Jeudi 22-Novembre, les gilets jaunes devant le palais du Luxembourg

À partir de jeudi 22 Novembre, sera proposé lors de l'examen du projet de budget 2019. Les gilets jaunes parisiens sont donc attendus pour un rassemblement citoyen devant le Sénat afin de protester et d'appuyer les sénateurs qui vont demander la supression des taxes pour le budget 2019. Thierry Paul Valette

 

À partir de jeudi 22 Novembre, sera proposé lors de l'examen du projet de budget 2019 la suppression de la hausse de la taxe sur les carburants qui est au coeur de "la colère actuelle" contre le gouvernement.
Albéric de Montgolfier proposera, entre autres mesures en faveur du pouvoir d'achat, de supprimer à compter de 2019 la hausse prévue de la taxe sur les carburants. Soit la suppression de la nouvelle hausse de 10 centimes sur l'essence et 19 centimes sur le diesel d'ici 2022, dont 3 centimes sur l'essence et 6 centimes sur le diesel en 2019.

images-36


Le Premier ministre a affirmé mercredi que l'exécutif entendait maintenir la taxe sur les carburants, annonçant une augmentation des aides pour changer de véhicule et payer ses factures d'énergie.

La transition énergétique a bon dos et cette taxation supplémentaire ne va pas à la transition énergétique, mais va au budget de l'État.

En 2019, ce sont 37,7 milliards d'euros de recettes attendues.


Le 22 novembre, les gilets jaunes parisiens sont donc attendus pour un rassemblement citoyen devant le Sénat afin de protester et d'appuyer les sénateurs qui vont demander la supression des taxes pour le budget 2019.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.