Portfolio

Une image atroce

Voilà le cliché pris à la volée par une photographe. C'est celle d'un Salavadorien et de sa fille noyés après avoir tentés de rejoindre la rive américaine du Rio Grande.
  1. Voilà le cliché pris à la volée par une photographe. C'est celle d'un Salavadorien et de sa fille noyés après avoir tentés de rejoindre la rive américaine du Rio Grande. Le durcissement des conditions d'attribution des titres de séjour a contraint ce père de famille à risquer sa vie et celle de sa famille pour atteindre le "rêve américain". Nous aurions beau jeu de dire que ce n'est pas responsable pour un père de famille d'emmener sa famille dans des eaux troubles et potentiellement mortifères. Mais c'est sans comprendre que la misère et le dénuement font perdre tout discernement au point de tenter le tout pour le tout pour atteindre un ailleurs et une espérance. Cette image est tout simplement atroce et met l'administration Trump face à sa réalité. Cette réalité est la cruauté de la politique migratoire américaine qui tourne le dos à sa tradition d'accueil au motif d'une insécurité rampante. Cette image est épouvantable pour les consciences occidentales qui rejettent les migrants d'où qu'ils viennent alors que les dévastations humaines et climatiques sont causées par les nations dites développées et industrialisées dont nous faisons partie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.