thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

156 Billets

0 Édition

Événement 9 mai 2017

thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

Rassemblement pour la Moralisation , l'anti-corruption soit un enjeu des législatives

POUR QUE LA MORALISATION SOIT UN ENJEU DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES Premier Rassemblement officiel du début du quinquennat d'Emmanuel Macron : MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE FRANÇAISE : stop à la corruption , mise en place des premières démocratiques de transparences N’ATTENDONS PAS DES LENDEMAINS QUI DÉCHANTENT :

thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 14 mai 2017 au 14 mai 2017

Lieu

Place de la république à Paris dés 15H00

Réservation

événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1729882673941234/


L'égalité nationale avec Thierry Paul Valette © Thierry Paul Valette


Premier Rassemblement officiel du début du quinquennat d'Emmanuel Macron : MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE FRANÇAISE : stop à la corruption , mise en place des premières démocratiques de transparences 
N’ATTENDONS PAS DES LENDEMAINS QUI DÉCHANTENT :
Le 14 mai prochain sera officiellement le premier jour du quinquennat d'Emmanuel Macron après la passation de pouvoir avec Francois Hollande.La moralisation de la vie politique française est la toute première mesure promise par le nouveau chef de l'état .
Cette campagne présidentielle marquée par de nombreuses affaires de corruptions et de scandales est enfin achevée.Prochainement se tiendront les élections législatives. E.Macron veut une majorité forte alors il doit la mériter.
La moralisation de la vie politique française ( la mise en place de règles de transparences ainsi que la lutte contre la corruption) doit être un enjeu de cette élection législative ....C'est à nous de l’imposer.
BEAUCOUP SONT DÉCUS :
Ils se sont abstenus ou bien voté « blanc » , ont voté pour un candidat qu’ils n’avaient pas porté au premier tour ,ou bien encore auraient préféré voir le FN accéder au pouvoir pour enfin changer les choses .
Les choses peuvent changer et cela ne dépend que de nous et de notre capacité à nous imposer au dehors de tous les partis politiques . Tous ensemble nous formons une force citoyenne forte et majoritaire si nous nous en donnons les moyens.
Pour cette raison un grand rassemblement citoyen aura lieu à la place de la république dés 14H00 le 14 mai pour montrer au pouvoir en place que nous sommes la et dés le début. C’est dés maintenant qu’il faut agir , nous montrer , nous faire prendre au sérieux. 
EXIGEONS QUE DES MESURES DE MORALISATION SOIENT PRISENT PAR ORDONNANCES : ART 38 DE LA CONSTITUTION :
Mr Macron pendant la campagne nous expliquait qu’il souhaitait utiliser si il le fallait le principe des ordonnances notamment dans le cadre de la réforme du droit du travail. ��Or nous avons besoin de cette »MORALISATION »
Ne plus admettre que :
1°) Un député utilise des membres de sa famille pour garantir une parfaite neutralité .
2°) Que toutes les utilisations des enveloppes parlementaires soient justifiées et contrôlées par une commission d’enquête .
3°) Mise en place d’un libre accès de consultation aux citoyens 
4°)Mise en place d’une charte éthique publique de nos représentant 
5°) Qu’un politique condamné ultérieurement dans le cadre de ses fonctions ne puisse être présent dans un gouvernement.
Ces quelques règles sont déjà une grande étape et peuvent très vite être misent en place !!!!
A DIMANCHE PROCHAIN !!!!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Comment dire « non au fascisme » est devenu inaudible en Italie
La victoire du post-fascisme n’a surpris personne en Italie, où l’extrême droite s'est installée dans le paysage politique et médiatique depuis des décennies. Le « centre-gauche », impuissant et sans repères, porte une lourde responsabilité dans cette banalisation. Aujourd’hui, seules quelques rares organisations de jeunesse tentent de bousculer l’atonie générale qui s’est emparée de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Corruption
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias