Portfolio

Tel été

Tel été l'était déjà dès juin. Il était de petits trajets sans longs courriers. Il virevoltait de pierre en feuille sans craindre le ciseau. Il était beau comme un champ de haricots verts. Et malgré cette folle jeunesse, il avait la sagesse ancienne des mousses dorées. Sans doute était-il empreint du mystère des récits qui voudraient reléguer la nuit.
  1. Voyons.

  2. Un ballon rond s'était immiscé.

  3. La porte était là, interdite.

  4. Veillait-elle sur les petites fleurs des haricots ?

  5. Le message avait été très clair.

  6. Un jardinier rôdait.

  7. Et il affichait ses opinions.

  8. Des embûches étaient possibles.

  9. Ses victimes restaient muettes.

  10. Cependant et fort heureusement, les tilleuls diffusaient.

  11. L'eau coulait sur la dalle centenaire. 

  12. Le temps patinait.

  13. Et les mousses circonvoluaient.

  14. Pourtant, il avait encore tué. Ici 

  15. Et là.

  16. Le flou restait.

  17. Que se passait-il donc ?

  18. Quel message  à tout jamais gravé nous instruirait ? 

  19. Saurions-nous le traduire ?

  20. Le déchiffrer ?

  21. Le marc d'étang était formel. 

  22. Personne ne le contredirait.

  23. Il était temps de chercher refuge.

  24. La translation avait commencé.

  25. Nous changions de dimension.

  26. Ces photos ont été prises en juin 2018 dans les villages de Château-Chalon, Toulouse-le-Chateau, Bussy-Rabutin et Vandenesse-en-Auxois. La statue photographiée provient de l'exposition : Statues en liberté à Château-Chalon Parcours de sculptures et photographies du 19 mai au 31 août

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.