David Bernadas
Rédacteur, Traducteur, Enquêteur
Abonné·e de Mediapart

55 Billets

0 Édition

Portfolio 24 mai 2019

Anticipation: Quête de corps utopiques - Hot Bodies Camp, avec Gérald Kurdian

Depuis janvier à Bruxelles, un groupe de 15 jeunes apprentis en mécanique automobile construit un habitat pour un monde post-capitaliste, partant de la carcasse d’un vieux break. Sur base de conversations et d’échanges autour de notions telles que l’Utopie, la Survie ou l’Écologie, ils explorent un imaginaire de Science-fiction, histoire de dépasser les cataclysmes imminents.

David Bernadas
Rédacteur, Traducteur, Enquêteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  2. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  3. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  4. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  5. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  6. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  7. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  8. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  9. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  10. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  11. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  12. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  13. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  14. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  15. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  16. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  17. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  18. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  19. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  20. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  21. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  22. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  23. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  24. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  25. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  26. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  27. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian
  28. Hot Bodies - Camp / Gérald Kurdian

     

     

     


     

    Gérald Kurdian est performer et musicien, il s'est formé à l'École d'arts de Paris-Cergy avant d’intégrer le post-diplôme en recherche du Centre chorégraphique national de Montpellier.

    Hot Bodies of the Future est une plateforme sur laquelle coexistent plusieurs projets connexes. Autour de l'image et du son, les individus s'y assemblent, ils interrogent leurs communautés, ils se dynamisent en se nourrissant de leurs échanges. Il est alors question de formes alternatives de sexualité, de micropolitiques queer. De manière plus large, ils s'intéressent à d'autres formes d'utopie politique.

    -

    Projet réalisé dans le cadre de la Free School du Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles, avec les étudiants de la 5ème année de mécanique automobile de l'Institut Saint-Joseph à Etterbeek: Atila Ali, Soufian Azizi, Zaïd Bakhati, Ahmet Cekic, Mehmet Celiker, Edy Choupe, Kevin De Bock, Eduard Gashi, Abdelali Haj Chaib, Abdoullah Jaghou, Fares Kabou, Mohamed Laaroussi, Enes Murati, Patryk Rodziewicz, Mehdi Rohani, Mahmoud Saidi, Yahia Saidi, Sharon Tshiebe.

    Avec le concours de Rosario Cino, Patrick Lambrecht, Marie-Christine Maton, enseignant·e·s.

    -

    www.wearehotbodiesofthefuture.org

    Projet Free School

    Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles

    Institut Saint-Joseph 1040 Bruxelles

     

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le grand bond en arrière climatique
Et si le climat était une victime de la guerre en Ukraine ? Face au risque de pénurie énergétique provoquée par le conflit, les pays européens préparent un recours accru au charbon et au gaz fossile. Une marche arrière alarmante, à l’heure de l’urgence climatique, qui met en lumière notre terrible retard en matière de transition écologique.
par Mickaël Correia
Journal
Viktor Orbán est-il de plus en plus isolé en Europe ?
Embargo sur le pétrole russe, État de droit, guerre en Ukraine... Sur plusieurs dossiers, le premier ministre hongrois, à l’aube de son quatrième mandat consécutif, diverge de la majorité des Vingt-Sept. Débat avec une eurodéputée et un historien spécialiste de la région.
par Amélie Poinssot
Journal — Histoire
Le docteur est-il encore en vie ?
Le 4 mars 1957, le docteur Slimane Asselah est enlevé dans son cabinet médical, au milieu de la casbah d’Alger, par les forces de l’ordre françaises. Mort ou vif, sa famille ne l’a jamais revu. Deuxième volet de notre série.
par Malika Rahal et Fabrice Riceputi
Journal — Amérique du Sud
En Équateur, victoire en demi-teinte pour les autochtones après 18 jours de lutte
Un accord a été conclu jeudi entre le gouvernement et les responsables autochtones, à l’issue d’une longue grève générale, pour réclamer de meilleures conditions de vie. Dans la capitale Quito, la « Casa de la Cultura » (Maison de la culture) a été un endroit clef du mouvement.
par Alice Campaignolle

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX