement votre.

( à quand l'entrée de ce mot dans le dictionnaire?)

Jean-Luc  P

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.