Portfolio

Trois petits tours et puis s'en vont

Trajet limité pour cette manifestation du 23 juin : la place de La Bastille et le tour du Port de l'Arsenal. Il s'agit cependant d'une victoire contre le gouvernement dont la volonté 1ère était d'interdire de nouvelles manifestations. 60 000 personnes (20 000 selon la police) se sont rassemblées à Paris pour poursuivre le mouvement social lancé depuis plus de 3 mois contre le projet de loi Travail
  1. Paris, le 23/06/2016 - Une banderole accrochée au pied de la colonne de La Bastille rappelle les fondements du combat des travailleurs et de la jeunesse qui manifestent depuis plus de trois mois

  2. Paris, le 23/06/2016 - À l'heure du départ du cortège, cet homme semble attendre des bras prêts à brandir ses panneaux de revendications élaborés sous forme de quiz : "Le licenciement sera facile - VRAI !" - "La santé des salarié-es sera préservée - FAUX !"

  3. Paris, le 23/06/2016 - Les rues contigües au parcours du rassemblement sont fermées ; toutes les précautions ont été prises de part et d'autre afin d'éviter la présence de casseurs. Il est à penser que le choix de ce trajet par la préfecture de police est lié au fait que peu de vitrines sont susceptibles d'y être cassées et qu'il présente l'avantage d'être aisément contrôlable par les forces de l'ordre

  4. Paris, le 23/06/2016 - 60 000 personnes (20 000 selon la police) poursuivent le mouvement social lancé depuis plus de 3 mois par les syndicats de travailleurs et des étudiants contre le projet de loi Travail El Khomri

  5. Paris, le 23/06/2016 - Le drapeau d'un manifestant qui flotte au dessus d'eux ne semble pas outre mesure déranger  les personnes qui profitent de cette journée estivale sur le pont de leur péniche, tandis que les manifestants défilent autour du port de l'Arsenal à Bastille

  6. Paris, le 23/06/2016 - Trois petits tours et puis s'en vont... Les manifestants n'ont pas eu d'autre choix que de tourner en rond autour du port de l'Arsenal et de la place de La Bastille, seul parcours autorisé par le gouvernement qui a tenté d'interdire la manifestation, puis d'imposer de la réduire en un rassemblement statique ; les syndicats ont refusé de céder aux menaces du gouvernement et ont obtenu le maintien du droit de manifester

  7. Paris, le 23/06/2016 - Il avait promis d'en être, Jean-Luc Mélenchon est présent à la manifestation de ce 23 juin. Sa voix s'est jointe à toutes celles qui se sont élevées en un seul bouclier contre le gouvernement qui finalement a renoncé à sa 1ère décision : interdire la manifestation

  8. Paris, le 23/06/2016 - « Valls prétend interdire les manifestations – Les travailleurs ne se tairont pas » titre ce journal

  9. Paris, le 23/06/2016 - À l'instar de toutes les manifestations qui ont lieu depuis 3 mois, celle de ce 23 juin rassemble toutes les générations

  10. Paris, le 23/06/2016 - "Union Nationale Lycéenne - La voix lycéenne"

  11. Paris, le 23/06/2016

  12. Paris, le 23/06/2016 - Outre les manifestants et étudiants rassemblés sous les bannières des syndicats, les salariés de différents secteurs d'activité sont venus exprimer leur colère en petits groupes ou individuellement

  13. Paris, le 23/06/2016 - Si aucun gaz lacrymogène n'a pollué la manifestation, quelques fumigènes ont éclairé les banderoles de groupes syndicaux

  14. Paris, le 23/06/2016

  15. Paris, le 23/06/2016 - Le parcours réduit à une promenade de ronde, imposé par le gouvernement, n'a pas dissuadé les citoyens de venir défendre leur droit de manifester

  16. Paris, le 23/06/2016 - Alors que des fouilles systématiques des sacs ont eu lieu à chaque point d'accès à la manifestation en vu d'éviter la présence des casseurs, le dispositif des forces de l'ordre est important tout autour du parcours pourtant très restreint ; le matériel destiné à la répression et à la dispersion des manifestants est prêt à l'action

  17. Paris, le 23/06/2016 - Que ce soit dans le silence ou portée par des slogans scandés ou chantés, la colère citoyenne s'est exprimée dans le calme

  18. Paris, le 23/06/2016

  19. Paris, le 23/06/2016 - La colère qui gronde depuis longtemps en France a explosé dans le cadre du projet de la loi Travail ; elle exprime largement un refus grandissant du système capitaliste et de l'oligarchie du gouvernement en place

  20. Paris, le 23/06/2016

  21. Paris, Le 23/06/2016 - Dans l'exaspération du parcours ridicule sur lequel ils sont contraints de tourner en rond, les manifestants inversent le sens de la marche, dans un esprit rebelle mais contenu dans la bonne humeur

  22. Paris, le 23/06/2016 - 16h30, la majorité des manifestants a déserté la place de La Bastille : les forces de l'ordre, casques sous le bras, commencent a s'imposer au cœur du groupe de ceux qui ont l'intention de jouer les prolongations sur les lieux

  23. Paris, le 23/06/2016 - 17h, la manifestation touche à sa fin ; les forces de l'ordre ont poussé les derniers manifestants hors de la place de La Bastille et, après en avoir fait l'annonce, l'ont rouverte à la circulation

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.