François Hollande et son double

Quel curieux raccourci de l'histoire ?

Alors même que Madame Taubira rappelle en Algérie le principe du droit du sol de 1889,François Hollande renoue le dialogue avec son père Georges ,engagé sur des listes d'extrême-droite à Rouen en 1959,puis en 1965 à la tête d'une liste rénovation et expansion d'anciens de l'OAS terroriste.

décidément le poids des générations passées pèse très lourd sur le cerveau des vivants.

Parce que garder la mémoire , c'est méditer l'oubli , je pense avec reconnaissance à Mendès France.

En ce jour d'infamie , Mendès comme en 1940 tu es déchu de ta nationalité !.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.