Crise agricole

Monde agricole et investissements dans la distribution en Bretagne . Demande de subvention pas pour quoi faire J'a l'impression que la aussi la transparence n'est pas de mise .

Les prix d'achat des produits agricoles étant sous la valeur de production ce qui provoque des déficits au niveau des exploitations 

Déjà la loi ne permet pas des ventes à perte c'est un premier problème sur l'état doit résoudre . 

 

Dès manifestations  s'en suivent , des subventions sont distribuées les agriculteurs rentrent dans leur exploitation pour quelques mois et on recommence le processus

Manifestations , subventions Ect..., 

 

La plupart des agriculteurs sont acculés et les dépôts de bilans sont à l'ordre du jour . 

 

Les supermarchés sont montrés du doigt car on regard des producteurs ceux-ci devraient acheter les marchandises en France sans tenir compte du prix c'est oublier que la France fait parti de l Europe et sur les gestionnaires sont  libres de leur choix et des critères qui les motivent pour exercer leur approvisionnement . 

 

Les agriculteur ex devraient également voir du côté des filières particulièrement en Bretagne  car je viens de vivre une expériences malheureuse qui après recherche me permet me semble t il de me poser une telle question . 

 

Je suis rentré en contact avec un fournisseur qui a refusé de m'ouvrir un compte sous le motif que j'avais de mauvaise renseignements  commerciaux qui se sont avérés inexacts . 

L'erreur est humaine mais j'ai quand même été interpelé par la médiocrité des relations qui en suivirent . J'avais besoin que ces personnes s'excusent de leur jugement et comportement . 

 

J'ai donc à mon tour fait des recherches dans le but d'obtenir des informations commerciales sur cette société que je nomme SAS KRILL .

Je me renseigne moi via la chambre de commerce qui est la seule à avoir des archives susceptibles d'être diffusés les sociétés privées font que recopier les informations qu elles se procurent auprès de cette organisation isolé . 

 

La légèreté des informations qui ne se regroupaient pas étaient incohérentes je per des deux exemples 

On le dit que mon entreprise est en liquidation  judiciaire or du tel est le cas une procédure le détail jugement dans la rubrique procédure collection auprès de Infogreffe 

Rien de tel 

Ensuite on me dit que mon numéro de SIRET a été radié alors que Infogreffe délivré moyennant 4 € un SIRET en bon et du forme . . 

Ect ... 

 

 

J’ai eu la curiosité de remonter la société KRILL  appelé « réseau «  SFGE

Aucun compte de déposé ect pourtant c’est une SAS ?.

C’est une nébuleuse « bretonne agricole  » il parait que les agriculteurs sont malheureux pas tous a priori  il faudrait peut-être avant de demander des aides à la nation qu’ils vérifient dans leur propre secteur le fric détourne par leurs propres collègues .

 

KRILL est une société nouvellement crée par absorption de plusieurs entreprises dont une entreprise de chez moi à Aurillac c’était une poissonnerie MARTINEZ (je vais m’informer spécifiquement)

 

Cette entreprise appartient A SFGE   ADMINISTARTEUR EST UNE coopérative AGRICOLE (donc la région de Bretagne comme en RUSSIE LE DRIAN trouve ces financements)

Coopérative EVEN alors la jamais vu ça de la vie un kbis de 9 pages

Que des groupements ou exploitants agricoles

 

Compris pourquoi ces gens se comportent aussi connement. 

 

C'est la région Bretagne qui pilote cette entreprise commerciale via ces agriculteurs alors c'est très gentil de réclamer à la nation des subventions de critiquer les circuits de distribution mais encore faut il ne pas à être soit même et surtout faire un travail sérieux .

Ou ont été trouvés les capitaux pour parvenir à ce groupe e trempent tentaculaire ?. 

 

Je sais que nous sommes des vaches à lait et donc en pleine  spécialité des agriculteurs mais quand même . 

 

Les bâronnies sont plus que jamais d'actualité et je comprends pourquoi Mr Ledrian est adulé . 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.