Portfolio

06-LA BAISE ECONOMIQUE présidentielle & parlementaire mènera à une révolution

Le Président et les parlementaires VIOLENT économiquement les Français & appauvrissent la population par la pratique de L'ARNAQUE aux charges sociales des entreprises: LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCALE! Elles se font payer au préalable toutes leurs cotisations sociales Retraites,Sécu,Chômage etc par les consommateurs qui achètent leurs marchandises! Y aurait il CONFLIT D'INTERÊTS?
  1. 06                   *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*.

                                     *Bonjour Députés législature 2017-2022.

                                             *MISE A JOUR LE: 12.03.2019

                                 *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

     

    *AVERTISSEMENT: Les charges sociales des employeurs payées par les consommateurs à l'achat des marchandises et reversées ensuite aux organismes chargés des recouvrements SONT DES TAXES et ne peuvent en aucun cas consédérées comme étant des investissements par les financiers et les chefs d'entreprises.

     

    La situation économique de notre pays est catastrophique, plus grave que ce que ne veulent le dire les hommes et les femmes politique, fiers de tous leurs échecs qu'ils appellent glorieusement "Mon expérience"! 

    Nul n'a encore expliqué avant moi comment l'économie pratiquée par tous les Présidents de la République depuis 1973  menait au désastre économique. Je vais le faire en commençant à écrire que vous avez été l'objet de LA PLUS GRANDE ET MONSTRUEUSE TROMPERIE FINANCIÈRE  DE TOUS LES TEMPS: L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES!

    Elle a mis et continue de metre notre économie "en berne": Une partie du Peuple de France est dans la rue avec le soutien de la majorité de la population.  Comment cela se terminera-t-il? Par une nouvelle révolution? Nul ne peut le prévoir:

    "La faim fait sortir le loup du bois et "Ventre affamé n'a point d'oreilles!

     

    C'est depuis de nombreuses années que je réclamais au Président François Hollande puis au Président Emmanuel Macron un grand débat national afin de REMETTRE À PLAT les modalités de financement des RECETTES SOCIALES.

    Le but était de transférer Toutes les "charges" cotisations sociales des entreprises sur une TVA SOCIALE pour rendre nos entreprises les plus compétitives des pays industrialisés afin de relancer l'économie par les exportations Tout en NATIONALISANT les financements sociaux pour les pérenniser.

    C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de participer au GRAND DÉBAT NATIONAL 2019 afin de METTRE EN VALEUR une nouvelle Méthode de gestion que j'ai mise au point depuis 2012 et dont je revendique la paternité: LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE". 

    *JE LA METS À LA DISPOSITION DE LA FRANCE. 

    C'est ce que je vais vous expliquer en détails ci après, à la Méthode Coué". 

     


     1- LES CAISSES DE L'ÉTAT SONT VIDES ET LE RESTERONT! 

    2- LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGES SOCIALES Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... Voici pourquoi et comment:

         2-1: Chacun sait que les "charges" cotisations sociales des entreprises sont mentionnées sur les feuilles de paye remises aux salariés. Le but inavoué est de "faire croire" aux salariés que les entreprises payent des charges sociales "et qu'elles sont trop élevées"! 

         2-2: De la sorte, les employeurs se placent en POSITION DOMINANTE: Les "charges" des salariés sont trop lourdes! Les salariés coûtent trop cher"! C'est la raison pour laquelle "on ne peut pas embaucher"!

    *Il nous faut des subventions!  C'est alors que les taxes et impôts augmentent, que les salaires stagnent et que le nombre de salariés pauvres augmente! Les salariés, alors en POSITION DE DOMINÉ, se trouvent psychologiquement EN FAIBLESSE pour demander des augmentations de salaires... justifiées..

         2-3: Et pourtant..., si les salariés et la population savaient..: 

    Les entreprises, pour ceux qui ne le sauraient pas, incorporent comptablement et légalement toutes leurs "charges" cotisations sociales dans les Calculs des Prix de Revient (coûts de production) et de Vente, avec bénéfices, pour se les faire payer au préalable par les consommateurs à l'achat des marchandises, "à l'insu de leur plein gré". RIEN NE LE LEUR PRÉCISE puisqu'ils sont censés avoir appris à l'école à calculer un Prix de Revient et de VenteIl en est ainsi pour toutes les entreprises!

    3- Une fois les charges perçues auprès des consommateurs qui ont acheté leurs marchandises, les entreprises les reversent aux organismes chargés des recouvrements tout en conservant les sommes afféréntes à la marge bénéficiaire affectée aux coûts de production.

    4- Cette opération de perception et de reversement des "charges" cotisations sociales par les entreprises est une "opération blanche" pour elles: Aucune somme d'argent ne sort directement de leur propre poche! Elles en conservent néanmoins, je le rappelle, les bénéfices correspondants au taux de marge bénéficiaire fixé pat les actionnaires, quel que soit la taille de l'entreprise.

    5- Les salariés, "eux", au vu de leur feuille de paye, ont constaté des retenues sur les salaires au titre des cotisations sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...: Ils se sont "appauvris!

    6- Les entreprises, c'est à dire les financiers, qui ont mentionné "leurs" cotisations sociales obligatoires sur les feuilles de paye, font croire aux salariés "qu'il en est de même de leur part et qu''ils payent des charges sociales, alors que, comme expliqué ci avant, ce sont les consommateurs, y compris les salariés qui sont également des consommateurs, qui les leur payent à l'achat des marchandises!

    7- De ce qui précède, les salariés payent bien leurs charges sociales par retenues sur leur feuille de paye et, EN PLUS, EN TANT QUE CONSOMMATEURS, payent les charges sociales des entreprises à l'achat des marchandises, produits et services!  

    8- Il en découle que, chacun l'aura compris, les salariés, qui sont TOUS des consommateurs, payent et les cotisations sociales des entreprises ET les leurs par retenue sur la feuille de paye. Ils s'acquittent en outre de la TVA, ce que nul ne contredira. Ajoutez y l'impôt sur le revenu à la source et chacun comprendra ce qu'est véritablement le reliquat pour LE POUVOIR D'ACHAT.

    9- De surcroît, pour faire bonne mesure, les politiques, bien intentionnés, augmentent les impôts et taxes pour "donner" des subventions aux entreprises, au prétexte FALLACIEUX que leurs charges sont trop élevées ALORS QU'ELES N'EN PAYENT PAS!

    10-Je puis donc affirmer, sans risque d'être contredit, qu'il s'agit là de LA PLUS VASTE ESCROQUERIE INTELLECTUELLE, MORALE ET FINANCIÈRE DE TOUS LES TEMPS organisée de main de maitre tant par le pouvoir politique et les financiers que par le pouvoir législatif parlementaire, avec l'appui occulte des médias qui ne manquent pas de s'affranchir de LA CHARTE DE MUNICH!

    *CE SONT LES SALARIÉS ET LES CONSOMMATEURS QUI PAYENT TOUTES LES CHARGES COTISATIONS SOCIALES des financements sociaux Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Chômage, Vieiellesse, Dépendance, etc, etc...

    C'est ce qui pourrait être appelé "LE SUPPOSITOIRE ECONOMIQUE" patronal présidentiel et gouvervnemental cautionné par le pouvoir législatif parlementaire contre la richesse supposée des pauvres qui pourraient s'enrichir plus en travaillant... plus... s'il y avait plus de travail... 

    Pour être encore plus clair, c'est ce qui est appelé, en bon langage politique imagé, LA BAISE ÉCONOMIQUE de la France et des Français.! 

    Le pouvoir d'achat, je le prédis, n'augmentera jamais si rien ne change dans la politique économique menée depuis des décennies. 

    *Je rapelle que LES CAISSES DE L'ÉTAT SONT VIDES depuis longtemps ET LE RESTERONT DÉFINITIVEMENT si le Président Emmanuel Macron refuse de changer de politique économique comme je le lui recommande depuis son arrivée à l'Élysee, en ... 2012... comme Secrétaire général Ajoint à l'économie du Président François Hollande, puis comme Ministre de l'Economie, puis comme candidat à la présidentielle, et.. depuis son arrivé à l'Élysée en tant que Président de la République.    

    Il existe cependant UN REMÈDE ET UN SEUL pour remettre de l'ordre dans le bordel économique:

    *LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" que j'ai conçue personnellement et dont je revendique l'honneur de l'avoir proposée à tous les partis politiques en général par l'intermédiaire des réseaux sociaux et en particulier au Président François Hollande ainsi qu'à son successeur: Le Président Emmanuel Macron: POUR LA FRANCE et les Français!

    Voyons à présent ce qu'il en est.

    Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse.


     

    Bonjour Françaises, Français, dont Mesdames et Messieurs les 36 000 Maires de France et des Outre Mers,

    Je vous prie de trouver ci après l'article que j'ai envoyé à Madame Yaël Braun-Pivet, Présidente de la Commission des lois, le 1er janvier 2019.

    À la suite de cette lettre, vous y trouverez les éléments suivants, dans le cadre de mes propositions destinées à relancer l'économie tout en nationalisant la collecte des recettes sociales des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..

    *Un préambule,

    *Une lettre adressée aux Français,

    *Un récatitulatif de mes propositions:

              Point N°1: Lettre ouverte transmise à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République,

              Point N°2: Se déburqaniser la face pour y voir clair en économie, 

              Point N°3: Ce qu'est le "Révisionnisme économique",

              Point N°4: La relance de l'économie par la nationalisation des financements sociaux,

              Point N°4: Une conclusion.

    NB: Les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se rendre directement aux Points N°3 et 4, dans la "lettre aux Français" qui fait suite à la "letre à Madame Yaël Braun Pivet" et au "Préambule.". 

                                          I------------------------I

                      Lettre adressée à Madame Yaël  Braun-Pivet. 

    Bonjour Madamme Yaël Braun-Pivet (@yaelBRAUNPIVET sur Twitter),  Présidente de la Commission des lois constitutionnelles, de la Législation et de l'Administration générale de la République, souvent appelée "Commission des lois":

    Ce jour 01 janvier 2019, je vous demande de diligenter une Commission d'enquête sur L'ARNAQUE AUX CHARGES-COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES organisée par le pouvoir politique de Monsieur Emmanuel Macon, Président de la République, avec son parti "En Marche" pour les plus grands bénéfices et profits des financiers et le plus grand malheur du Peuple de France au siècle où nous vivons, le XXIè siécle qui suit celui du XVIIIè qui a vu le jour en 1789 avec la Révolution française.

    *JE VAIS VOUS PARLER ECONOMIE SANS DÉTOURS*

    *Ce que nul n'a le courage de dénoncer, je vais le faire pour lancer "LE GRAND DEGÂT (sic) NATIONAL" macronien, 2019 qui s'annonce en économie: 

    *LE VIOL CÉRÉBRAL, ÉCONOMIQUE et FINANCIER de La France et des Français qui se trouve dans  L'ARNAQUE AUX CHARGES-COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES, laquelle est la suivante: 

    *AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...

    *Ce sont les consommateurs qui les payent au préalable aux entreprises, car elles sont incorporées dans les Calculs des Prix de Revient et de vente, et, de ce fait, payées d'avance aux entreprises à l'achat des marchandises!

    *Les entreprises les reversent par la suite aux organismes de l'Etat chargés des recouvrements. Rien ne sort donc directement de leur poche. 

    *L'Arnaque aux "charges-cotisations" sociales, pour TOUS les hommes et TOUTES les femmes politiques de TOUS les partis  consiste à FAIRE CROIRE à la population et au Peuple de France que les "Charges-"Cotisations sociales" des entreprises sont trop élevées et qu'il faille leur accorder des "SUBVENTIONS"-CADEAUX" pour soit disant créer des emplois et "faire baisser le chômage"!  

    *Le résultat obtenu est que les impôts et les taxes diverses augmentent et font baisser le pouvoir d'achat alors que LES PRIX NE BAISSENT JAMAIS, que les salaires stagnent, que le montant des retraites baisse et que la misère et la pauvreté augmentent et deviennent "LA NORME SOCIALE" de France!

     C'est pourquoi JE DÉFIE PUBLIQUEMENT Monsieur Emmanuel Macron, Président de La République, de démontrer le contraire de mes écits au Peuple de France, sur "Le Révisionnisme économique".

      *Le 20 décembre 2018, s'adressant aux enfants auxquels il rendait visite "incognito" à Soissons dans une des maisons de la "Fondation action enfance", le Président Emmanuel Macron a cru bon, pour parler Actualité, de leur dire: "Le prix de l'essence va baisser", oubliant en cela que les enfants n'avaient pas de voiture ni gilet jaune et auraient préféré s'entendre dire: "Le prix des bonbons et du pain au chocolat vont baisser"! 

    C'est ce qui est appelé, par les experts politiques et médiatiques: " Le retour en force de Emmanuel Macron par la pédagogie participative dans le cadre du GRAND DEBAT NATIONAL 2019!

    Mon article comporte 5 Points qui se trouvent après le "Préambule" et la "lettre aux Français".. 


     Le grand débat de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République A LA LANGUE DE BOA CONSTRICTOR ECONOMIQUE A TÊTE DE MULE, passera par LA BAISE ECONOMIQUE des Français qui sont, pour lui, des demeurés du chapeau manipulables à Gogo!

    Comment inscrire, DANS LES FAITS, sur la feuille de paye, EN BRUT, la Hausse légale du SMIC de 100 € "Net" annoncée par le Président Emmanuel Macron sur la feuille de paye ainsi que le "salaire horaire" pour les salariés qui ne sont pas à temps complet et qui peuvent faire des heures complémentaires, et, pour les salariés à temps complet, ceux qui feront des heures supplémentaires, sans que cela coûte un € (1 €) aux entreprises chargées de rémunérer leurs salariés?

    LA QUESTION est posée au Président Emmanuel Macron de manière claire en attendant sa réponde de manière "complexe" dont il a seul le secret, avant les fêtes de fin d'année, bien sûr!

    En fait, c'est le député en marche Gilles Le Gendre qui a déclaré qu'il était trop intelligent pour l'expliquer aux Français qui ne comprennent jamais rien! Ah, ces Français... 


     

                                  *PREAMBULE*

    °Les lecteurs pressés de me critiquer sont priés de se porter aux Points N°3 et 4 de mon article et de s'en imprégner au préalable pour ce faire. Merci pour les critiques constructives qui pourraient en découler. 

    LA "METHODE MACRON", si chère aux Médias de France "qui n'en disent "mais", c'est Le Viol intellectuel, Le Viol et La BAISE ECONOMIQUE de la France et des Français par L'Arnaque aux charges sociales des entreprises" et "Faire payer l'augmentation du "NET" des salariés à la place de ses Amis-Financiers-Patrons par les retraités sans défense, qu'ils soient en bonne santé relative, malades ALS, Alzeimer, déficients mentaux, grabataires ou en fin de vie: Peu lui chaut à part satisfaire son Ego et ses Maitres de La Finance! 

    LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE, et JE DEFIE Monsieur Emmanuel Macron, Président de La République, DE VOUS DEMONTRER LE CONTRAIRE au cours de son allocution télévisée de ses voeux aux Français pour l'année 2019.

    Toutes les charges sociales des entreprises sont incorporées dans les calculs des Prix de revient et de vente: Ce fait comptablement légal et je ne critique pas: Je porte à la connaissance du public, tout simplement, chacun pourra constater:

    *Si les entreprises reversent les charges-cotisations sociales des entreprises perçues auprès des consommateurs à la vente de leurs marchandises, NUL NE PEUT PRETENDRE qu'elles payent des cotisations sociales!

    *Alors se pose la question: Pourquoi les politiques accordent ils des "subventions" aux entreprises? Il appartient à chacun d'y trouver la bonne réponse après s'être creusé la cervelle!   

    C'est ce que j'appellerai L'ULTRALIBERALISME FEODAL Macron PAR LA BAISE ECONOMIQUE des Françaises et des Français.

     En outre et par ailleurs, L'AUGMENTATION de la CSG de 1,7 point pour les retraités ne pourrait elle pas être considérée, judiciairement parlant,  comme un Délit d'Abus de faiblesse sur personnes vulnérables que sont les retraités en général qui ne peuvent se défendre, en particulier les personnes handicapées, personnes dépendantes, en état de déficience mentale, comme par exemple les maladies ALS et ALZEIMER, les GRABATAIRES, EN FIN DE VIE, etc, etc... par personne ayant autorité, en l'occurence Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République? La question est là, et bien là, et je la pose!

                                     I-------------------------I

                 Lettre adressée aux Françaises et aux Français.

    Bonjour Françaises, Français,

    C'est sans détour, de ce qui précède, que je vous pose LA QUESTION DE CONFIANCE de manière l'on ne peut plus directe à débattrre et faire débattre par les hommes et les femmes politiques qui passent leur temps d'EGO politique "à la télé", parfaitement "gominés, toilettés et fardés", s'écoutant parler en se regardant dans la glace, à croire qu'ils n'ont RIEN d'autre à faire dans leur journée pour laquelle ils sont payés en tant qu'Elus du Peuple!

    Ce sont les carnets de commandes qui créent des emplois, non les élucubrations économiques des hommes et des femmes politiques toutes tendance confondues. Pour faire bonne mesure, ce sont les commandes supérieures aux capacités de production des entreprises qui créent des emplois nouveaux, un besoin d'embauches supplémentaires à l'existant et font baisser le chômage.

    *La méthode Emmanuel Macron, Président de la République, c'est toujours dire "Je fais ce que je dis" pour sous entendre "Je fais ce que je ne dis pas"! 

    Deux exemples pris au hasard me suffiront pour le démontrer:

    1-Emmanuel Macron est un NEGATIONNISTE économique! Notre Président, Emmanuel Macron, "refuse de reconnaitre que les entreprises -les financiers- se font payer toutes leurs charges -cotisations sociales- par les consommateurs" qui achètent leurs marchandises, produits et services, lui compris!

    2- Le 25.01.2018, à St Genès de Champanelle (63 122 Auvergne), au cours de ses voeux aux agriculteurs, il a déclaré qu'il faudrait, dans le cadre des négociations €uropéennes, que les agiculteurs ne vendent pas à perte, tout en ajoutant de manière cynique peu après: "Je vais augmenter LE SEUIL DE REVENTE A PERTE, si nécessaire par ordonnances! Or il appartient aux agriculteurs eux mêmes de calculer leur propre SEUIL DE REVENTE A PERTE, selon le CODE DU COMMERCE, à partir du CALCUL DE LEURS PRIX DE REVIENT! Pas au Président de la République ni à la Commission €uropéenne!

    Comprenne qui pourra ou le voudra, étant entendu que "Le code du commerce" interdit la vente et la revente à perte: Elle est réglementée en France par les articles 442-2 et L 420-5 du Code du commerce.

    *Prêcher à tous vents que son quinquennat sera un quinquenant EXEMPLAIRE et demander à son Gouvernement d'être IRREPROCHABLE pose à nouveau le problème du "MANQUE DE CONFIANCE" géréralisé de la population envers les élus de tous les partis politiques confondus!    

    LE NÉGATIONNISME ÉCONOMIQUE poussé à l'extrême par Emmanuel Macron est d'une incongruité telle qu'elle s'apparente au "Syndrome de la "Promotion Focus" en son développement critique à venir et à envisager tel qu'il pourrait être: Un VIOL ÉCONOMIQUE COLLECTIF en général et en particulier avec l'augmentation de la CSG des retraités, véritable "Corne d'Abondance" branchée ad vitam aeternam sur eux pour augmenter les "salaires "Nets" des salariés en lieu et place des employeurs qui n'augmentent pas les salaires.

    *Par la "Corne d'abondance" qu'il s'est ainsi octroyée, Emmanuel Macron, de Président des Riches, s'est autoproclamé "PLUTUS" de France", Dieu des Richesses" pour les financiers les plus fortunés.

    Pour combattre ces syndromes en leurs dangers à prévoir, les éradiquer et PRESERVER l'Avenir de "nos enfants", il n'y a qu'un seul remède et un seul:

    *Mettre à l'abri toutes les recettes du financement de nos biens sociaux acquis au fil des combats politiques et les placer sous la protection de La République, c'est à dire: NATIONNALISER LES FINANCEMENTS SOCIAUX Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... par une remise à plat de leurs financements via LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE du XXI ème siècle, que je préconise, afin d'en assurer leur sauvegarde et leur pérennité.

    C'est ce que je vais vous expliquer ci après de manière rationnelle, concrète, pédagogique et constructive dans la lettre ouverte ci après adressée en son temps par les réseaux sociaux Facebook et Twitter à Monsieur Emmanuel Macron,  Président de la République, Palais de l'Elysee, laquelle est restée sans réponse. 

     *Pour être aussi bref que possible, mon article portera sur 5 Points:

    *Point N°1: Lettre ouverte transmise au Président de la République  Emmanuel Macron via Twitter et Facebook,

    *Point N°2: Se déburqaniser la face pour y voir clair en économie, 

    *Point N°3: Ce qu'est Le Révisionnisme économique,

    *Point N°4: La relance de l'économie par la nationalisation des financements sociaux,

    *Point N°5: Conclusion.

                                I-------------------------I

                                       *Point N°1*:

    *Lettre ouverte adressée à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République.

     Objet: Le financement de nos dépenses publiques.

                                  Bonjour Monsieur le Président,

    Je sais que cette lettre ne vous plaira pas: C'est à Notre Pays, La France, dont vous êtes le Président, que je l'écris en pensant à l'Avenir de sa population: La sortir du bordel économique dans lequel elle se trouve par les "Fautes de gestion" qui ont commencé avec la mise en application du pacte de "responsabilité" -augmentation des impôts 2014 avec perte de 50 milliards €- et que vous continuez la série avec la hausse de la CSG qui a transformé les retraités en SUPPLETIFS DES EMPLOYEURS!.

    A bien vous écouter, à bien vous observer et à bien vous analyser, j'en ai déduit que vous étiez, tout simplement et après tout, UN NEGATIONNISTE ECONOMIQUE!

    OUI! Monsieur le Président: UN NEGATIONNISTE ECONOMIQUE puéril en économie de marchés qui prend les 67 millions de Français recencés INSEE, y compris les bébés qui viennent de naitre et les enfants qui n'ont pas encore l'âge de raison pour des cons qu'ils ne sont pas en économie! 

    Vous êtes UN NEGATIONNISTE ECONOMIQUE parce que vous niez les évidences effrontément en votre raisonnement en relation directe avec le principe de Peter, autrement dit "Le syndrome de la "Promotion Focus": Vous niez L'AXIOME ECONOMIQUE DE BASE EN ARITHMETIQUE suivant:

    "AXIOME ECONOMIQUE: "Les entreprises -les financiers- se font payer Toutes leurs cotisations sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, y compris, par exemple, par le personnel de L'Elysee chargé d'assurer la bonne marche et la bonne tenue du Palais de l'Elysee dont le personnel mis à la disposition de votre femme Brigitte"!

    "OUI, CAR toutes les "charges" sociales des entreprises -des financiers- qui vous livrent et vous approvisionnent à l'Elysee se font payer leurs "charges"-cotisations sociales- par les services comptables des deniers de l'Etat"!

    Il en est de même à Matignon, à Bercy, à l'Assemblée nationale et au Sénat et partout ailleurs en France, où ce sont les consommateurs qui les payent "à l'insu de leur plein gré", puisqu'ils sont cencés le savoir, tout comme vous!

    *Partant, pour quelles raisons leur accorder en plus des subventions si par hasard elles le demandaient", voire sans le leur demander, alors qu'elles font des bénéfices?

    *Pourquoi le nier?

    IL FAUT IMPERATIVEMENT NATIONALISER LES FINANCEMENTS SOCIAUX des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociales, Compléméntaires santé, Vieillesse, Dépendance, etc, ets..., pour en assurer leur pérennité "pour l'Avenir de nos enfants", se plaisent à commenter les hommes et femmes politiques d'un air sérieux de faux cul en promenade sur la plage!  

    Alors, je vous en prie: "Remettez les pieds sur terre! Descendez de votre piédestal sur lequel UNE MINORITE d'électeurs inscrits (47,..%) vous a placé démocratiquement le 17 juin 2017".

    "Ecoutez la voix et les écrits de la raison: "LA MIENNE", celle qui vous propose de mettre en application la "Méthode de Gestion par le Révisionnisme économique" pour gérer sainement fes financements sociaux avec leur corollaire: "La relance de l'économie pour faire baisser le chômage" par la baisse notable et impérative des prix de vente à l'exportation!

                             *LA VOIX ET LES ECRITS DE LA RAISON* 

    Le trou de la dette sociale ne cesse de se creuser, même à la rentrée des vacances, tant par vous, Monsieur le Président, que par la faute des hommes et femmes politiques du Gouvernement Edouard Philippe qui nous gouvernent.

    Tout en effet a été essayé,et Tout a échoué, toujours avec les mêmes méthodes désuettes: Augmenter les impôts, subventionner les entreprises pour remplir le tonneau des Danaïdes de la finance et des financiers qui, depuis des lustres, ont asservi ces mêmes hommes et femmes politiques, dont Vous même, "à leurs bottes"!

    *J'estime, en tant que Citoyen, LE VIOL ECONOMIQUE avéré en financement des recettes sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Chômage, Vieillesse, Dépendance, totalement avéré, dans la mesure où vous accordez des "subventions" aux entreprises -aux financiers- au prétexte qu'elles ont des "charges"-cotistions sociales- trop lourdes, ALORS qu'elles se les font payer au préalable par les consommateurs qui achètent leurs marchandises en les incorporant comptablement dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE!

    De ce fait, je vous le rappelle, les entreprises -les financiers- ne participent EN RIEN au financement des dépenses sociales "à la française" et augmentent leurs dividendes grâce aux subventions accordées par tous les gouvernements passés et présents, dont le vôtre, celui de Edouard Philippe!...

    Je pense sans en avoir la certitude, pour ma part et depuis de nombreuses années, à un véritable "Crime économique" organisé et connu de TOUS les partis politiques qui se battent pour Le Pouvoir, contre La France et ses 67 millions d'habitants, Monsieur le Président!

    De par cette manière "étrange" d'accorder des subventions en pure perte aux entreprises -aux financiers- qui se font payer au préalable, JE LE RAPPELLE, Toutes leurs "charges"-cotisations sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services sans contrepartie me laisse à penser qu'il est facile par la suite aux hommes et femmes politiques de "lever des fonds" pour les élections:

    "Cette pratique d'accorder des subventions doit donc cesser de manière rationnelle, transparente, équitable et compréhensible pour TOUS"!

    Cest la raison d'être de cet article recommandé à "Lecture pour tous"!

                                             I----------------------------I 

                                                     *Point N°2*

                      *Se déburqaniser la face pour y voir clair en économie:

    La burquinisation des hommes et des femmes politiques en économie, dont vous faites partie, Tous partis confondus, est une catastrophe économique industrielle pour Notre Pays, La France! Vous devriez en avoir HONTE! 

    Aussi vais je vous expliquer que c'est par la DEBURQANISATION du voile économique qui vous couvre la face depuis 2012 à L'Elysee en tant que Secrétaire général Adjoint puis comme Président de la République, en 2017, ainsi que par la déburqanisation de tous les membres du Gouvernement de Edouard Philippe, Premier Ministre, que Notre Pays, La France, retrouvera son indépendance économique, militaire, sociale, financière et sociétale.

    De la même manière, c'est par votre DERADICALISATION en économie de marchés et LE REAPPRENTISSAGE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE que La France retrouvera sa Grandeur économique perdue.

                                           I----------------------------I

                                                  * Point N°3*

                      *Ce qu'est le REVISIONNISME ECONOMIQUE*

    Cet article n'est pas fait pour plaire aux dirigrants politiques, dont vous, Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron, et TOUS les Ministres du Gouvernement dont le Premier, Edouard Philippe, Nicole Belloubet, Ministre de la justice et par TOUS les élus, quelles que soient leurs positions dans la hiérarchie de la politique française et de la finance. 

    Aussi serai je direct en employant quelques termes destiné à "frapper l'opinion" de manière volontaire et provocatrice: HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE. Il y va de l'avenir économique et social de la France! Abordons d'emblée le sujet, droit au but:  

    *L'Avenir du climat social et sociétal de La France, de l'Economie française et des financements du Système social "à la française" seront pérennisés dans la plus grande transparance grâce à leur Gestion par "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE" RATIONNEL issu du CALCUL DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE dont je revendique la paternité intellectuelle.  

    Extrait d'Internet, Le *REVISIONNISME désigne l'attitude de ceux qui remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire ou même de faits établis.

    Selon MACHIAVEL (Le Prince, 1532), "Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout"

    *J'ajouterai qu'en 2017, soit 475 ans après: "Rien n'est politique, mais la politique, qui s'intéresse à tout, ne réussit en rien": ( Alain Saiche). 

    *De ce qui précède, j'entends démontrer, le plus simplement du monde, que TOUS nos hommes politiques, Tous les économistes, les éditorialistes et les Journalistes, ainsi que TOUS les hommes et TOUTES les femmes politiques se foutent de la gueule des Françaises et des Français  en ECONOMIE RATIONNELLE et prennent le Peuple de France pour un petit peuple de demeurés du chapeau qu'ils ne sont pas!

    *Ma démonstration, extraite de logique pure, portera sur un AXIOME PRINCIPAL basé sur L'ECONOMIE RATIONNELLE:

    "Les entreprises -les financiers- se font payer au préalable, par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, TOUTES leurs "charges" -cotisations- sociales Retraites, Retraites complémentaires, Complémentaires santé (obligatoires depuis le 1er janvier 2016),  Sécurité sociale, Chômage, Vieillesse, etc, etc... pour les reverser par la suite aux organismes d'Etat chargés de ces recouvrements!

    COROLLAIREMENT: Les entreprises -les financiers- ne participent en RIEN et directement aux financements des dépenses sociales sus citées de leurs propres deniers, car, ce qu'il faut savoir et bien retenir, je le rappelle, à la méthode Coué:

    "Les entreprises -les financiers- incorporent TOUTES leurs "charges" -cotisations sociales- sus citées, appelées "charges", dans le CALCUL DES PRIX DE  REVIENT, lesquels, affectés d'un coefficient de marge bénéficiaire "à leur convenance", en fonction des marchés, deviennent des prix de vente.

    Ainsi, sans s'en rendre compte, les consommateurs, ces gogos, en payant les marchandises à l'achat, payent TOUTES les cotisations sociales aux entreprises, cotisations appelées "Charges" par les hommes et femmes politiques, les chefs d'entreprises et les Médias".

    De ce fait, je le rappelle encore, les entreprises ne participent EN RIEN aux financements du Système social "à la française" tant vanté par ceux qui se prétendent élites et ne sont, en fait QUE des charlatans de foire d'empoigne en goguette qui veulent péter plus haut que leur cul! 

    De la sorte, crier sur tous les toits, dans tous les micros de TOUS les Médias et sur tous les tons: "Les charges des entreprises sont trop lourdes", "les salaires sont trop élevés"! Il n'y a qu'une solution pour redresser l'entreprise pour éviter les licenciement: Leur accorder des subventions"! Voilà qui est devenu monnaie courante depuis des décennies et a tendance à perdurer! Trop!

    Cela coûte des fortunes aux contribuables, comme par exemple, dernièrement, les 50 milliards d'augmentation d'impôts, en 2013, avec une baisse du pouvoir d'achat très importante en particulier pour les classes dites "Moyennes", avec les résultats connus: Les dividendes des actionnaires ont exponentiellement augmenté, les licenciements ont continué, le chômage est devenu "de masse"!

    Et ce que vous a caché François Hollande au cours de son mandat, de mai 2012 à mai 2017 et ce que vous cache son successeur Emmanuel Macron, c'est que, après avoir distribué généreusement 50 milliards aux entreprises entre les années 2014, 2015 et 2016, les impôts 2016 n'ayant pas été diminués et ceux de 2017 non plus, continuent de remplir les caisses de Bercy pour former ce que j'appellerai "Un Trésor de guerre" pour être redistribué sous l"APPELLETION GAINS DE LA CROISSANCE:

    "La croissance est là: Elle frissonne, elle grimpe, la France va mieux! Le chômage a baissé grâce à la politique menée par François Hollande et Emmanuel Macron et leurs Gouvernements alors que tout est faux.

    C'est aisi qu'en fin d'année  a été annoncée une augmentation du SMIC à compter du 1er janvier 2018.

    *Si ce n'est pas une .ARNAQUE ORGANISEE, dites moi ce que c'est! Et Aucun homme ou femmes politique ne fait ressortir cette ANOMALIE D'UN AUTRE AGE! Et surtout pas Emmanuel Macron, initiateur du mal nommé pacte de "responsabilité" avec François Hollande et Pierre Gattaz, Président du Medef qui a fait perdre 50 milliards € aux contribuables entre 2014 et 2016.

                                                  I---------------------------I 

                                                           *Point N°4*

    *La Relance de l'économie par la nationalisation des financements sociaux:

    Voici donc ce qu'il en est:

    En fait, TOUS nos hommes et TOUTES nos femmes politique ainsi que Tous les économistes se sont mis le doigt dans l'oeil jusqu'au coude DEPUIS TOUJOURS et prennent les contribuables et le Peuple de France pour des cons qu'ils ne sont pas!

    Je vais vous le démonter de manière spectaculaire! Vent debout!

    *Puisque les charges des entreprises sont "trop lourdes",

              1- SUPPRIMONS LES TOUTES pour les tranférer intégralement sur une TVA SOCIALE qui sera payée par les consommateurs, lesquels les payent déjà sans s'en rendre compte, à l'insu de leur plein gré" je le rappelle! 

    De la sorte, les entreprises, débarrassées de TOUTE leurs "charges" -cotisations sociales-, ne pourront plus les incorporer dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT (coûts de production) et de vente à l'exportation! De quoi s'aperçoit on alors?

              2- QUE nos entreprises, avec les nouveaux CALCUL DES PRIX DE REVIENT, sans les "charges" -cotisations sociales-, sont devenues LES PLUS COMPETITIVES DE TOUS LES PAYS INDUSTRIALISES en prix de revient Hors Taxes (Hors TVA et Hors TVA SOCIALE)!

              3- Avec le même coefficient de marges bénéficiaires, leurs marchandises, "elles", deviennent les moins chères à l'exportation! 

              4- Les carnets de commandes se garniront alors, les entreprises produiront plus pour vendre,

              5- La confiance reviendrait,

              6- Les entreprises investiront pour se développer et

              7- Les entreprises créeront, en retour, des emplois durables en CDI pour satisfaire les demandes clients,

              8- Le chômage baissera sans arriver au pleuin emploi du fait de la démographie,

              9- Bien entendu, les "charges" cotisations sociales des entreprises, payées auparavant par les consommateurs qui ne le savaient pas, "à l'insu de leur plein gré", seront intégralement transférées sur UNE TVA SOCIALE à créer, distincte de la TVA, laquelle sera payée par les consommateurs qui le sauront officiellement! 

              10- Patriotiquement, les prix de vente resteront approximativement les mêmes voire pourraient baisser légèrement: Les calculs seraient faits de la manière suivante: PV = PRIX DE REVIENT (coûts à la production) HT + % bénéfices + TVA + TVA SOCIALE.

              11- Et l'on s'aperçoit alors que les entreprises ont libre jeu de faire leurs calculs aux plus justes prix Hors Taxes pour se développer à l'exportation: C'est ce que nous pourrons appeler "L'ECONOMIE SOCIALE-LIBERALE RATIONNELLE" chère à tous les experts qui n'y connaissent RIEN en économie!  

    Rappel: Ajoutée aux PRIX DE REVIENT et à la "marge" bénéficiaire souhaitée par le actionnaires, cette TVA SOCIALE, qui sera égale au montant des transferts, sera payée par les consommateurs, ce qu'ils faisaient précédemment, sans qu'ils s'en rendent compte, mais à présent en toute clarté et au juste prix!

              13- La TVA SOCIALE serait collectée par les commerçants, comme la TVA, et figurera sur les factures et tickets de caisse, comme par exemple ci après expliqué:

                            13-1: Prix Vente Hors Taxe:              Tant ....      € 

                            13-2: TVA: Tant %                             Tant ....      €

                            13-3: TVA Sociale: Tant %                Tant....      € 

                                                                   Total TTC:   Tant....€€€€

    *Ainsi, tout le monde saura ce qui est payé à L'Etat en charges sociales, pour le plus grand bien de TOUS.

              14- Enfin, les entreprises payeraient un IMPÔT SOCIAL spécifique distinct de l'impôt sur les bénéfices, dans la plus grande transparence, après accord entre les partenaires sociaux et débats au Parlement, selon le principe égalitaire: TOUT LE MONDE DOIT PARTICIPER:

                        14-1: Les salariés par retenues sur leurs salaires, "Fruit" de leur travail et qui payent, en plus, l'impôt sur le revenu,  

                        14-2 Les consommateurs, avec la TVA SOCIALE qui serait du même montant (voire même pourrait baisser) que ce qu'ils payent déjà avec l'achat des marchandises aux entreprises et payent, en plus, l'impôt sur le revenu,

                        14-3: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL spécifique à négocier entre les partenaires sociaux et qui serait débatu par les parlementaires, à l'Assemblee nationale et au Sénat.  Cet impôt social serait distinct de l'impôt sur les bénéfices, "Fruit" du travail du capital, tout en leur faisant ressortir qu'elles ne payaient rien avant en faisant croire qu'elles en payaient!

    *Ainsi seraient pérennisées et NATIONALISEES, POUR L'AVENIR DE NOS ENFANTS, les recettes sociales pour les Retraites, les Retriates complémentaires, la Sécurité sociale, les Complémentaires santé, le Chômage, la Dépendance, la Vieillesse, etc, etc...

                                            I---------------------------I

                                                     *Point N°5*

                                                 *CONCLUSION:

    Voila, en résumé, les grandes lignes de la REMISE A PLAT DES FINANCES SOCIALES par la METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE rationnelle et universelle du XXIè siècle que je préconise depuis 5 ans avec insistance, à ma manière, jusqu'à obtenir satisfaction: Pour La France!

    Nul n'y trouverait à redire et les négociations annuelles à venir porteraient sur des réajustements en fonction des résultats obtenus. Je gage que les résultats de la première année seront surprenants de vérité... 

    Ainsi, Monsieur le Président, pour avoir le plaisir de vous contredire, "Si les Français aiment les changements! Les bons" et n'aiment pas votre NEGATIONNISME ECONOMIQUE!

    Il vous reste, à ce jour 26 janvier 2018, 4 ans et 4 mois  pour réussir, par les changements que vous propose "La voix de la raison", le changement par LA METTODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMIQUE que je vous préconise depuis plus de 5 ans".

    Armand  de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

    *PS: Je suis Gaulliste de coeur et d'esprit, plus encarté depuis de nombreuses années afin de garder mon indépendance d'esprit.         

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.