Portfolio

LE VER DE TERRE, LE DEMI DE BIÈRE ET LE CHAPEAU NOIR

LE VER DE TERRE, LE DEMI DE BIÈRE ET LE CHAPEAU NOIR L’autre soir, À l’heure du brave noir Je scrutais l’autre verre
  1. L’autre soir,
    À l’heure du brave noir
    Je scrutais l’autre verre
    A demi rempli de bière.

    Tenu à l’écart du festin
    Le pôvre  d‘mi* amer, mi perfide.
    Était-il à moitié plein
    Ou bien semi-aride ?

    Solidaire de lui, je barde 
    D'une feuille défroissée
    Qui traînait sur la table ,
    Ses lèvres asséchées

    Un chapeau tressé
    De traînées de marc
    D'histoires frelatées
    D'un coin de comptoir
    Et de violettes fragmentées.

    Mais qu’importe la forme 
    Si au cul sec, le fond 
    Achève bien l'cafard!
    Je m’évade un instant.

    De retour, ô surprise,
    Un ver de terre
    La tête à l'envers
    S'est mis en travers,

    Immobile et placide
    En sus, pendu par filin
    Sur la partie à demi vide
    Du verre à moitié plein,

    Il me jauge de son oeil austère
    Soupèse mon hostilité,
    Moi qui arrivai en précaire
    Crépusculaire Invité.

    Mais, à méditer !
    Qu'est donc est venu faire 
    Ce lombric solitaire
    Dans ce verre à bière ?

    Un appât errant
    Loin de sa terre
    Dans cet hostile univers
    Où s’égarent les migrants.

    Sort-il du chapeau philippique
    Pour fuir les vers épiques
    Du brun dans le vert
    Dans une bulle qui prend l'air?

    Veut-on l’immerger dans
    la moitié pleine de l’amphore
    Sans prédateur au fond
    Et guère de pêcheur aux abords?

    Peut être en quête de piété 
    Est-il venu s’enterrer dans
    ce cimetière mondialisé
    Où gisent les éléphants?

    Saisi de panique et de tics élastiques 
    Je le pris entre mes mains
    Précieusement ausculte un à un,
    Ses  ressources mécaniques.

    Dieu soit loué
    Elles vibrent encore!
    Vite, de mes hôtes je prends congé
    Et le remets dans son décor.

    Revenu à la case sans peine
    Je lève le calice de bière
    Vide le demi* à moitié plein
    Et le repose sous luminaire.

    J'accuse le verre aveu
    Ayant horreur du vide
    Hèle la maîtresse des lieux:
    Le plein, vertu bleue!


    *Demi de bière: ainsi communément dénommé en France, il ne s'agit pas d'une référence au litre mais à la chopine, ancienne mesure de capacité utilisée avant la révolution, qui correspond à environ 1/2 litre.
    Le demi de bière lui, correspond à 25 cl.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.