Portfolio

Les Valeurs de la République? Réduites à néant par LE VIOL ECONOMIQUE permanent

La MONDIALISATION a vu le jour avec L'ARNAQUE AUX "CHARGES" DES ENTREPRISES qui se font rembourser TOUTES leurs "charges" sociales: Sécurité sociale, Retraites, Chômage, Allocations familiales, Vieillesse, Dépendance, etc, par les consommateurs, à l'achat de leurs produits, CAR elles sont incorporées dans le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente. EXPLICATIONS: Alain Saiche.
  1.                    *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U €*

                                          *MISE A JOUR AU: 26.03.2018.

                                    *Législature et Quinquennat 2017-2022.

                                *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

    *Tous les hommes et Toutes les femmes politiques sont RESPONSABLES ET COUPABLES de mener Leur Pays, Notre Pays, La France, vers le déclin économique inéluctable qui mènera à une REVOLUTION: Révolution intelectuelle pacifique qui pourrait se terminer autrement!

    A chacun de méditer sur l'Avenir prévisible si nul n'y prend garde, car, après avoir vendu les bijoux de famille de Notre Pays, autoroutes, aéroports, La Poste, EDF, SNCF, AREVA, etc..., que restera-t-il au Président de La République pour continuer de vivre au dessus de ses moyens? La Banque Centrale €uropéenne percluse du rachat des centaines de milliards des dettes des Etats, dont celles de Notre Pays? 

     

    Bonjour Françaises Français:

    Notre pays va mal, les hommes et les femmes sans travail et sans avenir sont malheureux. Comment remédier à ce mal économique sans précédent connu encore en France, ALORS que le pire est encore à venir?

    Penchons nous sur le problème et essayons de trouver un remède efficace basé sur les réalités économiques bafouées par tous les pouvoirs politiques depuis une quarantaine d'années.

    Au terme d'une réflexion menée de longue date, je vous propose la solution idéale qui sort des sentiers battus en pure perte. Ce remède est rationnel, logique et mathématique; il repose sur "Les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE.

    Pour revenir à l'équilibre permanent des financements sociaux, relancer l'économie et faire baisser le chômage, IL FAUT NATIONALISER les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., de manière à assurer leur pérennité permanente, A CONDITION que les entreprises participent à leurs financements sociaux par la METHODE DE GESTION du REVISIONNISME ECONOMIQUE DU XXIè siècle et en créant une TVA SOCIALE par transfert intégral des charges sociales des entreprises qui seraient payées par les consommateurs, ce que je vais vous expliquer ci après.

    En attendant, découvrez que vous êtes prisonnier intellectuel "à l'insu de votre plein gré", car vous devriez le savoir: "Prisonnier dans L'INVISIBLE GHETTO économique social et sociétal "France", INVISIBLE GHETTO économique duquel vous ne pourrez sortir QUE par l'application de la Méthode de gestion du "Révisionnisme économique" qui vous est décrite plus avant, au Point N°8 de ma lettre ouverte:

                                                  *LETTRE OUVERTE*

                                au Président de la République, Emmanuel Macron,

                                          Palais de l'Elysée, Paris, ainsi qu'à

    Tous les députés, Tous les sénateurs, à Tous les partis politiques et à Tous les élus de France et des Outre Mers.

    Objet: -Le VIOL économique des Français, 

               -Votre Arnaque Magouille sur les recettes des financements sociaux,

               -Le remède idéal pour équilibrer les financements sociaux.                                        

                                            Bonjour Monsieur le Président,

    Bonjour Mesdames et Messieurs les députés, sénateurs, dirigeants de tous les partis politiques confondus, élus de Franceet des Outre Mers,

    Je  tiens d'abord à vous préciser d'emblée que c'est de manière provocatrice que je vous parlerai sur le sujet économique de manière à provoquer un électrochoc national sur la conscience collective. 

    La situation économique de la France est catastrophique et en vous l'écrivant je ne vous apprends rien de nouveau hors le fait qu'il n'aurait pas fallu voter l'annulation de L'I.S.F. ( Impôt Sur la Fortune) SANS COMPENSATION!

    Il aurait fallu le supprimer, A CONDITION que les entreprises payent, comme les salariés, un IMPÔT SOCIAL, par LA METHODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMIQUE du XXIè siècle que je vous décris plus loin, CAR les entreprises se font tembourser toutes leurs "charges" sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises et, de ce fait, ne participent EN RIEN aux financements des dépenses sociales!

    Cela, vous ne pouvez l'ignorer depuis plus de 5 ans que je vous le fais savoir par les réseaux sociaux Twitter et Facebook. De ce qui précède vous devez en conclure que les entreprises ne payent RIEN pour les financements sociaux des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...

    Toutes ces "charges" sociales sont en effet incorporées dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE par les entreprises, de manière comptablement légale pour se les faire rembourser par les consommateurs qui n'y pensent pas et auxquels VOUS, Mesdames et Messieurs les Ministre, Députés, Sénateurs, Elus en général, le cachez soigneusement!   

    *JE VEUX VOUS DERADICALISER en économie via LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE!

    Par la présente, je vous accuse, Tous, avec Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, Ministres "aux finances et à l'économie, à Bercy, de violer et de spolier les Français par vos mensonges et vos artifices qui les trompent avec L'ARNAQUE AUX "CHARGES" SOCIALES DES ENTREPRISES destinées à augmenter les impôts des contribuables et les dividendes des entreprises par le biais de ce que vous appelez "Subventions"!

    Par votre silence COUPABLE, vous vous rendez Tous COMPLICES de La Finance qui vous a asservis! 

    Aussi, compte tenu de votre manque de courage d'avoir à répondre à mes défis pour démontrer aux 67 millions de Français que je me trompe, je vous déclare Tous ECHEC ET MAT.

    Cela étant, je jette l'opprobre sur vous et tous les Ministres du Gouvernement de Edouard Philippe, Premier Ministre,  et vous confie à la vindicte populaire.

      *Vous ne pouvez ignorer en effet le Trou de la dette sociale dont vous êtes en partie RESPONSABLE ET COUPABLE avec le Pacte de "responsabilité" le mal nommé qui vous a permis d'accorder 50 milliards € de "subventions"-dons" aux entreprises, sans contrepartie, entre les années 2014,2015 et 2016 lorsque vous étiez Secrétaire général Adjoint à l'Elysee et par la suite Minisre de l'Industrie. 

    Il est à se demander s'il n'y a pas eu Conflit d'intérêts et Crime économique, vu la rapidité avec laquelle toutes les "levées les fonds" nécessaires pour mener les campagnes électorales présidentielle 2017 ou autres se font.

    Et avant d'aller plus loin, au risque de vous froisser, posez vous la question de savoir si toutes les arnaques aux charges sociales des entreprises, qui débouchent sur  L'INJUSTICE SOCIALE, l'augmentation des impôts et taxes diverses, l'augmentation des prix et l'appauvrissement sournois  du peuple de France, alliés aux délocalisations qui font augmenter le chômage des jeunes, ne seraient pas une des causes de la radicalisation de certais Français déboussolés, sans Avenir et sans repères autres que les mauvais exemples donnés par nombre d'élus. 

    Car, si "Le désespoir est plus trompeur que l'espérance (Marquis de Vauvenargues), "les malheurs sans ressources, sans travail et sans avenir poussent à l'extrémisme" (Alain Saiche).  

    Cela étant dit, mon article, qui se veut moralisateur en tant que lettre ouverte,  comporte 10 points:

                Point N°1: Votre arnaque magouille à l'augmentation de la CSG,

                 Point N°2: Un thème de dissertation pour les week-ends,

                 Point N°3: Un peu d'histoire,

                 Point N°4: Le Révisionnisme économique rationnel,

                 Poin N°5: Combattre la mondialisation,

                 Point N°6: Les méfaits de la BCE,

                 Point N° 7: L'Arnaque organisée aux charges sociales des entreprises,

                 Point N°8: Le remède IDEAL pour combattre l'Arnaque au "charges"-cotisations sociales des entreprises,

                 Point N°9: La solution IDEALE: La remise à plat des financements sociaux,

                  Point N°10: Conclusion.

                                         I------------------------------I 

                                                *Point N°1:

                *Votre  ARNAQUE-MAGOUILLE à l'augmentation de la CSG: 

    Il est impossible à tout citoyen de vous accorder quelque confiance que ce soit.

    Je vais vous en expliquer les raisons:

    1: Définition de CONFIANCE: (En parlant d'une relation de personne à personne): "Croyance spontanée ou acquise en la valeur morale, affective, professionnelle... d'une autre personne, qui fait que l'on est incapable d'imaginer de sa part tromperie, trahison ou incompétence".

    2: Vous avez décidé de supprimer les cotisations sociales Sécurité sociale et Chômage salariales et patronales et de les transférer sur la CSG!

    *Cette ARNAQUE-MAGOUILLE que je vous impute directement aura les conséquences suivantes:

              2-1: Baisse immédiate du pouvoir d'achat des retraités,

              2-2: ARNAQUE IMMEDIATE au profit des entreprises: Les PRIX DE REVIENT baisseront automatiquement du même montant que les allégements, MAIS les prix de VENTE ne baisseront pas ( vous ne l'avez pas "obligé")!

    3: LES BENEFICES (Dividendes) des entreprises AUGMENTERONT d'autant, hors augmentation des prix à prévoir compte tenu de l'inflation! 

    4: Il en ressort que:

               4-1: Les retraités s'appauvriront et perdront de leur pouvoir d'achat!

               4-2: Les entreprises, dont les PRIX DE REVIENT auront baissé et dont les prix de vente seront restés les mêmes ou auront augmenté, verront leurs dividendes supérieurs à ceux d'avant le changement!

    5: Quel que soit le cas de figure, LES RETRAITES S'APPAUVRIRONT et LES ENTREPRISES S'ENRICHIRONT!

    6: En outre, il n'y a RIEN de plus trompeur et diabolique que d'augmenter la CSG en une seule fois à partir de 2017 et d'accorder ce que vous appelez "Allègements" par étalement sur 3 ou 5 ans à partir de 2018! HONTE A VOUS!

    A cela s'ajoute, bien entendu, L'ARNAQUE AUX "CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES", puisque vous avez accordé 50 milliards de subventions aux entreprises, en pure perte pour les contribuables, avec le pacte de "responsabilité" concocté avec François Hollande lorsque vous étiez secrétaire général adjoint à L'Elysée, à partir de 2012. 

    IL EN DECOULE que cette même somme, 16,66 milliards par an en moyenne, NON ENCORE BUDGETEE, va entrer dans les caisses de Bercy jusqu'au 31 décembre 2017, puisque le pacte de "responsabilité est apuré depui le 31 décembre 2016!

    Il en découle que vous allez entrer ces 16,66 milliards dans le budget 2018 en déclarant que la croisance est là, 1,7%, que les impôts vont baisser et les salaires et retraites vont augmenter! Ah! Elle est belle, VOTRE ARNAQUE! Et les Français BIEN CREDULES! 

    De tout ce qui précède, Monsieur le Président, il m'est impossible de vous accorder ma confiance en quoi que ce soit et que les 67 millions de Français recencés INSEE vous l'accordent.

    Il appartiendra à L'Assemblée nationale et en particulier aux Députés de votre parti @enmarchefr et @laRepubliqueEM de décider si elle peut admettre cette manipulation morale et financière des esprits et des porte-monnaie qui inspire à me faire penser qu'il pourrait y avoir là un CRIME ECONOMIQUE, d'autant, et vous le savez très bien: Les entreprises se font rembourser depuis toujours toutes leurs cotisations sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, puisque toutes leurs cotisations sociales sont incorporées dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENt et de vente! 

                                            I----------------------------I

                                                     *Point N°2:

                          *THEME DE DISSERTATION pour les week-ends:

    *Cela étant, l'exercice de dissertation que je vous propose de faire pour les week-ends a pour but d'améliorer vos connaissances et celles de votre Gouvernement, en particulier celles de Edouard Phhilippe, Premier Minitre, de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, Bercy, lesquelles sont quelque peu superficielles en économie rationnelle pour diriger judicieusement et pragmatiquement les Affaires économiques de Notre Pays, La France.

    Le thème de l'exercice est le suivant:

    "L'exercice du pouvoir pour le bien de son Peuple est il fonction de ce que l'on croit par rapport à son milieu, ou de ce qui est par rapport à la réalité des choses de la vie de tous les jours de la population"?

                                              I-----------------------------I 

                                                       * Point N°3:

                                                    *Un peu d'histoire:

    Vous avez été élu le 07 mai 2017 avec 65,9% des votants sur 74% des électeurs inscrits, soit avec: 65,9 X 74 : 100 = 48,766 % des inscrits, même pas la moitié! Il n'y a PAS DE QUOI PAVOISER!

    En outre, le fait de m'avoir bloqué sur Twitter (je m'en suis aperçu le 17 mai 2017, soit 3 jours après votre investiture) ne relève pas de la grandeur et de la hauteur d'esprit propres aux grands hommes si je m'en réfère à ce qu'a si bien écrit Châteaubriand: "Plus l'homme au pouvoir est petit, plus il convient à toutes les petitesses"! Je vous laisse le soin de vous en rappeler la suite.

    Le 11 juin 2017, à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle, les médias pavoisent pour la victoire de votre parti @laRepubliqueEM, ALORS qu'il y a eu 51,2% d'ABSTENTIONS! Ajouté au score de 32,6% obtenu par votre parti, cela vous donne une majorité relative de: 51,2% x 32,6% = 16,64% des 47 000 000 d'électeurs, soit: 47 000 000 x 16,64% = 7 810 800 d'électeurs! (Bref, cela fait, pour être plus précis pour les lecteurs férus de statistiques: 1, 664 électeur sur 10 électeurs!) Victoire électorale, ou DEFAITE POLITIQUE?

    Pour ma part, je plaiderais plutôt pour la plus grande DEFAITE DEMOCRATIQUE de tous les temps où, pour conquérir le pouvoir, les hommes et les femmes politiques, Tous partis confondus, ont mis en place un système mafieux féodal où seuls, dans le cadre d'une hypothétique alternance, les électeurs qui ont encore la volonté de voter, dépassés par les médias, n'ont le choix qu'entre la peste, le choléra ou le cancer foudroyant: Ainsi en est il fait de ce qui est appelé "L'ALTERNANCE"...

    Cela étant, vous prêchez, Monsieur le Président, pour une loi sur la transparence et l'exemplarité que François Bayrou, Garde des sceaux, Ministre de la justice, a appellé "Loi confiance", lequel a déclaré le 21.06.2017 au matin qu'il ne ferait plus partie du Gouvernement Edouard Philippe!

    C'est peu dire sur "la défiance" qui accompagnera cette "loi confiance qui sera présentée par Nicole Belloubet, car elle ignore le fait économique essentiel qui ruine le Peuple de France: LA MAGOUILLE-ARNAQUE aux cotisations-"charges" sociales des entreprises.

    Cela étant, je vous propose l'idée de mettre en oeuvre, pour réussir votre quinquennat, la méthode géniale que j'ai "inventée": "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL ET UNIVERSEL DU XXI ème siècle qui vous est rappelée ci après pour la nième fois par cet article.

    Cependant, si vous ne voulez pas passer pour hypocrite et cynique, il vous faudra commencer par être exemplaire vous même en matière d'économie, Monsieur le Président, en dénonçant, sans délais, L'ARNAQUE AUX "CHARGES" sociales des entreprises qui nous a déjà fait perdre 50 milliards € avec le mal nommé "pacte de "responsabilité" dont vous connaissez parfaitement la teneur.

    Aussi, pour rester en la droite ligne que je me suis fixée, "faire découvrir à nos compatriotes" qu'il n'existe qu'une seule économie digne de Notre Pays révolutionnaire de 1789, celle du REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL DU XXIème siècle que je préconise, je prends la liberté, après vous avoir félicité comme il se doit pour votre élection, de vous dire que vous êtes un "trou du cul" en économie rationnelle et que vous violez collectivement Tous vos "chers" compatriotes" en économie en vous faisant passer pour un ange économique alors que vous êtes un Diable insatiable en l'Ego financier qui vous anime par votre assujettissement à la finance tant nationale qu'€uropéenne et mondiale.  

    Pour autant, ce n'est pas votre alliance de la carpe et du lapin avec Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, transfuges du parti "les Républicains", qui fera relancer la machine économique, et pour cause: Ce sont également deux Trous du cul en économie qui, par ego, se sont ralliés à vous pour un poste de ministre.

    Ma provocation, en la matière, n'a qu'un seul but: Vous faire comprendre que VOUS FAITES volontairement FAUSSE ROUTE EN ECONOMIE, comme tous vos prédécesseurs, et que vous nous menez Notre Pays, La France, à la Bérézina économique, industrielle, sociale et financière. Je vous laisse le soin d'en pressentir les dégâts avec vos conseillers.

    Aussi, pour ne pas réécrire l'histoire et en conclure avec mon entrée en matière qui se veut l'on ne peut plus "provocatrice", je vous prie de bien vouloir trouver ci après, en "Archives",  l'historique de mes écrits relatifs à la démonstration magistrale qui fait ressortir que le redressement économique de notre Pays, La France, ne peut se faire QUE par la REMISE A PLAT des financements sociaux Retraites, Retraites complémentaires, Chômage, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Vieillesse, Dépendance, etc, etc, par LE REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL basé sur les CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente afin de définir le "QUI PAYERA QUOI, COMMENT ET COMBIEN".

    Je vous laisse le soin découvrir ces archives, de les approfondir et de les confier à vos conseillers pour analyse et critiques: POUR LA FRANCE! 

    Enfin, IN FINE, pour faire le pendant de mes critiques qui se veulent destructrices, vous y trouverez, cela va de soi, mes propositions pour redresser enfin les finances sociales de Notre Pays.

    Tout en restant en l'attente des modifications que vous voudrez bien apporter à votre programme économique, passons au point suivant:

                                                  I---------------------------------I    

                                                              *Point N°4:

                                          *Le révisionnisme économique rationnel,

    Ce jour 07 mai 2017 a été élu Emmanuel Macron Président de la République: Une majorité de Français a voté pour lui, ignorant de l'Abyme dans lequel Notre Pays, La France, plongera avec lui, aux ordres de la finance nationale et internationale. En voici les raisons:

    C'est par le REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL dont je revendique la paternité des termes que se reconstruira La France de demain, Notre Pays, La France!

    Aussi est il bon, avant toute polémique, de prendre connaissance de ce qu'est LE REVISIONNISME, afin d'éviter toute amalgame avec quoi que ce soit et avec qui que ce soit. Pour autant, afin de contrer tout plagiat malencontreux, je revendique, d'emblée, la propriété intellectuelle de la définition de la nouvelle économie française à venir en les termes ci après: "L'AVENIR DE L'ECONOMIE PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL" basé sur le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente".

    Vous en trouverez les explications détaillées en cours de lecture.

    *Cela étant voyons à présent ce qui est entendu par REVISIONNISME, extrait d'Internet: "Le "révisionnisme" désigne l'attitude de ceux qui remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire, ou même de faits établis".

    *En la matière, JE CONTESTE avec la plus grande fermeté le fait établi par les hommes et femmes politiques, les économistes, les médias et tout autres organisations économiques et syndicales où il est dit que: "Les "charges" sociales des entreprises sont trop lourdes, il faut les baisser et leur accorder des subventions pour les rendre compétitives pour la relance de l'économie et la création d'emplois, ALORS QUE les entreprises se font rembourser TOUTES leurs cotisations-"charges" sociales par les consommateurs qui achètent leurs produits ou services en les incorporant dans les calculs des PRIX DE REVIENT (coûts de revient) et de vente!

    Bien entendu, pour ce faire, l'Etat augmente les impôts des contribuables de manière souvent inconsidérée, sans pour cela obtenir de résultats, hors le mécontentement général, et le dernier exemple en date est celui du mal nommé pacte de "responsabilité" qui a vu partir en fumée 50 milliards € d'augmentation d'impôts entre 2014-2015-2016, au bénéfice exclusif des entreprises et pour le plus grand plaisir des actionnaires!

                                               I----------------------------------I

                                                          *Point N°5:

                                               *Combattre la mondialisation,

    LA MONDIALISATION a commencé à voir le jour avec les ARNAQUES MULTIPLES aux charges des entreprises dissimulées et mises en caponnières économiques pour échapper à toutes les vues,  à toutes les observations et surtout à tous les contrôles. La preuve en est que, mises en place depuis plus de 40 ans, rien n'a encore filtré, hors mes articles de blog qui commencent à être enfin connus malgré le black out et la censure médiatiques

    Il est dans mes propos de dénoncer le terme de "MONDIALISATION" utilisé improprement et A OUTRANCE par les hommes et femmes politiques et les journalistes, inspirés par les financiers et les économistes, pour camoufler ce qui pourrait être appelé: "CRIME ECONOMIQUE" à partir de L'ARNAQUE aux "charges" sociales des entreprises (détournements déguisés de l'impôt des contribuables en subventions), et des "COÛTS DU TRAVAIL (qui sont trop élevés) pour justifier "L'IMPORTATION" de salariés étrangers, non seulement européens, mais des appels d'offres "mondialisés" à partir de Pays de l'Union €uropéenne servant de "plaques tournantes", de par leur position géographique, en fonction des besoins du demandeur.

    L'appellation convenable de ce nouvel "esclavage" qui se veut "ubérien", ou "macronien" consiste à la transposition du terme "Esclavage" (attaché à...) par Travailleur "détaché", IMPOSE de travailler où il sera "macronisé"! Il fallait simplement y penser!

    *Aussi, de ce qui précède, LA FRANCE DE DEMAIN, si nulle autorité mandatée n'y prend garde, sera "LA FRANCE DES CANCRES, HERES ET PAUVRES DIABLES DONT LA CONDITION (sera de) MOURIR DE FAIM. (Le chien et le loup: Jean de la fontaine, extrait).

    Cela étant, voyons, tout d'abord, ce qu'est un "crime économique"de par la définition recherchée sur internet:

    "Un crime économique est réalisé par des moyens ou des méthodes qui ne font (en principe) pas appel à la force ou à la violence physique mais se caractérise bien plus par des procédés (tromperies) et d'abus de pouvoir. Les infractions ainsi commises exigent par conséquent des connaissances et un savoir faire propre aux acteurs du monde économique, commercial ou financier ainsi qu'une spécialisation toujours plus poussée des instances de contrôle, de poursuite et de sanctions".

    En la matière, je retiens que les hommes et les femmes politiques qui disent que les entreprises ont "trop de charges sociales", QUE "les charges sociales" sont trop lourdes, QUE "le coût du travail esr trop cher" ont su en profiter pour augmenter les impôts des contribuables à seule fin d'accorder 50 milliards € sous forme de subventions aux entreprises, en prenant pour exemple le pacte de "responsabilité" le mal nommé, de Emmanuel Macron, qui a vu le jour en 2013-2014 et s'est terminé en 2016 en tant qu'hérésie politique et financière.

    Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de L'Elysée en 2012, à l'avènement de François Hollande à la Présidence de la République, qui a conçu ce "pacte" sous la houlette de Pierre Gattaz, Président du Medef, savait pertinemment, tout comme le Président François Hollande, que TOUTES les "charges sociales" des entreprises étaient incorporées dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE des produits et services, et que les entreprises SE LES FAISAIENT REMBOURSER par les consommateurs non "avertis" (non initiés), "A L'INSU DE LEUR PLEIN GRE", puisqu'ils sont censés le savoir.

    *Cette façon de procéder entre parfaitement dans ce qui pourrait être appelé "Crime économique" par "Arnaque (Tromperie) aux "charges" sociales des entreprises", élément de base qui est démontré parfaitement pour entrer dans le cadre de ce qui est appelé par les hommes et femmes politiques et les économistes: La mondialisation (économique).

    *Il y a donc bien TROMPERIE dans le procédé qui consiste à augmenter les impôts pour les "redistribuer" aux entreprises sous forme de subventions au prétexte que "les charges sont trop lourdes" ALORS que toutes leurs charges leur sont remboursées par les consommateurs!

    Cela fera 6 ans cette année que je le fais savoir à toutes les parties intéressées en passant par les réseaux sociaux Facebook et Twitter: Le Peuple de France dans son ensemble, le Président de La République, François Hollande, ses Premiers Ministres et Gouvernements successifs de 2012 à 2017, les Députés de l'Assemblée nationale, les Sénateurs au Sénat, les Partis politiques, les 36 000 Maires de France, les candidats à l'élection présidentielle 2017, les chaines de télévision et radiophoniques, l'économiste Jean Tirole, prix Nobel, les Syndicats patronaux comme le Medef, FNSEA, FDSEA, les Syndicats de salariés du Club des 5, CFDT, CFECGC, CFDT, CFTC, FO, les Syndicats étudiants UNEF, FIDL, UNL et autres ainsi qu'à quelques émissions TV de grande écoute, comme "On n'est pas couché", "Grand angle", etc, etc, bref, je puis le dire, "à tout le monde", y compris tous ceux que je ne cite pas par manque de place...

    A tous mes défis lancés pour me contredire, personne ne s'est manifesté. Quelques experts comptables se sont contentés de me répondre que c'est de la manière que je l'explique qu'ils calculaient les coûts (prix) de revient, tout en précisant qu'ils ne savaient pas ce qui se passait après aux niveaux supérieurs, me confortant, en cela, dans mes écrits.

    Sur ce, avant de passer au chapitre suivant, je lance un nouveau DEFI: "Qui veut me contredire et me critiquer"? "Affaire à suivre". 

    Entrons à présent dans le vif du sujet:

                                               I------------------------------------I

                                                             *Point N°6:

                                                      *Les méfaits de la BCE.  

    *Parler de la mondialisation et en dénoncer les excès financiers qui appauvrissent TOUS les pays industrialisés sans enrichir les populations des Pays "en voie de développement", "en développement" et "développés" est une gageure que je tiens à assumer en sa totalité, en particulier en sa paternité et propriété intellectuelle auprès de tous les dirigeants politiques et des économistes si prompts à se mettre en valeur par égo interposé.

    S'il est parfaitement compréhensible que les financiers n'investissent QUE pour faire des profits, et  c'est logique, ce qui l'est moins est qu'un système "d'arnaques financières" ait été  mis en place, système d'arnaques financières qui augmentent les PRIX DE REVIENT ET DE VENTE des produits "Made in France" de Notre Pays à l'exportation, Système soutenu par TOUS les hommes et toutes les femmes politiques de France, TOUS les Economistes dont Thomas Piketty et le  Prix Nobel d'économie français JeanTirole, le tout entouré du plus grand SECRET et silences de tous les temps par les médias télévisuels, parlés et écrits.   

    De ce qui précède, avec les détachements de travailleurs étrangers qui prennent les emplois en tant que "moins disants", il est IMPOSSIBLE, financièrement, de sortir du Trou de la dette, surtout que, depuis la loi "Rothschild" du 3 janvier 1973, l'Etat français ne pouvait plus se financer auprès de ce qui était la Banque de France pour ses investissements importants ou non, à l'occasion et si nécessaire par l'inflation.

    Par la suite, La France a  eu obligation d'emprunter auprès des banques "lobbies "de Buxelles", banques privées, lesquelles banques privées empruntent à bas taux d'intérêts auprès de la Banque Centrale Européenne (BCE - ECB), devenue la Planche à billets de ces banques qui reprêtent aux Etats, dont La France, avec des intérêts 14 fois supérieurs à celui de leur emprunt.

    La pompe du tonneau des Danaïdes, ainsi amorcée par le "liquide" BCE-ECB, participe à approfondir le trou de la dette au kärcher, Trou duquel, chacun le comprend à présent, il sera IMPOSSIBLE de sortir tête basse, même pour les Français! 

    S'ajoute à cela le rachat des dettes d'Etat en milliers de milliards € par la BCE - ECB, pour alimenter les banques en "liquides", ce qui est interdit par l'article 123 de la FUE!

    En outre, le pacte européen de stabilité financière, signé au début des vacances de fin d'année 2014, autorise les banques en difficulté à "piocher" dans le dépôt des épargnants à partir de 100 000 € d'épargne! Si aucun risque n'était encouru par les banques à l'époque, pourquoi une telle loi?

    *L'on aperçoit ainsi, se profilant à l'horizon lointain, les nuages noirs de la seule et véritable "Crise économique" à venir. Il y a donc bien lieu, DE TOUTE URGENCE, de renégocier les traités inconstitutionnels signés par les Présidents de la République successifs asservis à La Finance, de Valéry Giscard d'Estaing en passant par François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande.    

    Pour l'instant, Notre Pays, ficelé de l'intérieur, sans Banque de France et muselé de l'extérieur par Bruxelles, n'est plus maitre de son destin. Bref, il est à la merci des financiers qui dirigent le monde: Ils n'ont pas de visage! Ils n'ont pas de sentiments: Ils ont "le Fric"! 

                                                  I--------------------------------I

                                                             *Point N°7:

                              *L'Arnaque organisée aux charges sociales des entreprises.. 

    *Le marasme économique décrit ci dessus dans la cadre de ce qui est appelé "la mondialisation" ne s'arrête malheureusement pas là: Il est amplifié par ce dont AUCUN homme ou femme politique ne parle et garde SECRET, c'est à dire de:

                  L'ARNAQUE ORGANISEE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES:

    Comme expliqué ci dessus, Notre Pays, ficelé de l'intérireur et muselé de l'extérieur, ira, si nul autorité politique, administrative, policière et judiciaire n'y prend garde, vers des évènements graves que l'état d'urgence actuel aura du mal à maitriser.

    Les "Jeunes" sans travail qui vivent dans les jungles modernes que sont certaines banlieues dites "sensibles" et "de non droit" deviendront, si les hommes et femmes politiques n'y prennent garde, des "louvets" qui se transformeront en véritables loups pleins de "Haine pour les "autres hommes".  

    Il faut donc ramener la confiance en l'Avenir par le travail et la justice sociale à ces futurs "louvets", avant qu'il ne deviennent vraiment des loups!  AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD! 

    Au delà des louvets des Jungles de certaines villes qui attendent du travail et plus de Justice sociale, se trouvent, dans les autres villes et les villages une population qui ne demande, elle aussi, qu'à travailler et vivre DIGNEMENT de son travail sans attendre de subsistances de misère, comme, par exemple, en nos campagnes, les Agriculteurs: Ne les oublions pas en leurs justes revendications!  

    Et, surtout, il faut que les hommes et femmes politiques soient irréprochables dans TOUS les domaines, au sens propre du terme!

    *Cela étant dit, après maintes recherches dans les écrits économiques dignes de cette appellation pour essayer de trouver une solution aux problèmes liés à ce qui est appelé "la mondialisation", je n'en ai trouvé aucune: Les recettes étaient toutes les mêmes: " La relance par les investissements et les investissements pour la relance", l'augmentation de la TVA, le recul de l'âge de départ en retraite, l'augmentation de la CSG, les déremboursements "sécu", faire tavailler les chômeurs 1 jour par semaine, etc, etc... ! Bref, du vent rien que du vent!

    Ainsi, par Ras-Le-Bol de la politique de coquins qui se croient malins, je suis revenu aux fondamentaux après avoir éliminé TOUTES les suggestions faites à grands renforts de publicités orientées vers le "tout a été essayé, rien ne marche mais tout va bien, continuons".

    Mes fondamentaux m'ont ramené en arrière où, à l'âge de 12 ans, en 1949, j'avais recherché et trouvé une place d'apprenti pendant les grandes vacances scolaires, pour m'acheter une montre et avoir l'heure à la rentrée scolaire dans ce qui s'appelait alors "classe de 6 ème", car il fallait changer de classe en fonction des heures de cours. J'y ai retrouvé ce que je savais: Mes souvenirs! Les ouvriers fabriquaient des cuisinières à charbon: "A gaz? Nul n'en parlait". A l'élecricité? Nul n'en parlait!

    Souvent, par la suite, montant moi même des cuisinières, je me posais la question: "Quand tout le monde aura une cuisinière, qu'est ce qu'on fera?" Et on a fait des frigidaires! Je me suis à nouveau posé la même question: " Quand tout le monde aura un frigidaire, qu'est ce qu'on fera?" Et l'usine a fabriqué autre chose! Et encore autre chose! A présent, elle ne fabrique plus rien. Il n'y a plus d'usine!

    Pensant à "L'Avenir du Futur", c'est à présent vers les énergies nouvelles que je me tourne: Les voitures électriques sous toutes leurs formes de rechargement des batteries possible par laser ou autre signal satellite, l'éolien, le solaire, l'énergie marine, la robotique, l'intelligence artificielle...

     Le développement de L'Afrique en général que je connais un peu pour y avoir effectué quelques séjours plus ou moins longs, a retenu mon attention: Afrique du Nord, Sénégal, Guinée, Côte d'Ivoire, Tchad, Niger, Gabon, Zaïre... Electrifier, creuser des trous pour amener l'eau PARTOUT dans les villages, bref, donner la vie PARTOUT où se trouvent des populations isolées et démunies de tout! Démunies ou dépossédées de l'eau, source de vie! Ces pays qui, s'il n'y avait pas de guerres, ne verraient pas fuir leurs habitants pour mourir en partie sur le pénible et dangereux chemin de l'exil pour se retouver enfin dans des pays d'accueil qui n'ont pas les moyens de les accueillir dignement en attendant leur hypothétique retour au pays!

    *Penser à l'exode des populations qui fuient actuellement leur pays en guerre ou parce que la famine domine à cause de la désertification par pénurie d'eau dûe au réchauffement climatique m'a rappelé celui de mes parents et de la population de mon village des Ardennes en 1940! Fort heureusement, c'est sur le sol de France que nous avons été évacués et bien accueillis dans un petit village de Vendée où nous sommes restés 5 ans: Longèves, à, quelques kilomètres de Fontenay le comte! J'avais 3 ans au départ et 8 au retour...

    C'est de cette manière saine de penser l'on ne peut plus simple que je suis arrivé, par élimination, à partir de mon savoir scolaire, de ce que j'avais appris de la vie en campagne en tant que commando parachutiste et officier de carrière ainsi (et surtout) qu'après avoir fait un stage du Cycle de préparation aux Affaires de 6 mois à l'Ecole Supérireure de Commerce de Paris (ESCP), j'avais effectué une deuxième carrière comme cadre supérieur dans les transports en commun de voyageurs, d'abord dans un des pays d'Afrique sus-cité et ensuite en France, qu'une EBAUCHE DE SOLUTION m'est apparue...

    Les âneries des grands de notre République et de tous les prétendants à vouloir être plus grands que les autres "sans manger de soupe" (dans mon enfance, il se disait "ceux qui veulent péter plus haut que leur cul"), m'ont amené à déterminer clairement à partir de la maxime de Boileau: "Selon que notre idée est plus ou moins obscure, l'expression la suit, ou moins nette ou plus pure. Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément", que cette manière manière d'analyser les choses, apprise au cours d'un stage d'état-major avait toute sa place dans mon esprit pour exprimer au mieux l'impensable aux Princes qui nous gouvernent, jugulés par leurs royaux seigneurs qui n'en croiraient pas leurs yeux et leurs oreilles: -"Comment? Un simple habitant de France, inconnu du grand public, qui n'est pas économiste, pas journaliste, pas expert comptable, pas même grand patron, se permet de nous donner des leçons à Nous qui dominons le Monde et maintenons les hommes et femmes politiques "en longue corde?"    

    Et bien OUI: "Si les entreprises ne sont pas compétitives à l'exportation et favorisent les importations, c'est parce que LES PRIX DE REVIENT Hors Taxes de nos entreprises à l'exportation SONT TROP ELEVES"! Je parle bien des "Prix de revient", pas du coût du travail! "Polissez le sans cesse et le repolissez, ajoutez quelques fois et souvent effacez... (Boileau) m'a amené à trouver LA SEULE SOLUTION MATHEMATIQUE rationnelle, possible et imaginable qui serait équitable, indubitable, incontournable et approuvée par la majorité de la population. Une condition était impérative: "Qu'elle soit mêlée à l'élaboration de la solution et bien informée de la situation". Il y allait en effet de l'Avenir économique de La France.

    LA SOLUTION se trouvait à portée de main dans une simple phrase: "SI LES PRIX DE REVIENT Hors Taxes à l'exportation SONT TROP ELEVES, ABAISSONS LES", aurait dit Mr de La Palice.

    *Ce qu'il était possible de faire et n'a pas été fait depuis belle lurette est toujours faisable:

    Sans toucher au coût du travail des salariés qui devrait plutôt être relevé, cette lapalissade était la solution: Chercher à abaisser les "prix de revient Hors Taxes" de manière rigoureuse et significative sans toucher au coût du travail, par la méthode du CALCUL DES PRIX DE REVIENT en suppriment au préalable, de manière drastique, toutes les charges sociales des entreprises et les transférer sur une TVA sociale qui serait payée par les consommateurs de manière officielle, puisqu'ils la payent déjà sans s'en rendre compte en achetant les marchandises et services, quels qu'ils soient! 

    Les "PRIX DE REVIENT" Hors Taxes de nos entreprises DEVIENDRAIENT ALORS LES PLUS BAS et les plus compétitifs des Pays industrialisés, ce qui leur permettraient de répondre plus sereinement aux appels d'offres françaises et étrangères afin d'être retenues sans se voir passer les marchés sous le nez au titre des "plus disants".

    *Après tout et ENFIN, il serait grand temps d'inverser les tendances en toute légalité sans avoir à créer de nouvelles lois. 

                                                  I--------------------------------I

                                                              *Point N°8:

       2: LE REMEDE IDEAL pour combattre L'ARNAQUE AUX "CHARGES"  socialesdes entreprises:

    *Mes souvenirs scolaires m'ont ramenés au temps où Monsieur Pierre, mon instituteur, s'évertuait à nous faire faire des CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE, ce que je n'avais jamais oublié, d'autant que j'étais un de ses meilleurs élèves: Pour résumer et éviter aux cancres politiques de se creuser la cervelle qu'ils croient avoir et qu'ils n'ont pas, voici ce que j'avais retenu, l'ayant amélioré dans "plus de détails" par la suite au cours d'un Stage d'initiation aux Affaire à L'Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP), après ma carrière militaire en tant qu'officier de carrière:

    *Prix de revient, PR (appelé surtout coûts de revient par les "financiers") = Prix d'achat des matières, (PA) + montant des fournitures, accessoires, frais commerciaux, charges de structure, divers + Montant des salaires + Charges sociales des employeurs. (*Les fausses factures, les dessous de table, les valises politiques, les provisions pour retraites chapeau, bref, tout ce qui entraine l'augmentation des coûts de revient "NUIT à la compétitivité")*  

    *Partant de cela, LE PRINCIPE GENERAL D'UNE BAISSE DU CHÔMAGE que j'ai envisagée par la compétitivité et la relance par le développement des ventes à l'exportation reposait SUR 5 POINTS que je me suis fixé pour pour ceux qui me lisent:

              1- Les entreprises doivent avoir des commandes de produits et ou de services supérieures à leurs capacités de production, de manière durable, pour créer des emplois EN PLUS de l'existant, pour créer des emplois EN PLUS et faire baisser le chômage,

              2- Ces commandes de marchandises en quantité supérieures ne peuvent se faire QUE s'il existe des MARCHES PORTEURS,

               3- Quels sont ces MARCHES PORTEURS actuels et futurs? Les rechercher: Pour quels produits?

              4- Il faut que les ACHETEURS potentiels aient les MOYENS FINANCIERS nécessaires pour payer: Où se trouvent ils?

              5- PAR QUELS PROCEDES améliorer la production pour être les plus compétitifs, développer les ventes et créer des emplois supplémentaires?   

                        *Vient alors *L'AXIOME N°1: "Ce sont les carnets de commandes des entreprises qui créent des emplois, hors les emplois des fonctionnaires toutes catégories créés par L'Etat, et NON les élucubrations des hommes et des femmes politiques, des économistes et des médias toutes catégories confondues". 

                        Puis *L'AXIOME N°2 (qui pourrait être N°1 pour les puristes s'il en existe): "Les entreprises se font rembourser TOUTES leurs cotisations sociales Retraires, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Assurance chômage, Vieillesse, Dépendance, Habillement, Tickets restaurants, Chèques vacances, etc, etc, en les incorporant comptablement et légalement dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT: Il n'y a aucune critique à faire sur ce sujet, hors le fait que les entreprises peuvent y inclure des fausses factures, des factures sur évaluées, des pots de vin, des valises politiques, des provisions pour retraites chapeau, des emplois fictifs, des salaires faramineux, etc, etc..." 

                        Puis *L'AXIOME N° 3: "Puisque LES "CHARGES" sociales sont trop élevées et qu'elles SONT TEMBOURSEES aux entreprises par les consommateurs, il faut et il suffit de les leur retirer en leur totalité et de les faire payer directement par les consommateurs (ce qu'ils font déjà sans s'en rendre compte) en le leur faisant savoir officiellement par la création d'une TVA SOCIALE qui apparaitrait sur les tickets de caisse, distincte de la TVA, à l'achat des produits et services!" 

    De la sorte, les nouveaux calculs des PRIX DE REVIENT, seraient revus à la baisse immédiatement et Patriotiquement par les entreprises et doperaient les possibilités de ventes à l'exportation.  

     *S'est alors posé le problème des subventions accordées aux entreprises: 

    "Pourquoi accorder des subventions aux entreprises parce que "les charges sont trop lourdes", ALORS que TOUTES leurs "charges" trop lourdes" leur sont remboursées par les consommateurs, QUE les prix de vente ne baissent jamais, QUE les emplois "promis" par le Président du Medef, Pierre Gattaz, (1 million d'emplois) n'a pas été tenu et a coûté 50 milliards € ax contribuables, QUE le chômage se développe et devient "de masse", QUE les dividendes des actionnaires augmentent de manière plus qu'exponentielle avec les bénéfices des entreprises qui augmentent les leurs sans investir, QUE le nombre de travailleurs pauvres augmente également avec l'abaissement général du pouvoir d'achat des Français, QUE etc, etc... et QUE la misère redouble dans nombre de foyers avec des travailleurs devenus pauvres!

    *Après mûre réflexion, j'en ai déduit qu'il y avait anguille sous roche et qu'il y avait là une ARNAQUE AUX "CHARGES" SOCIALES" GENERALISEE , organisée et facilitée par L'IGNORANTISME des Peuples de France et de L'U€ entretenu par les Médias qui transmettent à l'unison, à tout bout de champ:

    "Les charges" des entreprises sont trop lourdes, il faut les abaisser et les subventionner pour "la relance par la consommation et les investissements en attendant la reprise qui frémit", et le tour est joué: Les impôts augmentent et le chômage aussi "à cause de la conjoncture", oubliant à chaque fois de préciser QUE, en particulier pour LE CHÔMAGE, celui ci existe parceque les "carnets de commandes" sont vides et QUE si les carnets de commandes sont vides c'est parceque "les gens fauchés comme les blés" ne passent pas de commandes importantes, même à crédit."

    *Ainsi existe -t-il, en France, une ARNAQUE ORGANISEE AUX "CHARGES" SOCIALES DES ENTREPRISES facilitée par le chantage permanent aux "charges" trop lourdes. C'est ce que j'entends démontrer.

     *Pour imager mon sujet, je vais prendre l'exemple du commerce des voitures pour que "Toulemonde" puisse comprendre. Chacun des lecteurs pourra ensuite extrapoler pour les produits qu'il veut et pour les Pays qu'il veut, les régions ou les villes qu'il veut: D'accord? Allez, on y va!

              1- En France, soit disant pour lutter contre le chômage, il a suffit de dire et crier à l'envi sur tous les toits: Les entreprises ont trop de "charges" et le travail coûte trop cher,

              2- Les entreprises, du fait du travail trop cher en France, ne sont plus compétitives par rapport aux autres Pays de L'U€ ou les salariés sont payés moins cher et que les entreprises sont moins taxées,

              3- Les financiers, de ce fait, ont délocalisé,

              4- Le chômage a commencé et perdure jusqu'à devenir "de masse",

              5- Le manque d'usines en nombre de domaines s'est amplifié... et le chômage avec.

    *Tout le monde est d'accord sur ces faits? Bien! 

    Continuons: Les salariés, "Toulemonde" le sait, cotisent pour une assurance chômage. Il est donc naturel qu'ils perçoivent des indemnités chômage! Aussi, avoir traité les pauvres chômeurs d'Assistés alors qu'ils "n'y peuvent mais" a été du plus mauvais goût de la part de certains hommes et femmes politiques.... (Les hommes et femmes politiques étant par ailleurs les plus grands assistés qui accumulent les échecs en TOUT et le cumul des "indemnités" appelé cumul des mandats qu'il serait plus juste d'appeler "Cumul des Virements automatiques!)

    *Alors s'est posée la question des indemnités chômage: Combien payer? A qui? Dans quelles conditions? Pour quelle durée? Etc, etc...

    *C'est à partir de là que va débuter ma DEMONSTRATION sur l'existence ou non d'une ARNAQUE aux "charges" sociales par les questions: 

    "QUI participe au financement direct du chômage: Les entreprises? Oui? Non? Et bien c'est NON!

    Les entreprises se font rembourser, "Je le rappelle", TOUTES leurs "charges sociales" dont les cotisations chômage, en les incorporant dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE de leurs marchandises, produits et services!

    Cette façon de procéder est comptable et légale. Les entreprises ont interdiction de vente à perte!

    A ce stade de la présentation de L'ARNAQUE AU "CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES", qui est une véritable Arnaque, il est appelé à se demander s'il n'y a pas Forfaitures multiples et "Crimes économiques" de haut vol en la matière! Questions qui ont le mérite de pouvoir être posées en laissant à chacun le soin d'y répondre en son âme et conscience, y compris pour les,fonctionnaires et les Hauts fonctionnaires du Ministère du budget à Bercy...

    *Pour en conclure avec cette ARNAQUE AUX "CHARGES DES ENTREPRISES, après mûre réflexion, il s'est avéré, en toute logique mathématique rationnelle, que le REMEDE IDEAL, pour la contrer, passait par une REMISE A PLAT DES FINANCEMENTS SOCIAUX que sont les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Assurance chômage, Vieillesse, la Journée Dépendance retenue sur les salaires (dont sont exempts les Parlementaires qui ont fait la loi et devraient prêcher par l'exemple), Habillement, Tickets restaurant, Bons vacances, etc, etc.

    Par REMISE A PLAT, j'entends mettre sur la table toutes les "charges" sociales des entreprises qui leur sont remboursées par les consommateurs et les affecter de manière directe sur une TVA SOCIALE. 

                                                  I----------------------------------I

                                                                *Point N°9:

    *LA SOLUTION IDEALE par LA REMISE A PLAT DES FINANCEMENTS SOCIAUX:

    *Comme démontré ci dessus, ce sont les consommateurs qui payent directement pour TOUS les financements sociaux en remboursant les entreprises de leurs "avances" sur cotisations sociales, improprement appelées "charges" par les Arnaqueurs aux cotisations sociales pour obtenir des subventions.

    Il est donc nécéssaire, pour retouver la sérénité dans la gestion des Affaires sociales, d'appeler un "chat un chat" en transférant intégralement TOUTES les "charges" sociales des entreprises (voir paragraphe précédent) sur une TVA SOCIALE qui serait payée intégralement par les consommateurs, ce qu'ils font déjà sans s'en rendre compte, je le rappelle.

    *POUR CE FAIRE, il faudra:

              1- Supprimer toutes les "charges" cotisations sociales des entreprises, ligne budgétaire par ligne budgétaire Retraites, Sécurité sociale, Chômage, etc... ET les transférer intégralement sur une TVA SOCIALE, ligne budgétaire par ligne budgétaire.  

              2- Créer une TVA SOCIALE intégrale, ligne budgétaire par ligne budgétaire Retraites, Sécurité sociale, Chômage, etc..., qui sera payée par les consommateurs, ce qu'ils font déjà sans le savoir ou sans y penser, d'autant que NUL NE LE LEUR DIT, à part moi! 

     *La suppression des "charges" cotisations sociales des entreprises entrainera Obligatoirement un NOUVEAU CALCUL DES PRIX DE REVIENT qui sera revu à la baisse du montant EXACT des sommes retirées et affectées à la TVA SOCIALE.

    C'est là qu'apparaissent alors les AVANTAGES indéniables de cette "REMISE A PLAT":

              1- Les entreprises françaises deviendraient les plus compétitives des Pays industrialisés par leurs pris de vente Hors Taxes ( Hors TVA, TVA sociale) à l'exportation,

              2- Les carnets de commandes augmenteraient,

              3- La confiance reviendrait,

              4- Les investissements reprendraient,

              5- Des emplois seraient créés pour satisfaire les clients, en temps et en heure, "sans délais", source de "fiabilité" et de crédibilité,

              6- Le chômage baisserait, sans pour autant obtenir le plein emploi cher aux Charlatans politiques qui ne pensent pas y associer la démographie,

              7- La balance des paiements retrouverait son équilibre dans un premier temps pour devenir excédentaire par la suite.

              8- Un IMPÔT SOCIAL serait créé pour les entreprises après négociations entre le Gouvernement et les partenaires sociaux et débats au Parlement: TOUTES les parties prenantes doivent participer:

                        9-1: Les salariés par retenues sur les salaires, "Fruit de leur travail", ce qui se fait dèjà et payent, en plus, l'impôt sur les revenus,

                        9-2: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL, "Fruit du travail du Capital", distint de celui des impôts sur les bénéfices, puisqu'elles ne payent RIEN, étant remboursées par les consommateurs qui achètent leurs marchandises et services! 

                        9-3: Les consommateurs, comme si rien n'avait été changé, hors le fait que cela se saurait officiellement et dans la plus grande équité, consommateurs qui payent en outre l'impôt sur les revenus! 

    C'est ainsi que, dans la plus grande et plus totale TRANSPARENCE chère à nos élus, la population verrait apparaitre, sur les tickets de caisse,  par exemple, le montant de l'impôt social pour tous les produits achetés, de la manière suivante:

                                  1- Prix de Vente HorsTaxe:                Tant:        €

                                  2- TVA %:                                          Tant:         €

                                  3- TVA SOCIALE %:                        Tant:         €

                                                                       4- TOTAL:    Tant:     €€€

    *La TVA sociale serait bien entendu collectée par les commerçants, au même titre que la TVA et reversée à L'Etat suivant des modalités à définir par les pouvoirs publics. (Possibilité de reverser directement au trésor sur des comptes distincts: Compte Sécurité sociale, Retraites, Chômage, à définir par le Gouvernement, le Parlement, les finances et les Partenaires sociaux).

    Les négociations annuelles seraient facilitées, avec débats au Parlement et entre Partenaires sociaux, DE MANIERE PERENNE POUR L'AVENIR DE NOS ENFANT, comme le disent si bien les hommes et les femmes politiques, pour se cacher la figure.

    De la sorte, Tout le monde saurait: QUI PAYE QUOI, POURQUOI, COMMENT ET COMBIEN, en particulier les consommateurs qui, sans le savoir, finançaient le tout en se faisant "arnaquer" sur les financements sociaux !

    *Le véritable commerce "COMMERCIAL" social libéral" verrait alors le jour: Les PRIX DE VENTE seraient adaptés aux véritables besoins de la concurrence et du rapport "Qualité/Prix", la vente à perte étant strictement interdite!    

    *NB: Les Prix à la consommation locaux et nationaux resteront Patriotiquement stables du fait de la concurrence: Les associations de consommateurs y veilleraient, ainsi que les services fiscaux.  Ils seraient calculés de la manière suivante: PV = (PR + bénéfices) + TVA + TVA SOCIALE.

                                             I----------------------------------I

                                                         *Point N° 10:

                                                      *CONCLUSION.

    Tous les hommes et femmes politiques veulent conserver les vieilles méthodes de L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES des entreprises! Il est à se demander s'il n'y trouvent pas quelqu'intérêt particulier bien caché pour ce faire en "levées de fonds" pour la préparation de leurs campagnes électorales! Aux lecteurs de trouver la bonne réponse. 

    De toutes les explications qui précèdent, il appartient aux lecteurs se se poser la question:

    Le terme de MONDIALISATION qui est employé par TOUS les hommes et TOUTES les femmes politiques l'est il comme ARNAQUE pour dissimuler une augmentation des impôts en vue de les "redistribuer" aux entreprises sous forme de subventions au prétexte fallacieux que leurs charges sociales sont trop lourdes (top élévées) en vue de leurs futures "levées de fonds" pour leur élection ou réélection, ou comme seul moyen de vivre par le travail?

    Cette ARNAQUE peut elle être assimilée à un CRIME ECONOMIQUE? En ce qui me concerne, jusqu'à preuve du contraire, j'ai tendance à penser et dire: "OUI"!

    *J'ai retenu tout de même, au terme de la campagne de recherches des parrainnages, qu'un candidat à l'élection présidentielle 2017, non retenu par manen démontrant que les consommateurs étaient les seuls à participer aux financements sociaux en remboursant intégralement les "charges" sociales aux entreprises, s'exprimant à présent en soutient d'un autre candidat, François Fillon du parti "les Républicains".

    Au COMBLE de L'ARNAQUE SOCIALE, Rafik Smati ajoutait en outre, dans sa vidéo "soutien" qu'une augmentation de 2% de la TVA prévue par François Fillon (et lui même dans son programme) ferait augmenter les prix nationaux et à l'importation, ce qui serait bon pour les recettes de la France.

    Bien entendu je nai pas manqué de faire remarquer et à faire reproche à Rafik Smati de m'avoir PLAGIE sans m'en avoir parlé au préalable, revendiquant en cela la paternité, l'antériorité et la "propriété intellectuelle" de LA REMISE A PLAT INTEGRALE des financements sociaux que je préconise de faire à tous les partis politiques et à Tous les élus: La mettre en place, POUR LA FRANCE et la pérennité de son système social "à la française"!  

    Ah! La politique, Mon Général! La Politique actuelle, "QUEL MALHEUR"! QUEL FLEAU! ET QUELLES ARNAQUES!

    Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

    *PS: Je suis Gaulliste, désencarté depuis nombre d'années pour garder mon indépendance d'esprit. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.